[Média]: Presse écrite des Anciennes Concessions

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1111
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

[Média]: Presse écrite des Anciennes Concessions

Message par Rumy »

Presse écrite des Anciennes Concessions


Chaque joueur ayant des liens avec une des anciennes concessions du Kaiyuan on de facto des intérêts économiques dans le secteur médiatique de leur ancienne concession et peu donc avoir le droit de gérer une presse écrite dans celle-ci. Le journal Le Verbe sera le seul journal géré par moi-même et qui publiera de l'actualité entourant les concessions et pouvant influencer ou enrichir votre RP personnel au sein de celles-ci. Vous avez une liberté de presse totale et libre à vous de créer votre presse écrite.
Le Verbe
Image

-Nouvelles des Anciennes Concessions
-Nouvelles Nationales et Internationales
The Mowloon Chronicle
Image

-Nouvelles locales de Mowloon
-Nouvelles Nationales et Internationales
The Daily Onion
Image

-Journal satirique de Mowloon
Søndagsavis
Image

-Nouvelles locales de Yentsu
-Nouvelles Nationales et Internationales

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1111
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Presse écrite des Anciennes Concessions

Message par Rumy »

Thunderoad a écrit :
30 juin 2017 22:58
Free Mail Online


Conçu et publié en briton

Si ca veut pas, ca veut pas ...

1er Juillet 2033

Encore une bien étrange histoire dans notre bonne ville de Mowloon Jeudi dernier.

Selon le rapport de la Police Métropolitaine , l'affaire commence le matin de ce Jeudi :
Une violente dispute avec bruits de casse et hurlements incroyables a éclaté vers 9 H du matin dans une maison au carrefour du Block 200 au bout de la Northwest Second Avenue au point d'alarmer les voisins qui s'inquiétèrent de toute ce chaos sonore venant de la demeure d'ordinaire tranquille .

Environ une heure plus tard des voisins appelèrent directement la Police Métropolitaine :
Un homme dénommé Markos Hoffmann âgé selon la Police de 25 ans vient de sortir de la dite maison avec un marteau et s'est mis à frapper sauvagement 2 voitures stationnées devant la demeure avec clairement l'objectif de tout détruire tout en continuant de hurler les plus monstrueuses insanités à deux femmes restées à l'intérieur pendant qu'il cassait vitres et pares-brises des véhicules .

Les Policiers vinrent donc lourdement armés ! Pour in fine : rien ...
En les entendant arriver, Markos Hoffmann lâcha son marteau et leva les bras en l'air, en disant :
"Je suis prêt à aller en prison ! Allez-y, emmenez-moi." Face aux regards abasourdis des policiers !

Mais alors à quoi bon tout ce cirque ?! Et pourquoi une telle non-résistance face au SWAT ?

D'après le rapport de la Police Métropolitaine basé sur les témoignages du voisinage et des deux femmes présentes sur place il s'agirait en fait d'une action délibérée : l'homme voulait aller en prison ...
Les deux femmes en question étaient la landlord de la maison d'une part et d'autre part la mère de l'individu arrêté et ont expliqué qu'elles étaient venues ce matin-là pour lever de force le susdit individu et l'obliger à se trouver un travail afin d'arrêter de rester toutes ces journées à rien foutre dans une maison au loyer payé par les allocations sociales versées par la Municipalité .

Markos Hoffmann n'aurait pas apprécié , et arriva à la conclusion que sa seule solution pour pouvoir être encore logé-nourri-vêtu aux frais de l'état consistait à se faire jeter en prison d'où son délire de smasher les deux voitures appartenant à ces deux dames afin de se venger aussi en passant ...

Son plan a échoué : les policiers l'ont retenu prisonnier moins de 3 heures avant de le relâcher sous caution avec un bracelet électronique en attendant un procès pour malévolence criminelle :
Un chef d'accusation pour lequel il ne risque pas de prison ferme mais juste une lourde amende ...

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1111
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Presse écrite des Anciennes Concessions

Message par Rumy »

Image
21 Juillet 2033


Un Amarantin cause une affaire judiciaire sans précédent


Image

L'incident c'est déroulé le 4 Juin dernier lorsque la Police Métropolitaine de Yentsu a reçu un appel de l'établissement hôtelier ''Le Sira'' sur de possible activité de prostitution illégale perpétré par l'un de leur client. Sur place, les policiers métropolitain ont découvert un homme d'affaire amarantin s'adonnant à des actes sexuels déviant sur trois femmes dont les identités n'on pas été dévoilé par le PMY. Toutefois, le porte-parole de la police a précisément mentionné que deux des femmes seraient amarantine, alors que la troisième serait Kalunienne originaire de l'Empire Luciférien. Après quelques interrogatoires sommaires, il s'avérera que les trois femmes étaient la propriété de l'homme d'affaire amarantin qui aurait acquit légalement ces trois femme en République de Barnique au sein de la Ligue Amarantine. L'Empire ne reconnaissant par la propriété d'êtres humains, les trois femmes ont été amené au poste de police afin de procéder à des interrogatoires officiels, notamment sur le consentement des trois femmes à l'acte sexuel. Face à la réponse négative de celles-ci, le procureur de la Couronne de la Cité-Libre de Yentsu a été saisi de l'affaire et convaincu les trois femmes de porter plainte pour viol contre l'homme d'affaire Amarantin.

Celui-ci, ayant voyagé à l'origine à Marinduque et présent à Yentsu pour signé des attentes commerciales avec des clans locaux, aurait l'habitude de voyagé avec plusieurs de ses esclaves pour satisfaire, selon ses dires, ses besoins fondamentaux et légitimes. Défendu par un avocat de Marinduque, l'homme d'affaire a tenté lors de sa comparution le 16 juillet dernier de faire valoir ses droits de propriétés sur les trois femmes impliqué dans l'affaire et de prouver devant le juge que les accusations de viol était non-avenue. Élément que la justice métropolitaine a refusé de retenir au vu de l'absence de relations diplomatiques entre la Ligue Amarantine et l'Empire du Kaiyuan qui protégeraient (hypothétiquement) les propriétés des esclavagistes, des propos misogyne de l'accusé destiné à décrédibiliser le témoignage des trois victimes et du témoignage des policiers ayant intervenu au sein de l'établissement hôtelier. L'homme a ainsi été reconnu coupable de trois chefs d'accusation d’agression sexuelle agavé et condamné à 6 ans d'emprisonnement ferme, ainsi qu'a payer un dédommagement de 37 800$ pour chacune des victime et restituer les passeports et pièces d'identité des trois femmes. De plus, le juge a apposé une clause de non respect sur la restitution des documents, notamment si l'accusé procéderait à la destruction des documents en question. La clause prévoit 2 ans de pénitencier supplémentaire si celui-ci ne respecterait pas cet élément de la condamnation.

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1111
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Presse écrite des Anciennes Concessions

Message par Rumy »

Thunderoad a écrit :
08 août 2017 22:51
Miǎnfèi Xīnwén


Conçu et publié en Uhmalien

Low and Beyond

24 Octobre 2033

Ce soir le Supertyphon Nepartak va passer sur Yanaon après l'ensemble de la péninsule orientale sur laquelle il va se briser avant de peu à peu disparaître au fur et à mesure qu'il entrera dans les terres .
Arrivant à Yanaon à l'état de faible tempête tropicale il ne provoquera que des dégâts mineurs :
La tempête Nepartak frappera la région en étant au niveau 8 sur 12 de l'échelle de Beaufort avec des vents soutenus sur dix minutes d'environ 70 km/h et des vagues d'environ 6 Mètres de creux .

La Métropole Autonome de Mowloon était d'ailleurs déjà prête à y faire face :
Tout les navires eurent l'ordre de rester à quai et tout les vols ont été annulés .
Les fronts de mer ont bien évidemment été clôturés et interdits au public .
Enfin les sapeurs-pompiers de tout le TAO sont en état d'alerte maximale !

Heureusement que le Supertyphon n'avait pas démarré ne serait-ce que juste un millier de miles plus à l'Est car alors c'eut été notre région qui était bonne pour un sale quart d'heure de l'ordre de ce que nos voisins occidentaux ont affronté en début de semaine : Des vents en pointes à 284 km/h et des vagues énormes surpassant les digues en dehors de la région de la capitale Aravindapura !
Selon nos estimés collègues de la Xinlian Press Agency, il y aurait au moins 27 morts et si notre interprétation du texte originel un peu confus est exacte , environ une trentaine d'autres personnes dont on était aux derniers relevés sans nouvelles et classées comme étant disparues ...

Pire encore ? Le Gouvernement central aurait selon les autorités locales et notamment le Maire de la petite municipalité très affectée de Pritaya délibérément ignoré ! Les appels à l'aide financière antérieurs afin de tout sacrifier en faveur de la vitrine du pays qu'est la capitale nationale ...

Et les scandales pleuvent désormais en cascade , sans mauvais jeu de mots , après le typhon :
Quelques dizaines d'heures plus tard alors que l'on cherchait encore des disparus , les blouses blanches de la finance mondiale annonçaient la fin par faillite de l'assureur Rava Group, qui a dû avoué aux milliers de sinistrés touchés dans leurs chairs ou leurs maisons ou leurs entreprises qu'il n'y avait plus un radis dans les caisses et qu'ils pouvaient grossomodo aller se faire voir ailleurs !
Alors certes le Fond Souverain a avancé 400 Millions de L¥, même si le texte originel de la XPA ne précise pas si c'est pour engraisser les actionnaires des RG ou rembourser les clients innocents et meurtris par les éléments et la Bank of Lianwa a juré qu'elle protégerait une partie des actifs...
Sauf que tout cela n'aura servi à RiEN puisque la bourse locale a dégringolé de 21 % !
Un cinquième de la cotation ante-typhon représentant 8 mois de croissance : envolé !

Mais n'est-ce pas révélateur, en réalité ! Qu'il y a quelque chose de toxique dans l'économie lianwadaise soit dans l'une des plus riches économies du monde d'un pays qui n'a eut de cesse de donner des leçons de bonne gestion capitaliste et de confiance en les marchés au reste du monde ?

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1111
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Presse écrite des Anciennes Concessions

Message par Rumy »

Image
24 Octobre 2033


Typhon Nepartak: Plusieurs village de Phuket disparaissent sous 5 mètres de boue!


Image

Le village de Ban Yotha était un village de 600 âmes logé le long de la rivière Patthawi qui traverse le territoire de la Cité-Libre de Phuket en son centre pour se jeter dans la mer au niveau de la ville de Phuket (22 000 habitants). La rivière prend sa source dans les collines à l'ouest du territoire, dans les préfectures de Samut et d'Udon Yai. Cette région fortement agricole est vulnérable aux glissements de terrain et a été victime de plusieurs d'entre eux lors du passage du typhon Nepartak, jetant d'énormes quantités de boue dans la rivière Patthawi. Un raz de marée de boue et de débris a ainsi déferlé vers Phuket se cognant au barrage de Ban Yotha, construit en 1878 pour contrôlé les crues de la rivière. Face à ce nœud d'étranglement, le torrent de boue c'est dispersé dans les basses-terres composant l'essentiel du territoire de Phuket, emportant les village de Ban Yotha (600 habitants), de Wangka (467 habitants) et de Vandsted (912 habitants) comme de vulgaires châteaux de carte. Les services de secours ont réussis jusqu'ici a extirper 27 survivants des décombres et de la boue, ainsi que 79 corps de victimes. De plus, les autorités ont dénombré environ 264 disparus, dont une cinquantaine d'enfants qui manquerait à l'appel.

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1111
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Presse écrite des Anciennes Concessions

Message par Rumy »

Image
20 Novembre 2033


Le Gouverneur de Tranchéry invite la Commission Sirawong à envisager l'ancienne Concession


Image
Le Palais du Gouverneur, centre politique et administratif de la Cité-Libre de Tranchéry

Le Gouverneur de Tranchéry, Oscar Woodward, a mit de l'huile sur le feu dans l'affaire de la base militaire Soverov au Kaiyuan en proposant à la commission Sirawong d'étudier un site situé à l'intérieur du territoire de la Cité-Libre et faisant partie des terrains appartenant à la ville. Le site, situé sur la côte et relativement à l'écart du centre urbain que représente la cité de Tranchéry est actuellement inhabité et inexploité par les habitants du territoire. Comme de raison, le terrain abrite un ancien sanatorium abandonné dans les années suivant la rétrocession du territoire au Kaiyuan. Celui-ci a été réutilisé durant la guerre civile comme hôpital de campagne et son terrain fût transformé en camp de réfugié pendant plusieurs années avant qu'il ne soit démantelé en 2026. La proposition a reçu le soutiens de la société civile de la Cité-Libre de 500 000 habitants dont les clans kaiyuanais ont très peu d'influence malgré la rétrocession du territoire à l'Empire. Chez les Surinois, les clans Shinawatra et Shaowanasai ont exprimés leur colère face à cette proposition qu'ils jugent contraire à la volonté des populations Surinoises de la péninsule. Position soutenu par le clan Faishan qui accuse les populations dytoliennes des anciennes concession de favoriser le néo-colonialisme. Auprès des autres clans, plusieurs saluent un compromis qui pourrait permettre à la commission de sortir de l'impasse et permettre à l'Empire d'honoré ses engagements diplomatiques.

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1111
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Presse écrite des Anciennes Concessions

Message par Rumy »

Image
21 Mars 2034


Nouvelles révélations sur l'affaire de camps de concentration en Aleka?


Image
Yigol Fraenkel, rabbin orthodoxe de la communauté juive de Mowloon

Qui aurait pensé que l'affaire des allégations de camps de concentration en Aleka pouvait faire couler autant d'encres et générer autant de spéculations de la presse internationale. Mais voilà qu'un rabbin de la communauté juive de Mowloon a annoncé à la presse métropolitaine détenir des preuves sur de nouvelles révélations concernant ladite affaire. Yigol Fraenkel, rabbin de 78 ans a ainsi organisé une conférence de presse dans sa synagogue du quartier de Lancaster Hills à l'est du centre-ville attirant suffisamment de journalistes pour que notre journal daigne déplacé quelqu'un pour entendre ce que ce rabbin avait a révélé.

L'homme de religion a ainsi montré devant l'assemblée de journalistes l'emballage en plastique d'un paquet de charcuterie que l'on pourrait trouver dans n'importe quel supermarché ou boucherie. D'un air accusateur, sans dire un seul mot et a jeté l'emballage au sol, criant en hébreu qu'aucun journaliste présent ne put comprendre. Face à l'incrédulité de l'assemblée, le rabbin prit tout de même quelques secondes avant de s'adresser à la presse d'une voix grave et dramatique. Il s'avère ainsi que le paquet de charcuterie vide serait en fait de la charcuterie cachère vendu dans les magasins alimentaires juifs de la ville. En quoi ces charcuteries sont-elles liées au camp de concentration en Aleka? Tel fût la première question que reçut le rabbin qui lança un regard assassin au journaliste qui l'avait interrompu, ses boudins frétillant le long de son visage colérique.

Personne n'osa interrompre de nouveau le vieux rabbin, par peur qu'il ne fasse un malaise en pleine conférence de presse. Mais je suis certain que plusieurs de nos lecteurs se posent eux-mêmes cette fameuse question. Mais quel est le lien? Apparemment, la charcuterie concernée proviendrait d'Aleka, distribué par une entreprise Britto-Alekane détenue par un homme d'affaires Vrye et spécialisée dans la distribution d'aliments cachères aux communautés juives d'Algarbe, de Janubie et de Ventélie. Selon une source au sein de l'entreprise que le rabbin a refusée de révélé pour protéger son identité, l'entreprise serait impliquée dans un trafic de viande de carcasse d'animaux malades ou ayant été tué sur le réseau routier d'Aleka. Le rabbin a ainsi brandi un journal du Vryheid pour étayer ses allégations. Accusant lesdites ''camp de concentration'' d'être au centre de ce trafic à la solde de l'homme d'affaires vrye, Mannes Hoffes. Ainsi, ces prisons secrètes seraient en fait des camps de travail spécialement conçu pour traité une grande quantité de carcasses d'animaux morts destinés au trafic international, expliquant notamment l'odeur de viandes brûlées émanant desdites installations preuve que les restes dépouillés de leurs chairs sont brûlés sur place.

L'entreprise en question a refusé d'accorder des entrevues à la presse, accusant le rabbin de diffamation et déclarant que toute cette affaire relevait de la fantaisie d'un vieil homme fou. Or, certaines irrégularités dans l'approvisionnement de l'entreprise laissent planer le doute sur l'intégrité de l'entreprise en question et plusieurs organisations juives d'Aleka et de Ventélie ont appelé les autorités sanitaires d'Algarbe du Sud d'enquêter sur cette affaire.
Journaliste: James Corbin

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1111
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Presse écrite des Anciennes Concessions

Message par Rumy »

Thunderoad a écrit :
12 nov. 2017 02:01
Free Mail Online


Conçu et publié en briton

L'excité endimanché

4 Août 2034

Encore une bien étrange histoire dans notre bonne ville de Mowloon qui s'est déroulée hier...

Selon le rapport de la Police Métropolitaine une manifestation d'environ 2'000 personnes ce qui est déjà un assez bon début pour les cultures kaiyuanaises et britonnes rechignant à manifester, s'était hier rassemblée sur la très célèbre Viktoria Plazza pour écouter le Pasteur Howard Wiltshire .
L'homme de 45 ans , dont la foi fort affirmée a toujours fait débat à Mowloon , a pendant plus d'une heure crié en briton depuis la tribune sa haine de l'antéchrist et de la coalition luciférienne .

Fort heureusement il se trouve que l'un de nos journalistes permanents a pu s'y rendre avant le début de la manif', et a tout enregistré avec un tape-recorder, et voici nos morceaux préférés ...
Mes frères et soeurs sachez que si je vous ai appelé à venir ici ce jour, c'est pour un sermon qui revêt une importance bien plus grande qu'à l'accoutumée car nous sommes en guerre .

[...]


La guerre de l'UPO et de ses alliés contre la Coalition des damnés n'est pas seulement une simple guerre localisée pour des ressources ou pour un territoire en particulier, comme d'habitude !
Non , c'est évidemment bien pire que ça : Nous sommes face à une véritable guerre mondiale qui s'inscrit dans un clash des civilisations au sens le plus large du terme , entre d'un côté les chrétiens et nos alliés de confession qui s'accommodent de l'existence du seul vrai Dieu qu'est le nôtre et de l'autre côté une amalgamation hétéroclite et bâclée d'états-voyoux , mêlant ensemble tout les dégénérés les plus incurables de cette saloperie de monde perdu qu'est celui où nous vivons , entre pédés et satanistes qui s'allient pour l'occasion avec des complices de salafistes .
Sans parler, bien entendu , du plus dégueulasse ramassis de résidus de merde qu'est le Txile :
Le trou puant où se sont entassés ceux que Dieu a chassé de la Dytolie pour purifier le continent de ces ordures non-dytoliennes qui salissaient l'arche continentale des peuples saints .

[...]


Vous avez le devoir, mesdames et messieurs ! Un devoir assigné par le très haut Saint-Esprit !
De réfuter le démon incarné en ces spectres saltimbanques pervers en soutenant l'UPO !
Cette guerre mondiale était inévitable car elle met en confrontation directe le bien , que nous portons seuls à bout de bras dans l'indifférence générale , et le Mal incarné par la Coalition regroupée autour des satanistes et des pédés dans le silence complice , donc l'approbation , du monde entier.

[...]


Les seuls à véritablement soutenir le Bien , notre Dieu , notre civilisation britonnique c'est l'UPO et ses alliés de circonstance dans cette très tragique épreuve , les pays qui ont su résister au déferlement de haine envers l'humanité et envers Dieu pour choisir de s'engager de manière décisive pour le Bien .
Honte à l'Occident "neutre", car toute neutralité face au Mal incarné vaut approbation , et donc revient à terme à rejoindre le camp de ceux qui ont rejeté notre Seigneur.

[...]


Cette guerre mondiale est donc une guerre sainte , une nouvelle croisade !
Alors n'hésitez plus : prenez les armes en vous engageant comme volontaires pour l'UPO !
Venez défendre le seul camp qui a raison depuis le début et le camp béni de Dieu : le nôtre .
Venez car cette binarité ne s'effacera pas par le seul écrasement - qui est d'ailleurs imminent comme nous l'a prédit notre Seigneur, en nous faisant gagner une écrasante victoire le mois dernier, grâce à notre gigantesque et talentueuse armée aéronavale - du camp opposé !
Cette guerre sainte est la dernière occasion pour vous , mesdames et messieurs , de venir racheter vos fautes en participant à la dernière croisade de l'histoire , la dernière avant le Jugement Dernier.

Mort aux PDs !
Mort aux adorateurs de Satan !
Mort aux hérétiques de l'islam !
Mort aux destructeurs des mondes !

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1111
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Presse écrite des Anciennes Concessions

Message par Rumy »

Image
12 Décembre 2035


Guerre en Amarantie; Des émeutes éclatent à Marinduque


Image

Alors que la guerre fait rage au sein des Ligues Amarantines et Montalvéennes, le conflit c'est exporté à Marinduque alors qu'une manifestation de soutiens à la Ligue a dégénéré en émeutes violentes entre partisans de la Ligue et partisans du camp Céjanois. Les policiers, débordés, n'ont pu que circonscrire les émeutes à l'intérieur du centre-ville, incapable de dispersé les 20.000 personnes venu participer à la manifestation dans l'un ou l'autre des camps. Les violences, qui ont duré toute la journée, ont continué durant la nuit alors que des incendies ravageaient voitures et commerces. Le Gouverneur de la Cité-Libre a annoncé durant la soirée la mise en place d'un couvre-feu et le déploiement de la Police Métropolitaine afin de prêter main-forte aux policiers municipaux. Au petit matin, Marinduque c'est réveillé avec une bonne gueule de bois. Le bilan est lourds, les autorités rapportent 8 décès, majoritairement des manifestants, ainsi que plus d'un millier de blessés dont 86 policiers. Au niveau des dommages, la Cité-Libre n'a pas réussis à fournir des chiffres exact alors que l'évaluation était toujours en cours. Toutefois, la Police Métropolitaine a annoncé devant la presse que près de 60% des commerces du centre-ville avait été endommagé ou pillé à des niveaux divers. Un coup dur pour la Cité-Libre dont le centre-ville qui y inclus la vieille-ville se révélait être un centre touristique et commercial important. Du côté de Fuxianji, le Ministère Impérial de l'Intérieur a annoncé le déblocage de ressources financières d'urgence ainsi que des agents des unités d'Intervention de l'IBI afin d'aider Marinduque à faire face à la SOUDAINE violence ayant frappé la cité,

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1111
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Presse écrite des Anciennes Concessions

Message par Rumy »

Thunderoad a écrit :
09 août 2018 19:12
Free Mail Online
[LuGra]Mowloon Edition[/LuGra]


Conçu et publié en briton

Мальчик Мой

27 Octobre 2036


Depuis plusieurs mois le Parlement des Clans de l'Empire du Kaiyuan se déchire à un niveau jamais vu depuis la fin de la guerre civile sur le sujet de l'avortement et voilà une affaire qui ne risque pas d'améliorer l'ambiance générale dans le pays et notablement dans notre bonne ville autonome de Mowloon !

Une association locale fondée par des citoyens ayant la double nationalité Britonnie + Kaiyuan offre depuis la semaine dernière des tests de dépistage combiné pour 16 problèmes médicaux à la fois :
  • la mucoviscidose
  • la dystrophie musculaire spinale
  • Syndrome de l'X fragile
  • la maladie de Cooley
  • la drépanocytose
  • la maladie de Tay-Sachs
  • la phénylcétonurie
  • la déficience en MCAD
  • l’hypothyroïdie congénitale
  • la trisomie 21
  • la trisomie 18
  • la trisomie 16
  • la trisomie 9
  • la trisomie 8
  • l'hydrocéphalie
  • l'anencéphalie
Ainsi que des "séjours" aux tarifs "all-inclusive" pour aller se faire avorter en Aleka où la pratique de l'avortement est non seulement légale mais également obligatoire pour les femmes de citoyenneté alekane et offert gratuitement aux femmes de nationalité étrangère présentes légalement sur le territoire d'Aleka ...
Sauf que "présentes légalement" n'a pas été défini plus en avant dans le texte de la loi !
Ce qui veut potentiellement dire qu'en tirant un petit peu la couverture à soi une femme présente avec un simple visa touristique en bonne et due forme peut légalement se faire avorter, même si elle vient du Kaiyuan !

Pour une femme kaiyuanaise les tarifs proposés par cette entreprise sont pour le moins avantageux :
Pour à peine une centaine de $impodollars incluant le prix du voyage en avion et le séjour, elle peut ainsi aller se faire avorter, dans des conditions optimales de sécurité médicale sans se voir poser aucune question !
Alors qu'ici elle devrait soit se justifier, au risque si le médecin n'est pas compatissant de se faire humilier, soit se faire avorter par une mégère à longues aiguilles dans la pénombre d'une chambre humide au matelas pourri !

Bien entendu une centaine de $impodollars reste ICI extrêmement cher, surtout pour une femme au Kaiyuan :
Cette offre s'adresse donc d'abord et avant tout à la toute petite classe moyenne-supérieure naissante du pays qui est à la fois assez riche pour se l'offrir et issue à l'origine du bas peuple pour ne pas être complexée par la morale rigide de l'aristocratie kaiyuanaise en matière de mœurs ...

Si l'initiative a le mérite de beaucoup plaire à la jeunesse de la classe moyenne-supérieure de Mowloon et des environs elle n'est en revanche absolument pas du tout au goût des clans les plus traditionalistes !
Les délégués en communication des clans suivants pour la Cité-Libre de Mowloon :
  • le clan Faishan
  • le clan Thiem
  • le clan Shushen
  • le clan Shaowanasai
Ont tout les quatre émis une très vive condamnation de l'association Freedom of Eve, qui selon eux surfe par pur opportunisme sur l'ambiance générale dans le pays et la législation alekane pour s'enrichir grâce aux habitantes en tuant de potentiels sujets de l'Empereur.

Un membre éminent du très puissant clan Faishan qui représente les intérêts du clan à Mowloon a ainsi déclaré haut et fort à notre journaliste par téléphone sous couvert d'anonymat :
La vie humaine est un don sacré qu'il faut protéger. J'espère que l'Empereur foutra ces fumiers dehors !
Lorsque nous avons ensuite contacté des membres éminents des 3 autres clans pour avoir leurs opinions personnelles et pour répondre à ce qu'a déclaré ce membre du Clan Faishan ils ont tout les trois répondu sans la moindre hésitation qu'ils étaient plutôt d'accord avec l'idée et le fond de la déclaration quite à peut-être rectifier la forme à la marge pour mieux "exprimer notre désarroi sincère" face au problème qui d'ailleurs risque fortement dans les mois à venir, au fur et à mesure que l'affaire va progresser, de ne faire que s'empirer.

Avatar de l’utilisateur
Rumy
Messages : 1111
Inscription : 05 févr. 2020 00:32

Re: Presse écrite des Anciennes Concessions

Message par Rumy »

Galaad a écrit :
07 oct. 2019 14:21
Image
20. april 2040 utgave


Le Søndagsavis devient le nouveau journal de Yentsu

Image


Alors que depuis plusieurs mois, les kiosquiers et vendeurs ambulants de journaux ne sont plus approvisionnés que très sporadiquement en quotidiens et hebdomadaires, le Søndagsavis devrait prochainement être disponible à nouveau à la vente dans les rues et les points de vente habituels. A nouveau, parce qu'historiquement il s'agit du plus ancien titre de la concession, dont le tirage avait fortement chuté face à la concurrence des papiers plus récents, plus sensationnalistes et faisant la part belle aux effets de mode, au détriment parfois de l'analyse et de la profondeur. Détenu majoritairement par le groupe de presse jernlander également propriétaire du Dagposten, plus important tirage du Jernland, le Søndagsavis espère bien s'imposer rapidement comme une référence journalistique dans l'ancienne concession norroise. Pour y parvenir, le président du groupe de presse s'est adjoint les services d'un éminent spécialiste de la presse écrite kaiyuanaise, en la personne de Zhao Guanting, ancien reporter reconnu de la profession et précédemment directeur de la rédaction auprès du Verbe, journal particulièrement présent dans l'ensemble des concessions kaiyuanaises.

Si pendant longtemps, le Jernland s'est détourné de son ancienne colonie, il semble que malgré la rétrocession à l'Empire de Kaiyuan, le ministère des relations extérieures - c'est ce dernier qui est en charge des relations avec les anciens territoires concessionnaires - veuille tout particulièrement redynamiser les flux commerciaux et touristiques entre d'un côté la Dytolie norroise et de l'autre la Ventélie. « Les ressortissants kaiyuanais sur place pourront bénéficier largement des dispositions rendues possibles par les IBSI / ESTA et qui permettent de se rendre au jernland sans visa, avec seulement une autorisation administrative à l'aide d'un formulaire simple et rapide à remplir » précise Kristoffer Østgård. Ce dernier, fort de sa victoire diplomatique face à la Ligue de Lébira dans l'affaire des satellites, entend bien stimuler le tourisme à destination du Jernland et compte s'appuyer sur les accords conclus avec le Royaume de Kars, notamment en matière de facilités aéroportuaires. Ainsi, le nombre de vols à destination de Røros devraient se multiplier et permettre un essor de la filière, qui semble marquer le pas dernièrement, avec une augmentation moins forte qu'attendue au regard des importants efforts réalisés au cours des derniers mois. « Rien de définitif ou d 'alarmant pour l'instant, mais nous espérons que le cru 2040 sera meilleur que 2039 qui a été marqué par quelques crises que l'exceptionnelle croissance du pays n'a pas permis de compenser ».

Mais en plus des espoirs de retisser des liens touristiques, c'est bien sur le volet commercial et économique que le Statsråd espère bien engranger des points. La concession bénéficie en effet d'avantages douaniers tarifaires qui permettent d'exporter et d'importer à moindre frais à destination du Jernland, ce qui permet à de nombreuses entreprises norroises de s'y installer. Si l'Ostlangar a dernièrement éveillé leur appétit et leur curiosité, la relance des échanges à destination de Yentsu promet plusieurs investissements conséquents sur place. Ainsi, c'est Altek qui le premier a décidé de se positionner en annonçant ouvrir plusieurs de ses boutiques Galaxy pour venir concurrencer directement Black Lotus littéralement aux frontières de son empire. Le succès dans la concession de l'implantation du géant jernlander de l'informatique et de la téléphonie pourrait l'inciter à pénétrer davantage l'Empire de Kaiyuan à proprement parler, c'est-à-dire en dehors des limites concessionnaires. Même cas de figure pour Den Nordisk Kjemiskfabrikk ou nyGEN qui cherchent à s'installer et proposer leurs services et offres à des populations locales en moyenne plus aisées que dans le reste de l'Empire de Kaiyuan ; ce phénomène s'explique notamment par les conséquences de la guerre civile qui a déchiré le pays pendant plusieurs années, poussant de larges parts de la population des provinces frontalières à trouver refuge à Yentsu. Si à présent l'assemblée locale et le gouverneur conduisent une politique d'accueil très restrictive, les besoins restent importants. C'est d'ailleurs à cette fin qu'une clinique devrait prochainement ouvrir ses portes et comporter de nombreuses innovations technologiques, s'inspirant fortement des moyens disponibles au Jernland. Cette dernière sera d'ailleurs administrée essentiellement par des entreprises privées du secteur médicale, et accueillera également un centre de recherche de l'Institut Hammer. Il pourrait d'ailleurs prochainement voir son rôle dans les recherches autour du génie génétique croître, avec une législation encore très floue sur la question.

Tous ces investissements ne se font d'ailleurs pas totalement de manière désintéressée, puisque le Statsråd cherche à renforcer l'influence du Jernland, y compris à l'autre bout du monde en Ventélie et en Janubie. Les nombreux contacts établis avec le Shakhanat du Karmalistan, avec le Royaume de Kars ou encore avec le Protectorat septentrional de Liang vont dans le sens d'un renforcement de la présence en Orient, sans pour autant se détourner de sa sphère dytolienne norroise, base de la puissance régionale du Jernland. Ainsi, dans les années qui viennent, il y a fort à parier que la présence norroise aille plutôt en croissant plutôt qu'en s'affaiblissant, poussant certains députés jernlanders parmi les plus nationalistes à réclamer l'ouverture d enégociations avec l'Empire de Kaiyuan pour le rétablissement du statut concessionnaire sur Yentsu.

Avatar de l’utilisateur
Galaad
Messages : 1445
Inscription : 10 févr. 2020 07:55

Re: Presse écrite des Anciennes Concessions

Message par Galaad »

Image
05. Mai 2042 utgave


En attendant la fin des travaux de la clinique, l’institut Hammer ouvre un centre de recherche

Image


La clinique en cours de construction dans l’ancienne concession jernlander, annoncée il y a quelques mois par la presse spécialisée iMorgen, devrait être achevée d’ici la fin de l’année et accueillera selon toute vraisemblance à la fin du premier semestre 2043. Elle disposera alors, grâce aux subventions généreuses du ministère jernlander de la santé, ainsi que de l’Institutt Hammer (trad. Institut Hammer) de tout le matériel médical le plus moderne. L’ambition du futur directeur de l’établissement est de faire de cette clinique « un pôle majeur au Kaiyuan en matière de soins et de traitements dispensés ». Selon ce dernier, elle sera ainsi selon toute vraisemblance le pôle sanitaire le plus perfectionné dans cette région de Ventélie, avec une qualité des soins inégalée dans de nombreux autres établissements hospitaliers kaiyuanais mais également des professionnels médicaux hautement qualifiés et formés dans les meilleures écoles et université. « Nous espérons beaucoup parvenir à développer un modèle de fonctionnement offrant des résultats rapidement visibles » argue-t-il. Pourtant, au regard des importants investissements et du coûts des soins qui y seront dispensés, la clinique de Yentsu ne devrait pas être accessible si facilement aux populations locales. Selon plusieurs observateurs et spécialistes de la Ventélie, « elle s’adresse avant tout à une élite kaiyuanaise, proche des cercles du pouvoirs ou des grands clans qui composent la nomenklatura locale ».

Copropriété de plusieurs grands groupes pharmaceutiques, médicaux et paramédicaux – en réalité c’est une entreprise [i}ad hoc[/i] qui a été créée pour l’occasion, avec la fondation SafeLife, qui sera propriétaire de l’établissement, et elle-même détenue par les financeurs que sont Den Nordisk Kjemiskfabrikk, nyGen, mais également l’Institutt Hammer – la clinique devrait en réalité davantage ressembler à un vrai centre hospitalier universitaire comme dans les pays occidentaux qu’à une clinique spécialisée dans une branche de la médecine. « Aujourd’hui, nous avons constaté que le système public de soins à Yentsu est lacunaire ou alors que le niveau de soins proposé n’est pas à la hauteur des attentes de nombreux expatriés ou même de la classe moyenne et aisée locale » assure le représentant permanent de l’Etat du Jernland auprès des autorités de l’ancienne concession – le Jernland dispose depuis 1976 d’une représentation diplomatique largement autonome par rapport à l’ambassade à Fuxianji. C’est avec cet objectif de s’adresser à une patientèle à la recherche de soins de haute qualité et qui jusqu’à présent devait souvent effectuer des voyages particulièrement longs, parfois à l’autre bout du monde, ou à plusieurs milliers de kilomètres dans le meilleur des cas. « Il est indéniable que l’ouverture de la clinique de Yentsu bénéficiera au-delà de la seule ancienne concession, puisqu’elle se situera à seulement quelques heures de Shengfen, moins en avion » analyse le responsable de l’Institutt Hammer pour ce programme.

Mais loin de ne vouloir s’adresser qu’à une clientèle aisée et appartenant à l’aristocratie kaiyuanaise, ou à ses élites économiques et culturelles, la clinique de Yentsu devrait également disposer de partenariats avec le nouveau centre de recherche de l’Institutt Hammer, accolé à l’établissement hospitalier privé. « En vérité, à travers ses récents investissements, Hammer cherche également à faire mieux connaître ses activités en faveur de l’amélioration des systèmes de soins et des techniques médicales » estime Edvard Bruer, spécialiste des relations internationales. Cette analyse est d’ailleurs confirmée par l’Institut Hammer lui-même qui estime que les progrès en matière de pharmaceutique et de traitements médicaux permettent d’envisager de nouvelles thérapies d’ici quelques années. L’institut jernlander de recherche a d’ailleurs d’ores-et-déjà prévu de prendre à sa charge certains des traitements qui seront proposés à titre expérimental sur place, notamment pour les familles les plus modestes, voire pauvres. « L’objectif est de pouvoir améliorer sensiblement la qualité de vie et l’espérance en bonne santé des personnes habitants sur place.

Répondre

Revenir à « Anciennes concessions du Kaiyuan »