[Yentsu] Activités internes

Avatar de l’utilisateur
Galaad
Messages : 1445
Inscription : 10 févr. 2020 07:55

[Yentsu] Activités internes

Message par Galaad »

Territoire de Yentsu

Image
Rue de la vieille ville de Yentsu


HRP : Ce qui se déroule ici n'est utilisable que sur demande. Merci

Avatar de l’utilisateur
Galaad
Messages : 1445
Inscription : 10 févr. 2020 07:55

Re: [Yentsu] Activités internes

Message par Galaad »

Docteur Jekyll and mister Hyde
03 janvier 2043

Image

La moiteur de ce début d'année n’avait en soit rien de bien extraordinaire. N’importe indigène de Yentsu l’aurait d’ailleurs confirmé : le taux d’humidité atteignait souvent des pics. Pourtant, pour un norrois débarquant de sa terre natale, où l’hiver était à présent bien entamé, avec sa couche de neige et ses températures négatives, le choc thermique était au moins aussi fatiguant que les longues heures passées dans l’avion. Quand bien même il avait voyagé en première classe avec ses fauteuils confortables. Rien à voir avec les conditions de bétail auxquelles étaient soumis les infortunés voyageurs de la classe économie. Durant le voyage Mikkel y avait d’ailleurs songé avec amusement : quel drôle de nom pour ne pas parler de troisième classe après la première et la business…

Dans l’ensemble son vol s’était bien passé. Grâce à son passeport diplomatique fourni par Hammer il avait passé l’ensemble des contrôles sans trop de difficultés et son bagage était assuré de ne pas faire l’objet d’une attention trop particulière. Tout cela faciliterait surement son arrivée et les contrôles douaniers à Yentsu. Le vol SA4116 en provenance de Røros était, depuis le regain de dynamisme jernlander, redevenu quotidien. Cela ne manquait pas de pousser nombre de norrois à profiter des périodes de congés pour s’offrir une petite escapade dans l’ancienne concession.

A peine arrivée dans le terminal des arrivées, Mikkel retrouva le confort de la climatisation. Le panonceau tenu par un local lui confirma que son employeur lui avait également déjà prévu un chauffeur. Il s’en approcha, lui donna ses valises, tout en gardant son attaché case avec lui dans l’habitacle. Il se contenta alors d’une phrase au conducteur.

Mikkel | A la Clinique Hammer

Avatar de l’utilisateur
Galaad
Messages : 1445
Inscription : 10 févr. 2020 07:55

Re: [Yentsu] Activités internes

Message par Galaad »

Docteur Jekyll and mister Hyde
08 janvier 2043

Image

Trois jours déjà qu’il était arrivé dans cette fichue torpeur. La moiteur de Yentsu commençait à sérieusement peser sur l’état de fatigue générale de Mikkel. A chaque fois qu’il quittait sa suite de l’Hôtel du Palais, principal palace pour occidentaux et milliardaires ventéliens à Yentsu, pour rejoindre la clinique Hammer, l’insupportable climat se rappelait à lui. Le premier jour Mikkel avait porté une cravate. Dès le deuxième il laissa tomber cet accessoire et ne privilégia plus que les costumes en lin qu’il venait de se faire livrer directement à l’hôtel. Si cela avait quelque peu surpris Svein, ils ne se laissèrent pas détourner de leur mission. Aucun des deux n’était là pour participer à un défilé de mode, mais bien pour faire aboutir l’un des pans du programme Genesis.

Svein était un homme qui malgré sa cinquantaine finissante faisait aisément une dizaine d’années de moins. Expatrié depuis vingt ans au Kaiyuan pour les besoins de ses affaires, il avait exercé un temps dans des hôpitaux – en vérité des cliniques privées – kaiyuanais avant de se laisser démarcher par l’Institutt Hammer. A présent, il en dirigeait le centre de recherche à Yentsu, directement accolé à la nouvelle clinique qui sortait de terre. C'est là d'ailleurs que les deux hommes se retrouvaient depuis l'arrivée de Mikkel au Kaiyuan. Une dizaine de chambres médicalisées ainsi qu'un bloc opératoires étaient aménagés dans le centre de recherche en attendant l'ouverture de l'établissement hospitalier. Cela permettait des aller-retour directement entre les bureaux et l'espace de soin.


Mikkel | Comme vous aurez pu le constater le modèle que je vous ai apporté est encore relativement rudimentaire, mais il offre de belles avancées par rapport aux précédentes générations d’appareils.

Svein | Nous devrions avoir demain les premiers résultats de la phase de tests en condition réelle. Plusieurs inconnues persistent encore, notamment celle de la capacité du personnel médical à se l'approprier et à réussir les interventions chirurgicales.

Mikkel | Au Jernland nous continuons de former aussi vite que possible des spécialistes et des chirurgiens, notamment des spécialistes en neurologie. Mais la progression rapide des travaux nous conduit à devoir ouvrir de nombreux fronts. Vous comprenez d'autant mieux l'importance de vos succès ici.

Svein | Nous devrions avoir demain les premiers résultats de la phase de tests en condition réelle. Plusieurs inconnues persistent encore cependant, notamment celle de la capacité du personnel médical à se l'approprier et à réussir les interventions chirurgicales.

Mikkel | Pour l'heure il s'agit encore de chirurgie concernant essentiellement les nerfs, mais disposez-vous de neurochirurgiens qui pourront intervenir pour les modèles suivants en cours d'étude ?

Svein | Si Hammer et le ministère des affaires sociales sont prêts à y mettre le prix, nous pourrons tourner nos regards vers le Furumatsu. Ils disposent de solides connaissances en la matière, ainsi qu'en matière de transplantation.

Mikkel | C'est pour cela que je suis ici. De combien aurez-vous besoin à terme en rythme de croisière pour assurer un service spécialisé ?

Svein | Au bas mot vingt millions de dollars. Annuels. Eventuellement quinze si les négociations se passent bien avec les quelques spécialistes que nous avons identifiés.

Mikkel | Je vois.

Cette donnée n'avait pas été prise en compte. En tout cas pas à ce niveau. Il faudrait vraisemblablement sortir le carnet de chèques pour s'assurer les services de ces professeurs ventéliens. L'alternative étant de multiplier les « essais cliniques » sur de jeunes victimes collatérales de la guerre civile kaiyunaise. Pas forcément très déontologique, mais en cas de succès, qui irait s'en plaindre ? Après tout, il s'agissait essentiellement de familles pauvres, ramassées dans l'arrière-pays de Yentsu et dont un membre avait perdu l'usage d'une jambe, voir d'un bras en plus, dans l'explosion de résidus de mines...

Répondre

Revenir à « Anciennes concessions du Kaiyuan »