[Construction Aéronautique] Aéroplanes Etienne Romano & Hélicoptères Henri Dufaux

Avatar de l’utilisateur
Galcian
Messages : 334
Inscription : 20 mars 2020 15:03

[Construction Aéronautique] Aéroplanes Etienne Romano & Hélicoptères Henri Dufaux

Message par Galcian »

Aéroplanes Etienne Romano

Image


Pionnier de l'aéronautique, l'ingénieur Etienne Romano fonda en 1929 avec son ami Andrea Aunia, investisseur, la compagnie des aéroplanes Etienne Romano. A l'origine grand spécialiste des hydravions et précurseur des lisons par hydravion entre les différents composants de l'Empire, le développement dans les années 1960 du transport aérien civil à recentré les activités de l'entreprise sur les appareils civils régionaux et d'appui tactique. Plus récemment, après avoir sécurisé un important contrat avec le gouvernement, l'entreprise a également commencé à produire des appareils de combat.

Avion civils et de transport :

Les aéroplanes Etienne Romano garantissent aux opérateurs un coût par siège au plus juste, une disponibilité sans faille et une conception éprouvée.

Transport léger / avion d'appui tactique : E.R. 228
(Avion bombardier d'eau)

Image
Petit avion civil léger, il est le vecteur principale permettant de connecter les petites communautés isolées de l'Empire avec les plus grands centres urbains. Etant donné la configuration du territoire, les transports terrestres et en particulier le train ne sont pas adaptés. L'avion est donc la moyen préférentiel, et a même un statut de service public dans certains cas. L'E.R. 228 a également été spécialement adapté à des missions d'evacuation sanitaire.

- Passagers : 19
- Fret : 800kg
- Vitesse : 420km/h
- Autonomie : 400km
- Version : Civile - Sanitaire

Cout : 5 000 000$
Prix public : 6 500 000$


Transport régional / avion d'appui tactique : E.R. 328 / 328 JET / 428 / 428JET
(Avion bombardier d'eau, Réacteur d'avion)

Image
Avion civil régional à turbopropulseur de moyenne capacité. Versatile, sa soute a facilement pu être réaménagée en avion de transport régional. Il est le vecteur principal des villes de province avec les plus grands centres urbains. En Rumagnola, étant donné la relative absence de grands centres urbains, il assure la majorité du maillage aérien du pays entre ces centres de moyenne importance.
Déployé dans une multitude de version, on le retrouve comme avion d'affaire ou transport tactique, le profil d'aile et l'implémentation des moteurs ayant dès le départ été pensé pour cette activité. L'appareil a notamment la caractéristique unique de pouvoir être motorisé via turbopropulseurs (version classiques) ou via moteur à réaction (version JET), cela permettant à un opérateur de pouvoir avoir au sein d'une même flotte une seule classification pilotage et pourtant deux appareils permettant soit des décollage et atterrissages courts ou sur piste peu préparé, ou un appareil rapide et silencieux afin de relier au plus vite les villes régionales. Il est également disponible dans une version rallongée grâce à un anneau de fuselage supplémentaire permettant de gagner 11 passagers ou 1,2t de fret.

- Passagers : entre 33 (version 328) et 44 (version 428)
- Fret : 3,4t (version 328) et 4,8t (version 428)
- Vitesse : 620km/h (version classique) et 750km/h (version JET)
- Autonomie : 1350km (version classique) et 1650km (version JET)
- Version : Civile - VIP

Version : 328 / 328JET / 428 / 428JET
Cout : 7 000 000$ / 8 000 000$ / 9 000 000$ / 10 000 000$
Prix public : 9 500 000$ / 10 500 000$ / 11 500 000$ / 12 500 000$


Transport court-courrier : E.R. 528JET / 728JET / 928JET / 1128JET
(Avion bombardier d'eau, Réacteur d'avion)

Image
Dernier né des appareils Etienne Romano, ce bi-réacteur à aile basse a dès le départ été conçu comme un avion de transport court-courrier moderne disposant des dernières technologies afin d'offrir aux exploitants un coût d'utilisation au plus bas et aux passagers un confort optimal.
La conception a mis l'emphase dès le début du projet sur la modularité, permettant d'offrir un seul profil d'avion disponible en 4 longueurs différentes, permettant aux compagnies de qualifier leurs pilotes et leurs mécaniciens une seule fois tout en ayant à disposition une flotte versatile et polyvalente.

- Passagers : 65 (version 528), 85 (version 728), 110 (version 928) et 120 (version1128)
- Fret : 8t (version 528), 10t (version 728), 12t (version 928) et 14t (version1128)
- Vitesse : 830km/h (toute version)
- Autonomie : 3000km (version 528), 3300km (version 728), 3600km (version 928) et 3900km (version1128)
- Version : Civile - VIP

Version : 528JET / 728JET / 928JET / 1128JET
Cout : 13 000 000$ / 15 000 000$ / 17 000 000$ / 18 000 000$
Prix public : 16 000 000$ / 18 000 000$ / 20 00 000$ / 21 000 000$


Hydravion régional / bombardier d'eau : E.R. 24ATT
(Avion bombardier d'eau)

Image
Hydravion de transport à l'origine développé pour assurer les liaisons aériennes entre les parties continentales et insulaires du pays avant le développement d'une véritable infrastructure aéroportuaire en Modestena. Il a depuis été rétrofité pour en faire un très efficace bombardier d'eau, présents sur tous les grands incendies de ces dernières années.

- Passagers : entre 20 et 30 selon les versions et configuration cabine
- Fret : entre 5 et 6t
- Vitesse : 340km/h
- Autonomie : 1300km
- Version : Civile - Bombardier d'eau - Patrouille maritime (militarisé)

Cout : 15 000 000$
Prix public : 18 000 000$


Turbopropulseur d'affaire : E.R. TBM9
(Avion bombardier d'eau, Réacteur d'avion)

Image
Rolls des turbopropulseurs d'affaire, cet appareil pressurisé permet d'approcher les performances d'un jet tout en conservant les coûts de fonctionnement raisonnables inhérents aux groupes propulseurs à hélice. Il permet de rendre accessible le transport aérien aux organismes en ayant la nécessité.

- Passagers : 6
- Fret : 1.2t
- Vitesse : 610km/h
- Autonomie : 3200km
- Version : VIP

Cout : 3 000 000$
Prix public : 4 000 000$


Jet d'affaire : E.R. PC24
(Avion bombardier d'eau, Réacteur d'avion)

Image
Premier appareil de cette gamme de l'avionneur Etienne Romano, ce petit jet d'affaire équipe maintenant la majorité des élites Rumagnoli et à même été acquis par le gouvernement central pour les déplacements des gouvernants et des officiels.

- Passagers : 8
- Fret : 1.5t
- Vitesse : 815km/h
- Autonomie : 3400km
- Version : VIP

Cout : 9 000 000$
Prix public : 11 000 000$

Avatar de l’utilisateur
Galcian
Messages : 334
Inscription : 20 mars 2020 15:03

Re: [Construction Aéronautique] Aéroplanes Etienne Romano & Hélicoptères Henri Dufaux

Message par Galcian »

Hélicoptères Henri Dufaux

Image


Grande entreprise de conception et d'assemblage d’hélicoptères, la Société des Hélicoptères Henri Dufaux est maintenant plus de centenaire. Ayant débuté avec la conception d’autogires dès les années 10, elle capitalise maintenance sur des décennies d'expérience et un goût de l'innovation toujours intact pour proposer des hélicoptères civils et militaires adaptés à tous les besoins.

Appareils civils :

Les voilures tournantes Henri Dufaux garantissent aux exploitants un appareil toujours adapté à leurs besoin, au prix le plus juste et avec les meilleurs disponibilités.

Hélicoptère léger : HD.C5 "Hélène"
(Hélicoptère ▮ (civil))

Image

Petit hélicoptère mono-turbine, il est le fer de lance de la gamme proposée par les Hélicoptères Henri Dufaux. Bénéficiant d'une mécanique fiable, simple d'entretien et peu onéreuse, il est le partenaire idéal de toute entreprise privée ou administration publique souhaitant un appareil versatile et efficace.

- Passagers : 5
- Fret : 1,2t
- Vitesse : 285km/h
- Autonomie : 650km
- Version : Civile - Surveillance - Transport léger

Cout : 500 000$
Prix public : 700 000$


Hélicoptère moyen : HD.C8 "Anne"
(Hélicoptères ▮▮ (spécialisés))

Image

Hélicoptère polyvalent, c'est un appareil équilibré qui équipe le plus souvent les compagnies de transport de personnes. Il a été spécialement développé pour offrir un confort acoustique amélioré. Il est également l'appareil de liaison de l'administration.

- Passagers : 8
- Fret : 2,2t
- Vitesse : 305km/h
- Autonomie : 650km
- Version : Civile - Transport de personnalité - Transport moyen - Evacuation sanitaire

Cout : 650 000$
Prix public : 900 000$


Hélicoptère lourd : HD.C19 "Marguerite"
(Hélicoptères ▮▮ (spécialisés))

Image


Plus gros appareil proposé par Henri Dufaux, cette impressionnante machine est une véritable bête de somme pouvant répondre aux besoins les plus extrêmes grâce à ses caractéristiques de premier plan tant en terme de charge utile que d'autonomie. Conçu pour offrir la plus grande disponibilité possible, il rempli parfaitement des rôles aussi variés que transport lourd, sauvetage en mer ou montagne, évacuation médicale lourde, etc.

- Passagers : 19
- Fret : 5,8t
- Vitesse max : 310km/h
- Autonomie : 1000km
- Version : Civile - Transport lourd - Secours - Sanitaire - Manœuvre (militarisé)

Cout : 900 000$
Prix public : 1 250 000$

Répondre

Revenir à « Construction automobile, ferroviaire, mécanique et navale »