Le Jugement Dernier

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

Amaski a écrit :
31 janv. 2015 19:07
Intervention militaire de la Fédération d'Aquanox

Image

Stratégie anti-sous-marine

Les enquêtes faites sur les forces de la Main noire, ont permis de venir à la conclusion que les forces maritimes de la Main noire sont composées uniquement par des sous-marins. Cette composition homogène permet de développer une contre-stratégie face aux sous-marins, unités qui sont généralement sur-évaluées par les puissances orientales par rapport aux autres types de navires. L'Etat-major fédéral décide donc de mettre sur pied une stratégie de lutte anti-sous-marine à fin de se prémunir contre les effets de toute attaque de la part de la flotte sous-marine de la Main noire.

Les sous-marins sont très vulnérables face à des attaques des navires de surface armés de manière adéquate. Habituellement, la force d'un sous-marin, c'est de pouvoir s'imposer face à un navire solitaire ou un convoi non-armé. Ceci est une des raisons pourquoi la tactique des convois armés (voir Bataille de l'Atlantique irl) a permit dans le passé de mettre un terme à la suprématie de la stratégie des sous-marins.

Les deux flottes engagés près des USP sont accompagnés de sous-marins pouvant affronter les sous-marins de la Main noire. Néanmoins l’État-major juge que s'appuyer uniquement sur les sous-marins fédéraux n'est pas la stratégie idéale sur le long terme. C'est pour cette raison que l’État-major décide d'équiper les frégates avec des torpilles anti-sous-marin et aussi des mines anti-sous-marins. Celles-ci s’appuieront sur le sonar et les sous-marins fédéraux pour traquer les sous-marins de la Main noire qui s'approcheront de trop près de la flotte fédérale.

Image
Mine anti-sous-marine

Image
Mark-46 en action

Les mines anti-sous-marins permettront d'empêcher les sous-marins ennemis d'entrer dans des zones désignés par comme stratégiques comme par exemples les zones de débarquement. Les torpilles, elles, pourront être lancés depuis les navires pour attaquer les sous-marins. L’état-major opte pour des torpilles au détriment des grenades sous-marines en raison de leur efficacité mais aussi l'effet de surprise sur les sous-marins. Le type de torpille utilisée est inspiré du modèle Mark-46 irl. La Fédération possédant les technologies pour fabriquer ces armes (voir le fichier des technologies), la production et l'équipement des navires ne devrait pas poser de problèmes.

Communication de la Fédération d'Aquanox
Etat fédéral a écrit :
La Fédération d'Aquanox prend note des menaces prononcées par les autorités de la Main noire.

Considérant que l'économie de guerre de la Main noire est fragile et vulnérable en raison d'une agriculture défaillante et rudimentaire, l'absence de production d'essence et une industrie de guerre sans infrastructure adéquate,

Considérant que les 20 millions pelabssiens ne sont pas des otages mais des esclaves servant de base pour l'industrie de guerre ennemie, esclave car dépourvu d'un rapport salarial,

Considérant que le sauvetage de la population pelabssienne n'est pas un objectif de guerre pour la Fédération d'Aquanox,

La Fédération n'apporte aucune considération aux implications d'une politique de réduction de la population pelabsienne. Elle estime que la Main noire est libre de tuer ses propres esclaves et que ceci s'inscrit même dans une politique permettant d’accélérer la victoire finale des Alliés sur la Main noire. La politique proposée par la Main noire devra affaiblir sa capacité de ravitailler ses troupes d'au moins 2% tous les dix jours p. La Main noire est invitée à appliquer cette politique favorisant l'effort de guerre allié.

L'état-major fédéral
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

Margaery a écrit :
02 févr. 2015 13:32
Royaume de Perlian




EDIT : [spoiler="Dispositions annulées et donc caduques"]Le Royaume de Perlian, contraint et forcé par un ultimatum infâme, annonce de mauvaise grâce la résiliation de manière unilatérale à l'autorisation donnée au troupes tarnoises de stationner sur le sol du Perlian.

En conséquence, il est demandé aux troupes fédérales de bien vouloir quitter le territoire et l'espace maritime du pays dans les plus brefs délais.

post source : http://www.simpolitique.com/post250902.html#p250902



En réponse à ce geste, il est demandé à la Main Noire de bien vouloir respecter ses engagements et de lever ses menaces sur le Perlian et sa population. De plus, au vu du retrait du Perlian de la coalition, il est demandé de la clémence pour que le nombre de pelabsiens exterminés par jour soit revu à la baisse.
[/spoiler]
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

Amaski a écrit :
02 févr. 2015 17:24
Intervention militaire de la Fédération d'Aquanox

Image


Communication de la Fédération d'Aquanox
Etat fédéral a écrit :
Après négociations via leurs ambassadeurs respectifs, le Royaume du Perlian et la Fédération d’Aquanox ont trouvés un accord au sujet de la base fédérale au Perlian. Prenant en compte les craintes du gouvernement royal sur la sécurité nationale du Perlian, la Fédération d’Aquanox assurera la présence de 100'000 soldats fédéraux sur l’ile de Perlian et d’une cinquantaine de lance-missiles équipés de missile V-4 (spécialisée contre les navires et avions). Ces soldats proviendront des troupes recrutés dans le cadre du plan de recrutement de la Fédération.

Il est également décidé de s’appuyer sur une deuxième base arrière pour le front orientale. Le port de Poriatlk au Khalidan servira donc de base d’appui à celle du Perlian voir de remplacement si la base au Perlian devrait être évacuée dans le cadre des opérations militaires ou pour des raisons diplomatiques.

La Fédération d’Aquanox apporte des excuses officielles au Royaume du Perlian pour le ton agressif utilisé dans son premier missive. En aucun moment, il a été prévu de forcer la présence de la base au détriment de la souveraineté du Perlian. Le gouvernement fédéral a simplement demandé de pouvoir conduire des négociations au sujet du sort de la base. Afin d’apporter compensation à la Couronne du Perlian, la Fédération d’Aquanox offre à celle-ci les technologies suivantes : construction automobile, industrie pharmaceutique, médicaments, construction navale, frégates, croiseurs, destroyers, sous-marins, porte-avions, missile balistique courte portée et missile balistique moyenne portée.

Le gouvernement fédéral
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

UN ŒIL, LES DEUX YEUX... UNE DENT TOUTE LA GUEULE.
Un peu de Beethov' !

Image
DERNIÈRES NOUVELLES ! Tadaaaaa !


Que la fête commence !
Qui sera le vainqueur... qui obtiendra la récompense... celle qui lui donnera la permission de partir libre, dans le pays de son choix ? le dernier survivant bien-sûr !
Ha ha ha !
Dépêchez-vous ! Car les quotas journaliers peuvent croître si les joueurs y mettent de la mauvaise volonté !

L'arbitre et maître du jeu Vladislav Terrerov.
______________________________________________________

Le caractère enjoué et festif de cette annonce est appliqué sur le terrain. La population condamnée à mort est soigneusement triée par groupes familiaux (des familles entières) entre chaque camps de travail. On leur annonce qu'ils participeront à la première "grande fête foraine" de l'Angkaristan. Mais plus personne ne les reverra jamais. Les malheureux sont en fait envoyés dans le Sanctuaire Purificateur de Sanrow, la capitale, pour être assassinés de manière originale, dans une ambiance invraisemblable... de "foire"... selon la volonté du chef de la Main Noire, le "clown sanguinaire". En général, on force les condamnés à s'entre-tuer, en obligeant l'un à tuer la personne qui l'aime le plus, selon d'inimaginables procédés. Les détails de ces sentences chimériques toutes plus affreuses les unes que les autres seront épargnés aux lecteurs.

Ce n'est qu'après leur décès que le... "sérieux" redevient la règle. Comme au Viek Koing, leurs ossements sont extirpés de leurs cadavres, lavés et bénis par des archidiacres du Rovostran. Sous l’égide de Terienkov (un portrait) et du symbole de la secte rostove.
COMMUNIQUE OFFICIEL DE LA MAIN NOIRE

Image

Il reste encore plus de 14 millions d'êtres humains.
Coalition ! Tu peux tous les sauver du jour au lendemain en renonçant à ton invasion. Perlian ! Tu peux garantir la sauvegarde de ta sûreté intérieure et contribuer à sauver des millions de vies innocentes au Pelabssa en renonçant à servir de plateforme à l'armée tarnoise.
La Rostovie sera la première victime de nos opérations de représailles. Le Perlian, l'Aquanox et la Fiémance seront, respectivement, les prochaines cibles.
Le Kirkstan est rajouté à la liste. La Roumalie attendra un peu avant le bouquet final.

Un merci à la Shawiricie pour sa neutralité.
Un grand-merci (ils se reconnaîtront) à tous ceux qui nous aident secrètement pour notre lutte acharnée contre l'envahisseur.

Le haut-commandement de la Main Noire en Angkaristan.
Posté sur le site officiel de la Main Noire, http://www.angkar.bh, et affiché partout au Pelabssa (de nombreux trakts sont même envoyés sur les zones non-contrôlées) :

Image
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

MJ Coordinateur a écrit :
05 févr. 2015 18:18
Topic suspendu plus de rp jusqu'à nouvel ordre.
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

MJ Coordinateur a écrit :
06 févr. 2015 20:10
Sujet toujours verrouillé Maj progressive

Note de MJ :

Main Noire :
Titre : la différence entre propagande et réalité

Depuis Mars 2025, et les nouvelles des revers maritimes, les troupes au sol ont recommencés leurs divisions et leurs luttes intestines. Les mercenaires sont de plus en plus écoeurés des actions du rovostran et tuer des civils, leur refiler des maladies et sanctifier leurs cadavres, les dégoutent.
Entre la faim, les défaites militaires successives et les mauvaises nouvelles, sans compter une paie qui n'arrivera jamais, des régiments ( décomptes par tranche de 5.000 hommes selon cette note) entiers de mercenaires sur les 350.000 qui restaient ont décidés de se faire des Empires au milieu des terres dévastées, ayant capturés des esclaves, ils ont décidé d'aller se faire la part du lion. Le Saawaaliya est d'une simplicité farouche face au nombre de petits empires naissant dans la péninsule pelabssienne. Autour d'une force militaire ou para militaire défaillante mais sanguinaire, des petites communautés d'esclaves sont mises au travail, travail de la terre et batisseurs de forteresses comme de villages de bric et de broc.
Les plus grosses bandes ont pris les anciennes bourgades du Pelabssa pour retraiter les déchets et ruines et les transformer en place fortes digne de films pélabssiens de la grande époque comme 'Le Livre d'Eli" et le "PostMan.

Cette division n'est pas visible pour la coalition qui ne voit par les satellites que des mises en place de stratégies en nids de frelons fidèle aux tactiques de la Main Noire dans d'autres théatres d'opérations.
Le nombre d'esclaves réellement aux mains de la Mains Noire se compte néanmoins à 3 ou 4 millions d'individus "en propre" au moment des rp de massacres en règles.

La colère gronde chez les fanatiques pensant que terrerrov les roulent dans la farine.



CESS

L'ile de newark est en cours de fortification, les coûts sont énormes et l'économie de la métropole en sera durablement affecté. Sans compter que sans propagande la perte de confiance dans les républiques de la CESS sera terrible et Stramine pourrait perdre des points.


Fiémance

L'ile de Christchurch correspond aux rp menés, même si le sentiment d'insécurité pour les familles est immense.

Coalition
Mars 2025 à Janvier 2026 ( avant l'arrivée de l'aquanox)

Les forces conjuguées des Empires et de la Légion Zanyanaise ont prit Newport et le sud du pays en prenant Fairtown en Juillet 2025 puis le long de la frontière tout en tracant une ligne les menant vers gatwood qui tombe vers octobre 2025.
En janvier 2026, les territoires sont sécurisés. et les Villes de Dayton et Norflok sont assiegées.

Les pertes sont importantes, mais la coalition bénéficie d'un bon renouvellement de troupes contrairement a la Main Noire qui connais ses revers internes dont la coalition n'a pas vent.
Les Seigneurs de guerre préfèrent se suicider que d'être pris et risquer des jugements. Ce qui rend la prise de villes plus évidente.

Les Pelabssiens libérés sont affaiblis et malades.

Les pertes seront publiées prochainement.


MAJ de la trame faite jusqu'au mois de Janvier 2026 où les choses s'accélèrent donc.

Rappel : dans l'attente des décomptes, e topic est toujours gelé. Le MJ prendra toutes les questions dans le topic adéquat et aucune en mp sur ce sujet.
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

MJ Coordinateur a écrit :
21 févr. 2015 20:41
Note du Mj je n'ai pas oublié.

Une opération de la Fiémance à l'est du Pelabssa a contraint les tarnois, surpris, a dévier et choisir un autre itinéraire. Les pertes sont importantes.
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

GUERRE AU PELABSSA/ANGKARISTAN :
Situation actuelle (juin 2026)

Carte basée sur les estimations du MJ dans le message plus haut (je peux me tromper) :

Image

_ En rouge-sombre : la Main Noire
_ En jaune : la Coalition jaune-noire-basanée
_ En vert : l'Aquanox
_ En bleu : la Fiémance
_ En orange : la CESS

Et les centres de commandement sont représentés par un gros point noir.
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

Bon, le sujet semble ouvert, donc je me lance.

HRP : Attention, histoire rp un peu hard. Personnes sensibles, évitez.
"HIS NAME IS... ROBERT PAULSON."
Ambiance musicale

Image

THE AMERICAN FAMILY

Il s'appelle Robert Paulson.

Un Pelabssien comme beaucoup d'autres qui est victime de la filariose lymphatique : ses deux pectoraux se sont en effet transformés en deux gros ballons de rugby ramollis, tels les seins d'une vieille femme en surpoids. Mais il est en vie, malgré sa santé défaillante. Robert est un homme au grand cœur, et aime profondément ses deux enfants : une fille de neuf ans, Allyson, et un garçon de treize, Michael. C'est tout ce qui lui reste après le décès de son épouse déchiquetée par les shrapnels d'un obus en février 2022. Il s'est promis ce jour là de donner sa vie pour la protection du reste de sa famille, ce qui a pour le moment été une réussite.
Elle s'appelait Samantha. Une femme belle, joyeuse et généreuse... qui ne méritait assurément pas le sort qu'elle a subit. Robert se souvient encore de tous les bienfaits de sa compagnie : de sa chaleur corporelle nocturne à sa bonne humeur de la journée... lorsqu'elle couchait les enfants et leur racontait des histoires... lorsqu'elle l'embrassait, le réconfortait ou riait avec lui... et puis, son beau et parfait sourire... afin d'aider sa mémoire, Robert garde en souvenir d'elle quelques vieilles photos.
Famille aisée (il était entrepreneur), habitant dans une maison de banlieue urbaine à New Heaven, ils n'avaient aucun problème. Robert aimait beaucoup son travail et a toujours respecté ses employés. La petite Allyson aimait jouer aux poupées dans sa chambre en invitant ses amies d'école, Michael lui, commençait une adolescence prématurée, et cherchait déjà une copine. En effet ses potes d'école, tous plus âgés que lui (il a sauté deux classes) l'influençaient dans son comportement.
La peur qu'inspirait l'URKR (Rostovie kiroviste) avant que celle-ci n'envahisse le pays, était proportionnelle au degré de connaissance géopolitique des pelabssiens. Dans le cas de la famille Paulson, seul le père, Robert, s'en préoccupait. Son épouse, infirmière, se croyant en sécurité dans l'ex-première puissance militaro-économique mondiale, préférait lire des romans à la mode, ignorant les mises en garde de Robert sur une possible guerre totale, et ses insistances pour dépenser la somme nécessaire à la protection de sa famille : cave souterraine isolée, réserves de nourritures et d'eau potable... toutefois, le survivalisme de Robert n'avait rien d'une paranoïa. Son patriotisme revanchard, de type néoconservateur, réclamait une hausse du budget de la défense et une guerre contre les "possessions extra-territoriales" de la Main Noire (Viek Koing, Mahaji-Sud, Juvna, etc...). Bien-entendu, il voulait aussi éviter une guerre nucléaire... une contradiction très répandue chez les republicans.
Le dimanche 31 janvier 2022 au matin, lorsque tous les appareils électroniques cessèrent de fonctionner dans la maison, Robert ne s'imaginait pas ce qui l'attendait... lui et sa famille... un silence qui annonçait le calme avant la tempête. Et ce n'est que lorsqu'une détonation retenti à quelques centaines de kilomètres de là, faisant trembler les vitres de sa maison, qu'il commença à sérieusement s'inquiéter. Le champignon de fumée qui s'élevait au loin à l'horizon et dans le ciel, observé par ses enfants l'air incrédule, n'était pas, heureusement, celui de New Heaven, mais du plus grand chantier aéronaval de l'US Navy, à quelques kilomètres au sud de la mégapole. Le soir, alors que les radios ne fonctionnaient toujours pas, les téléviseurs non-plus, le postier vacant et les ordinateurs et i phone en panne définitive, on se renseigna entre habitants du quartier, tous déboussolés... jusqu'à ce qu'on apprenne la nouvelle d'un régiment de l'armée US qui passait par là : les Etats-Unis étaient attaqués par la Rostovie. Ils turent évidemment le nettoyage spatial effectué par leur ennemi, la paralysie nucléaire (incapacité à riposter en raison des frappes préventives EM et nucléaires rostoves) et la situation désespérée de leur pays.
En février, un obus tiré par des bataillons pelabssiens déserteurs tua d'un seul coup son épouse, sous ses propres yeux. Ses enfants l'apprendront dans les minutes qui suivent... Des soldats de ces mêmes bataillons pelabssiens s'emparèrent du quartier et en profitèrent pour violer les femmes et enrôler de force les jeunes garçons, officiellement au nom d'un "patriot act", en réalité pour agrandir les rangs de leur nouveau "gang" paramilitaire. Ce lieu n'étant plus sûr, il parvînt à s'échapper avec ses deux enfants, et après un long périple entre bombardements conventionnels, menace nucléaire (les champignons se multiplièrent à l'horizon...), faim et maladies, ils tombèrent nez à nez avec une division militaire rostove. Brandissant le drapeau de l'ancienne RFCR, cette division se contentait juste de taire son antipathie envers la Main Noire et de commettre le moins de brutalité possible contre les civils. Ils avaient eu de la chance... et furent "internés" dans une Icarie, ces camps de réfugiés civils conçus pour reformer un "nouveau Pelabssa, démocratique et populaire", donc communiste, mais avec toutefois une autre ambition affichée cette fois par les hauts-gradés terienkovistes : le transhumanisme.
Protégés et nourris par l'armée rostove, ils apprirent avec stupeur et impuissance la nouvelle de la défaite totale de leur pays. Jadis porteur de l'orgueil humain, le glorieux Pelabssa, richissime et gendarme du monde, était devenu une vulgaire colonie du "Tiers-Monde", humilié à jamais par son ennemi juré.
Ils vécurent dans cette Icarie avec souffrance certes, mais à peu près "paisiblement", jusqu'en janvier 2023, date à laquelle Terienkov ordonna le début des expériences scientifiques sur les civils pelabssiens désormais considérés comme de simples cobayes. On arracha à Robert ses deux enfants, puis on lui inocula un parasite responsable de la filariose lymphatique.
Aujourd'hui, il est enfermé dans un centre de détention près de Sanrow, la capitale de la Main Noire en Angkaristan (la nouvelle appellation du "Pelabssa"). Depuis l'assouplissement de la politique exterminatrice de la Main Noire (le programme de dépopulation a été gelé en raison de l'aide étrangère devenue plus que suffisante), Robert a reçu le droit de revoir sa fille Allyson, détenue dans un camp voisin pour enfant. Elle est en bonne santé et bénéficie d'un traitement convenable, toutefois, son père et son frère lui manquent beaucoup. Demandant où se trouvait son fils, Michael, il n'obtînt aucune réponse. Se mettant en colère on le ramena de force dans son centre d'internement.

Image
La famille Paulson avant l'invasion rostove de janvier 2022.

LA FAIBLESSE DE L'INDIVIDU

"Individu" est à prendre ici au sens général. Jadis au Pelabssa, celui qui parvenait à réussir pleinement sa vie professionnelle avait toujours l'impression de l'avoir mérité personnellement. C'était son choix. Le choix de la réussite. Le problème est qu'il n'a pas conscience du rôle joué par son environnement dans le processus de sa réussite, et de la chance supplémentaire dont il dispose par rapport à ses collègues qui échouent.
Jadis entrepreneur fier et ambitieux, Robert était brutalement devenu un malade assisté, qui semblait paradoxalement en surpoids malgré la sous-nutrition ambiante. La honte absolue, qui lui appris ce qu'était l'humilité : il venait d'échouer, alors qu'il ne semblait pas l'avoir cherché. "Mais qu'ais-je fait pour mériter tout cela ?" se demandait-il souvent... une question très vite balayée à la vue de tous ses compatriotes, qui par millions sont morts, qui par millions sont tombés malades, qui par millions sont désespérés.

Un mois plus tard, alors qu'il ne pensait plus qu'à ses enfants, sans nouvelle d'eux depuis des semaines, une section militaire des forces régulières de la Main Noire, presque exclusivement composée de natifs du Turriïvostok, alla le rencontrer.

Arkadi Sakharenko, officier des troupes d'élite de la secte de la Main Noire en Angkaristan : Tu vas nous suivre. Nous allons te ramener auprès de ta fille, et te présenter... ton fils. -un sourire discret mais moqueur s'esquissa sur le visage de la plupart des hommes armés. Robert, naïf, n'avait rien vu.

Apeuré, mais heureux d'apprendre que sa progéniture était toujours en vie, et cela par un officier sérieux qui parlait parfaitement sa langue et dont l'accent slave était à peine perceptible, Robert n'hésita donc pas une seconde à les suivre jusqu'à la base militaire 43 de la Main Noire, une ancienne prison pelabssienne. Il avait hâte de leur parler, il avait hâte de les serrer contre sa grosse poitrine. Et en effet, derrière les grilles, il vît son "fils" Michael... ou plutôt venait-il de le redécouvrir...
Michael était en tenue militaire, une Gigakov-3 dans les bras, le regard en apparence froid et insensible. D'abord décontenancé, son père se mit à courir en sa direction en criant son prénom. C'est alors que survînt le choc : son propre fils le menaça avec le fusil d'assaut qu'il portait. Stoppé net, il tenta à distance de le ramener à la raison. "C'est moi !" En vain. Le fils ne voulait plus reconnaître son père. "Tu es un impur, un ennemi de la Liberté !" lui dît-il, droit dans les yeux, les sourcils froncés. Son pauvre père, bouleversé, compris à cet instant qu'il venait de le perdre. Mais était-ce définitif ? Était-ce déjà trop tard pour une éventuelle réhabilitation psychologique ? Son fils ne le reconnaissait peut-être plus, mais un léger scintillement pupillaire semblait trahir sa détermination. En effet il s'échappait tout de même de son regard comme une émotion furtive de peur et de tristesse. Robert avait encore de l'espoir, il avait encore la foi. Son fils n'était peut-être qu'une victime de la propagande, ou d'un abject chantage.

"Veux-tu voir ta fille, maintenant ? Montre-lui, caporal Paulson !" Cria l'officier de la Main Noire qui l'escortait dans la base. Michael, ou "caporal Paulson", s’exécuta immédiatement et l'emmena jusqu'à une cellule disciplinaire, ou "mitard" au cœur du centre pénitentiaire de Sanrow. Lorsque le fils perdu ouvrit la porte du vieux cachot humide de cette vieille prison partiellement réaffectée, ce fut l'épouvante.
Robert ne vît que des ossements, convenablement empilés les uns sur les autres. Un petit crâne, celui d'un enfant, trônait au sommet d'un tas d'os géométrique, reposant sur deux tibias et deux fémurs parfaitement parallèles. Rentrant dans la geôle et fixant la boîte crânienne de ce qui fut vraisemblablement sa fille, Robert s'agenouilla, le visage pétrifié.

"C'est ton fils qui s'en est chargé. Il n'a pas fait que lui ôter son existence, il l'a purifié jusqu'à en extraire son squelette. Tel est l'exploit de sa vie, le plus grand acte de courage dont il a fait preuve depuis sa naissance. Le voici maintenant un adulte, fier et libre.
Mais je te rassure, mon ami, son crâne a reçu l'honneur d'être directement béni par un archidiacre. Elle sera donc sauvée après la mort.
"
Cette phrase prononcée par l'officier Zakharenko le plus sérieusement du monde, était d'un anglais très pur, et n'avait aucune intonation ironique ni aucune note d'humour. En fait, jamais il n'entendit de propos aussi froids et sérieux que ceux qui venaient d'être psalmodiés par ce commandant turriï.

Dans un premier temps il voulait refuser d'y croire. Mais ce ne pouvait être que la vérité ! Elle était là, devant ses yeux impuissants ! Une haine émergea brutalement de ses entrailles, tournée contre son propre fils, qui venait de le trahir en assassinant d'une manière différente les deux personnes qu'il aimait le plus au monde. Que lui restait-il à faire ? En profiter pour se venger ? Impossible : ils sont armés. Se suicider ? Impossible de le faire seul sans moyen adéquat. Les deux alors ? Profiter de ses derniers instants pour attaquer, avec l'énergie du désespoir, l'officier turriï... et son fils qu'il serait bien capable d'étrangler avec ses propres mains. C'est ce qu'il tenta de faire en effet : alors qu'il s'apprêtait à infliger un coup au soldat de la Main Noire, il fut rapidement maîtrisé, tandis que son fils le blessa à la tête avec la crosse de son arme. Victime d'un léger traumatisme crânien, on l'enferma, aux côtés des restes de sa fille, dans la cellule d'isolement.
Déni, Colère, Marchandage, Dépression, Acceptation. Les cinq grandes phases terminales psychosociologiques du comportement humain, individuel ou collectif, en tant de crise grave ou de tragédie, lorsque rôde la fatalité de la mort. Piégé par l'obscurité de sa geôle, il pouvait toutefois distinguer les ossements de sa fille à l'aide des lueurs qui s'échappaient de la vieille porte. Il était en phase 4. Éclatant en sanglot, il se frappa les poings contre les murs, de toute ses forces. Après le défoulement, la résignation. Quelques heures plus tard, la porte s'ouvre : les hommes de la Main Noire le retrouve allongé sur le dos, en train de tenir fermement le crâne de sa fille entre ses mains. Séchant encore ses larmes avec ses bras, il tomba soudainement dans la "folie". Le sourire malsain, il dit à ses geôliers : "Le Salut de l'esprit réside dans le désespoir. Vous m'avez libéré."
Puis il se mit à rire, de plus en plus fort. Un fou rire qui raisonnait dans les couloirs de toute la prison, effrayant jusqu'aux plus gradés des officiers de la secte.
Trois jours plus tard, il avait rejoint son fils dans les rangs de la Main Noire. Sa gigakov-3 tuera le maximum de soldats ennemis possible avant la défaite finale de la Main Noire au Pelabssa.

Il s’appelait Robert Paulson.
_____________________________________________________
"Psychologiquement, nos expériences grandeur nature ont démontré l'existence de deux types de désespoir.
Le premier est relatif, temporaire et ne résulte que d'une humeur passagère de faiblesse extrême. La victime est poussée au fond du trou, elle endure une souffrance insupportable et pleure toutes les larmes de son corps. Paradoxalement, le fait même d'éprouver de la tristesse, de la peur et de la souffrance est déjà une preuve d'espoir. D'où le caractère relatif de cette catégorie. Toutefois, cette épreuve de souffrance intérieure semble nécessaire pour atteindre la Subversion.
Le deuxième type de désespoir est absolu, irrémédiable. La personne qui en est victime ne connaît plus ni la peur, ni la tristesse, ni la souffrance, elle n'éprouve plus les mêmes sensations qu'avant. Ce bouleversement mental, apporté par un désespoir paroxysmique consistant justement à passer de la première à la seconde catégorie de désespoir, s'appelle la Subversion de l'Esprit. La peur, tout comme la tristesse, que la personne éprouvait à l'origine, n'ont plus de raison d'être une fois la Subversion spirituelle accomplie. La personne qui a tout perdu, ses intérêts égoïstes ayant été supprimés les uns après les autres jusqu'aux derniers, n'a alors plus ni sens à la vie, ni goût, ni amour, ni sentiment. Elle n'a plus d'attachement privé. Elle n'est plus sous l'emprise de conditionnements de l'Esprit apportés par son environnement qui lui donnèrent jusqu'alors son absurde illusion de liberté dans les choix qu'elle prenait. Cette absence totale d'intérêt génère en elle une véritable et profonde Liberté, un souffle, un soupir, un fou rire même pour certains, un soulagement extrême qui seul, par la Subversion spirituelle, annonce l'avènement de sa Liberté absolue, définitive.
L'Angoisse, c'est à dire la peur du Rien, le Vertige du vide, est le sentier lumineux qui dans la solitude la plus totale, permet à la personne de vivre le désespoir, condition indispensable à son terrifiant et sublime absolutisme.
La Subversion de l'Esprit par l'Angoisse est ce qui doit être infligé à notre propre peuple pour tout à la fois le purifier et le transfigurer sans même avoir à le supprimer physiquement.
"

Ivan Terienkov, Exarque du Rovostran, Chef Suprême de la Main Noire.
Image
Image
La perte de nos bien-aimés, par la trahison ou la mort, jouxtés à une condition de vie misérable où la menace et la tentation nous harcèlent de leurs tourments, conduit irrémédiablement au désespoir subversif. Une désolation intérieure si terrible qu'elle arrache l'esprit de la victime à l'influence exercée par ses intérêts biologiques et sociaux. Il s'agit de la plus épouvantable des détresses, qui libère définitivement la personne de son égo, de ses peurs, de ses envies, de ses amours, de ses haines, et de toutes ses émotions superflues et sentiments parasites qui pervertissent ses décisions. C'est la Subversion de l'Esprit : quand l'homme, seul, acquiert enfin par son propre mérite, l'authentique liberté intérieure.

à suivre...

===> Vidéo (chronologie imagée) de propagande du Rovostran

______________________________________________________________

Actions concrètes de la Main Noire en Agkaristan :

===> La Main Noire a gelé depuis quelques mois déjà le programme de dépopulation.
Des dizaines de milliers de personnes sont même sauvées volontairement par l'organisation, en passant par des voies précises du front à l'ouest, ou par la frontière avec la Shawiricie.
===> Elle revendique officiellement les attentats commis contre l'Aquanox et le Perlian (et avant, contre la Rostovie). Chose promise, chose due !
Toutefois, elle affirme n'avoir rien à voir avec les agitateurs découverts dans les pays voisins de la Fiémance, se faisant visiblement passés pour des agents de la Main Noire, couverture idéale pour des opérations secrètes étrangères contre les intérêts de ce pays expansionniste.
===> Une certaine "Allyson Paulson", petite fille apparemment en bonne santé, bien nourrie, et sans aucune marque de violence, est exposée dans une vidéo sur le site officiel de la Main Noire. Son histoire personnelle est brièvement racontée, et des preuves sont présentées pour montrer qu'elle est bien en vie. Le Clown promet de la libérer la première, puis tous les autres otages, si les coalisés se retirent du Pelabssa. Il menace de l'assassiner "immédiatement" si la Fiémance ou l'Aquanox débarquent massivement des troupes sur le continent. Enfin il affirme ne "rien promettre" quant à sa survie si la coalition à l'ouest demeure trop longtemps sur le sol pelabssien.
===> Sur le terrain, la Main Noire met tout en œuvre pour re-fédérer autour d'elle (donc du commandement de Sanrow) toutes les factions autonomes. Les seigneurs de guerre "déserteurs" qui acceptent la réconciliation sont récompensés par de l'aide alimentaire, technique et logistique, en échange cependant d'une fusion de leur troupe avec des éléments fidèles de la MN, afin d'éviter qu'ils recommencent par la suite à déserter. Par précaution également, l'aide elle-même est extrêmement centralisée. Des vidéos et des annonces sont publiées et distribuées pour prouver aux autres la satisfaction qu'obtiennent les seigneurs ralliés, grâce à leurs aides.
===> Côté front Ouest, l'offensive est lancée. Détails en mp au MJ (passés et prochains).
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

Sir_Ulric a écrit :
09 mars 2015 18:58
Lente agonie aliénée

Image
«Les explorateurs poursuivent leurs tâches»


Depuis plusieurs mois, la situation désastreuse du Pelabssa sombrait dans l'immobilisme,
et les soldats s'indignaient face à la couardise des mercenaires de la Main Noire, qui raillaient sans
même confronter leur adversaire. Les patrouilles continuaient, les raids également, mais les sauvetages
s'avéraient d'une rareté écœurante. De plus, le décès de Fu-Chin par un franc-tireur, galvanisa pendant un
instant les troupes, qui désirèrent défendre l'honneur de leur nation, mais l'ennemi, d'une lâcheté isolante,
opprimait les guerriers roumaliens, affectés par la guérilla sporadique. Néanmoins,
la détresse de la garnison ne resta pas sans intervention, et des spécialistes œuvrèrent ensemble pour contrer les
dérives et maux du personnel.


Image
«Concertation des officiers de l'État-Major royal de campagne»

[quote]Informations sur les effectifs et divisions
Comptabilisé
Transfères accomplis


Division défensive

-Fantassins réguliers: 87 930 ( -70 )
-Fusiliers-marins: 50 000
-Fusiliers de l'aviation: 20 000
-Fantassins irréguliers : 0
-Gardes royaux : 17 500
-Fantassins hokkaïdiens: 1 964 ( -36 )
-Paramilitaires fédéraux: 1 973 ( -17 )
-Réfugié(s) : 120 (+60)

-Canons d'artillerie mobiles: 250
-Canons de mortier : 30
-Blindés légers: 200
-Chars légers: 425
-Chars lourds: 60
-Batteries antiaériennes: 200 ''+12 SRA-500''

Division d'assaut
-Fantassins réguliers: 32 000
-Fantassins hokkaïdiens: 1 000
-Gardes royaux: 2 500

-Canons d'artillerie mobiles: 150
-Canons de mortier : 120
-Blindés légers: 200
-Chars légers: 175
-Chars lourds: 20

1er escadre

-Patrouilleurs: 300
-Frégates: 70
-Destroyers: 30
-Croiseurs: 12
-Sous marins conventionnels: 40
-Porte-avions conventionnels: 2

1er escadron aéronaval

-Avions de combat: 220
-Bombardiers: 23
-Hélicoptères de combat: 38

Profil des forces armées:

Les hommes : Entraînement professionnel
La technologie : Moyenne
Les équipements : Bonne qualité

Phases de combat


Premièrement, Fu-Chin, qui a récemment été la victime de la Main Noire, sera rapatrié avec tous les
hommes trépassés depuis l'avènement du conflit. Préalablement, et avant que les corps ne quittent
les rives du Pelabssa, les médecins s'assureront que les dépouilles ne transportent aucun organisme
susceptible de contaminer quiconque.

Deuxièmement, le PC ordonnera à tous les effectifs d'être hebdomadairement contrôlés par des
experts, qui offriront leur diagnostic aux militaires. Les psychologues et intervenants du poste
médical de campagne inspecteront méticuleusement tous les militaires chaque semaine, ou
chaque jour dans le cas des atteints. Si des souffrants sont localisés, ils se feront mettre en
quarantaine où ils se verront traités et soignés. Une assistance psychologique sera offerte à tous
les gens qui en prononceront le besoin, ou qui seront repérés.

Troisièmement, les officiers transmettront à toutes les unités leur vœu d'encouragement, et
annonceront que des escouades tactiques seront formées pour percer des points stratégiques
dans l’objectif de secourir les quelques milliers de citoyens pelabssiens qui survivent encore dans les
geôles de la Main Noire. Ils rappelleront à l'ordre tous les militaires, et exhorteront ceux-ci en leur
avouant que les combats prendront fin bientôt, ajoutant pour étayer leurs propos que le Kaiyuan,
l'Aquanox, la Fédération et d'autres se joignirent à la Coalition. Les officiers en profiteront pour
souligner l'héroïsme dont tous firent preuve jusqu'à présent, et remettront une série de distinctions
militaires qui récompensera les efforts soutenus de tous, avec quelques promotions qui octroieront
aux expérimentés des rangs de sous-officiers. Puis, les responsables distribueront du courrier en provenance
de la Roumalie, des familles et/ou de l'État, et recevront les lettres des désireux. Ceux qui seront catalogués
comme grièvement blessés seront acheminés vers les quais et rentreront en Métropole.

Quatrièmement, des équipes tactiques seront, comme signifié plus tôt, formées et celles-là seront
dépêchées par-delà les frontières pour localiser les Sanctuaires de la Main Noire, secourir par tous
les moyens les ''esclaves'' et saboter les batteries antiaériennes, les systèmes électriques et autres
dispositifs logistiques, comme les dépôts de munitions et nourritures. Les groupes armés seront
équipés avec légèreté, afin de faciliter leur mouvement et rapidité. Ils bénéficieront des cartes
satellites de l'Aquanox pour se mouvoir vers les positions denses. La discrétion sera leur mot
d'ordre. Ainsi, chaque groupuscule sera composé de cinq individus aguerris, qui sillonneront
furtivement les zones densément peuplées ou actives, et transmettront par les relais radios
leur rapport.

Cinquièmement, désormais tous accoutumés aux rudesses des ex-États-Unis du Pelabssa, les
soldats seront recadrés et préparés à d'éventuels assauts. Ils n'attendront que la confirmation
des escouades de reconnaissance pour partir vers les zones adverses. Les sections de troupiers
seront inspectées, les bardas aussi, les armes se devront d'être graissées, entretenues pour les
événements futurs, les brigades motorisées seront vérifiées, la maintenance également.

Finalement, la Division d'assaut se mettra en route vers Norfolk, et appliquera sa tactique de
guerre urbaine pour éjecter les miliciens de la Main Noire hors du territoire. Les éclaireurs
s'efforceront de secourir tous les survivants, ça sera leur priorité. La Division défensive suivra
de peu celle d'assaut pour pacifier et couvrir leurs compatriotes. La 1er Escadre soutiendra par
ses canons marins l'avancée des troupes et pilonnera les retranchements ennemis. Elle sécurisera
les eaux environnantes et empêchera des retraites ou fuites des malfrats de la Main Noire.

P.-S.: Tous les Renakikiens de la division expéditionnaire abandonnée recevront des soins et un
peu de repos, puis se feront directement reconduire chez-eux, au Renakika.



Il est à spécifier que toutes les autres activités plus tôt, lors des autres opérations, ont toujours cours.
Image
«L'affrontement inexorable progresse»[/center]
[/quote]
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

===> http://www.Angkar.bh <===

[HRP : excusez mon anglais approximatif ]
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

MJ Coordinateur a écrit :
01 mai 2015 16:07
Guerre du Pelabssa - décembre 2026


Front coalisé (Roumalie + Fédération Transnationale + Hokkaïdo + Zanyanais ) :

-> Peu de déplacements, l'armée roumalienne renforce ces positions autour de Norfolk.
AJOUT (03 mai 2015) : l'armée du Kaiyuan a participé avec l'armée roumalienne à la sécurisation des positions autour de Norfolk.
Pertes roumaliennes (les pertes sont les chiffres depuis la dernière mise-à-jours) :

- 354 hommes

Pertes roumaliennes

- 158 hommes

Pertes de la Fédération Transnationale :

- 231 hommes

Pertes hokkaidiennes :

- 112 hommes

Pertes de la Légion du Zanyane :

- 54 hommes


Nouveau front fiémançais :

- La Fiémance a lancé une attaque sur New Heaven, bombardant la ville et y parachutant des armes afin d'armer une résistance à la Main Noire. Après une opération éclair, la ville est à peu près débarrassé de la Main Noire et les dernières poches de résistances sont éparpillées dans les jours qui ont suivit le débarquement. Après quelques semaines de combat, la Fiémance parvient a organiser un triangle Sanrow-NewHeaven-Millwaksea, complètement isolé du reste du pays. Si les fiémançais rencontrent peu de résistances en campagne, les petits villes semblent tenue par la Main Noire.

Main Noire :

- La Main Noire perd de plus en plus d'hommes et commence à se retrancher dans quelques grandes villes, sans que les coalisés ne s'en soit encore rendu compte. Des escouades restent sur le front pour tenter de tenir en respect les attaquants.
- La Nouvelle Main Noire tente un débarquement vers Nerwak, occupé par la C.E.S.S. Le débarquement est un désastre.

Pertes de la MN :

- 50 000 soldats ont désertés
- 5 000 sont morts dans les combats des derniers mois



Newark :
- La Nouvelle Main Noire tente un débarquement vers Nerwak, occupé par la C.E.S.S. Le débarquement est un désastre.

- 15 000 soldats de la Nouvelle Main Noire ont été tué ou capturé
- 3 000 soldats confédérés sont tombés.




Le sujet est déverouillé
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

Arios a écrit :
01 mai 2015 16:46
carte à confirmer...

Image


Coalition Roumalo-khaldidano-zanyanaise
Fiémance
CESS
Main Noire
Nouvelle Main Noire
Hokkaido

------------------

Les soldats et leur commandement ne se lancent dans aucun triomphalisme.
On ne cherche pas de drapeau à afficher nulle part. L'hiver va arriver, dans un hémisphère nord inhospitalier, et le travail sera de détruire les poches de résistances comprises dans le vaste territoire traversé, à la manière de rats évitant les pièges.

-Nettoyer, grâce au renfort logistique désormais possible, les villes moyennes. On éviter d'y entrer, l'artillerie peut se charger de les réduire en poussières. On privilégie les villes supposées à forte population militaire ennemie, et évite de raser les villes abritant des civils. Mais les infrastructures de peuplement n'ont aucune valeur.
-Se renforcer, accroître en confort les zones d'abris, camps de campagne principalement, grâce aux envois de la métropole et aux débuts de l'industrie poissonnière des Chanabeg. Le repos est la première pierre des mouvement de printemps.
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

Rumy a écrit :
02 mai 2015 05:25
HRP: Puisque apparemment l'Opération New-Hope a été jeté aux oubliettes à cause du changement de MJ, je vais donc m'adapter à la situation. HRP

Opération New Hope


Image


L'opération New-Hope est toujours en cours, mais celle-ci ne c'est pas déroulé comme prévu. La défection de l'Aquanox et les évènements entourant l'île de Yellowknife ont causé l'annulation des débarquements à Yellowknife, Millwaksea et New-Heaven. D'autant plus que la prise de Newport avant la mise en avant de l'opération a permit d'éviter un débarquement coûteux en vie humaine à Newport. De ce fait, la majorité des troupes engagé pour l'opération ont été redirigé vers Dillon, quartier général de la coalition et lieux de convergence du ravitaillement, des navires et des forces militaires coalisés. De ce fait, il devrait il avoir sur le front;

Image


Les troupes du Khaldidan et de la Fédération Transnationale sont sous commandement de l'Empire du Kaiyuan, alors que les Roumaliens et les Légions Zanyanaises sont sous commandement indépendant, mais coopère étroitement avec le reste des membres de la coalition. Toutes les troupes de la coalitions destiné à l'opération New-Hope sont sur place depuis des semaines, voir des mois.

Cinq Corps d'Armée, un Corps Aérien et trois Task Force ont été créé:

Image

Ordres d'attaque

Ier Corps: Offensive du Ier Corps à partir de Norfolk vers Jersey City.
IIe Corps: Offensive du IIe Corps à partir de Norfolk vers Sanrow
IIIe Corps: Offensive du IIIe Corps au sud de Norfolk vers l'est, au sud de Sanrow.
IVe Corps: Statione à Dillon, réserve de troupes.
Ve Corps: Occupe le sud du Pelabssa.
Corps Aérien: Soutiens le IIe Corps et le IIIe Corps par des bombardements aériens.
Ière Task Force: Stationne et patrouille dans les eaux à proximité de Dillon.
IIe Task Force: Mouille sur la côte ouest du Pelabssa, soutiens l'offensive du Ier Corps par des bombardements navales.
III Task Force: Protège les convois de ravitaillement de l'océan Makiran qui converge vers Dillon.

L'avancée doit être méticuleuse. Grâce aux satellites, l'on peut repérer l'artillerie ennemi et procéder à des tirs de barrage. Peu importe le nombre de munitions utilisé, il faut être généreux contre les unités de la Main Noire. L'aviation basé à Dillon n'aura pour mission que de procéder à des frappes chirurgicales contre la DCA ennemi lorsque cela s'avère nécessaire. Les tirs des DCA contre l'aviation pourront être détecté par l'artillerie et celle-ci procédera à une élimination pur et simple des DCA ennemi. L'aviation ne dois jamais s'aventurer en territoire ennemi. Uniquement survoler les positions alliés.

Image


_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2032
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: Le Jugement Dernier

Message par Vladimir Ivanov »

HRP.

MP (SECRET) au MJ quelques jours avant son départ, il y a donc de nombreux mois RP de cela...
PELABSSA

I- LES CONTRATS SIGNES AVEC LE DIABLE

1- ACCORD AVEC *********

******* accepte les échanges proposées par la Main Noire : un lot (pour commencer) de 100 000 civils pelabssiens est envoyé ****** pour être échangé contre des biens alimentaires, médicaux, et du matériel non-létal de génie militaro-civil.
D'autres échanges ont lieu, par lot de quelques dizaines de milliers de civils, contre d'importantes fournitures matérielles permettant de satisfaire pleinement la demande de la Main Noire, qui tient ainsi parole en sauvant de nombreuses vies humaines.

2- ACCORD AVEC *********
Accord signé le 24/02/2015 IRL

Cet accord est absolument top-secret je le rappelle évidemment :


3- ACCORD AVEC ********

Cessez-le feu sur toute la ligne de front, échange avec ****** et retrait complet des forces ****** du Pelabssa continental. ******* met donc fin, de facto, à son invasion du Pelabssa, afin de concentrer ses efforts pour face à la menace *******.
+ Aide alimentaire et médicaments.

4- ACCORD AVEC *********

Cessez-le feu. Fragile, mais théoriquement en vigueur en raison de la menace ****** qui pèse sur *********.

II- LE NOUVEAU VISAGE DE LA GUERRE AU PELABSSA

[ forme affirmative = "tendance vers..." (explications déjà données au précédent MJ) ]

Les hommes de la Main Noire ne sont pas des péquenauds. Pas même les troupes irrégulières d'ailleurs. Ce sont des troupes expérimentées par des années guerre connaissant le terrain où ils combattent bien mieux que leurs ennemis. Ils sont à la fois plus nombreux et ont bien plus de matériel.
Ils sont désunis, notamment les troupes irrégulières, mais cette situation ne durera pas : le principal problème expliquant ces divisons vient du manque de vivre et de matériel d'entretien, ne serait-ce que civil, afin de "vivre de manière un minimum correct", même en temps de guerre. Et c'est justement ce que les accords précédemment cités plus hauts résolvent. Ainsi, grâce à ******* (qui aide la Main Noire depuis des mois) et ********, la Main Noire retrouvera très vite son union. Elle récupérera un gros paquet de civils errants, les remettant dans les prisons, prêts à être marchandés avec la ********.
L'autorité du Clown est donc vite restaurée (ses rivaux ne reçoivent pas d'aide), tandis que ses replis stratégiques à l'intérieur des terres pelabssiennes favorisera grandement sa contre-offensive : en raison de l'inutilité du soutien naval comme des difficultés (grandissantes) de logistique de la Coalition, incapable de réapprovisionner convenablement ses troupes par les airs (peu d'avions de transport engagés, peu d'aérodromes valides et des milliers de dca SA-11 patrouillent côté Main Noire...), quand les distances de réapprovisionnement de leurs troupes s'accroissent et deviennent de moins en moins sûr (assauts de la MN par le Nord comme par l'Est).
La Main Noire met à profit sa connaissance du terrain et son expérience incontestée de la guerre asymétrique pour lancer des raids mobiles contre les colonnes de soutien logistique des forces de la Coalition, moins nombreuses et souvent sans soutien, ni naval ni aérien... (distances des mers, manque d'avions, DCA ennemis...).
Elle utilise les troupes irrégulières ralliées pour les missions les plus périlleuses, afin de réduire la valeur de ses pertes. En petites formations, celles-ci traquent les convois de la Coalition en attaquant derrière leur ligne par le Nord (je rappelle que la ligne d'avancée de la Coalition longe la frontière shawiricienne, au Sud donc).

Voici le rapport de force général de la guerre au Pelabssa :
[au moment où ce mp fut envoyé !]

Image

Remarques : ceci est le rapport de force général entre les forces de la coalition effectivement en guerre contre la MN (roumaliens, kaiyuanais, zanyanais, azudéens et khaldidanais) et celles de la Main Noire, dont on a déduit les pertes de la guerre fratricide qui l'avait frappé en août-septembre 2024.

Avantages côté Coalition :
_ domination quasi-absolu des mers (la MN ne dispose plus que d'une poignée de sous-marins transporteurs désarmés, dont un spécialement conçu pour évacuer le Clown en cas d'urgence), lui assurant la sécurité du réapprovisionnement en vivres et munitions malgré les distances. Permet des tirs occasionnels de missile de croisière (inefficace en raison du repli de la Mn à l'intérieur des terres, et surtout de ses mouvements perpétuels), mais aussi des missions d'espionnage radar et d'écoute, ainsi que des raids aériens depuis les deux porte-avions roumaliens (quoique de technologie moyenne...).
_ le point fort de l'infanterie ce sont les soldats roumaliens, endoctrinés et prêts au sacrifice : et ce sont justement les plus nombreux (210 000 hommes).
_ le point fort des forces mécanisées est apporté par le Kaiyuan : sa technologie est moderne. Et c'est effectivement l'origine principale du matériel engagé contre la MN.
_ gros désavantage numérique en terme de dca compensé par 12 SRA-500 (dca lourde) roumalienne.
_ unité politique.
_ soutien satellite rostov.

Désavantages côté Coalition :
_ abyssal désavantage numérique en matériel de guerre terrestre (chars, artilleries, dca mobiles...)
_ sensible désavantage numérique au niveau de l'infanterie
_ infanterie kaiyuanaise et zanyanaise (donc 93 000 hommes) de qualité discutable, notamment dans l'équipement ("moyenne qualité" et "mauvaise" sans doute pour les zanyanais)
_ matériel de guerre roumalien de qualité inférieure à celle de l'ennemi (donc désavantage pour le matériel suivant : 220 avions, les 23 bombardiers de la coalition, 550 artilleries et mortiers, 1 000 chars et blindés légers, 200 dca, + un petit malus pour les SRA-500)
_ méconnaissance du terrain (les satellites rostovs aident à découvrir les positions de l'ennemi et à coordonner certains opérations, mais certainement pas à connaître les atouts et les difficultés d'une zone géographique précise)
_ moral considérablement affaibli : par les conditions environnementales hostiles (radioactivité, ruines urbaines, espèces invasives et souvent pathogènes comme les moustiques -précédemment introduits par l'ANR, lesquelles peuvent très bien vivre à 20° l'hiver- et les rats...), le sens de cette guerre (les roumaliens n'ont jamais appréciés le Pelabssa qui n'a fait que les humilier du temps où il était actif) et son interminable durée (commencée il y a 3 ans déjà me semble-t-il...)

Désavantages côté Main Noire :
_ fortes divisions internes (surtout en fin-2024, atténuées depuis)
_ terrible problème d'entretien de l'équipement et des troupes en raison de l'isolement (ce qui favorise les divisions internes du au mécontentement)
_ absence de contrôle des mers, accentuant l'isolement initial
_ infanterie régulière "pas au top" : équipement moyen, entrainement moyen
_ infanterie irrégulière médiocre : équipement mauvais, entrainement mauvais
_ moral souffrant des conditions environnementales expliquées plus haut.

Avantages côté Main Noire :
_ instructeurs cévékazes, tjr d'origine rostove (forces spéciales et conseillers/experts restés fidèles à Terienkov)
_ abyssal avantage numérique tant sur le plan matériel (et de techno moderne !) qu'humain (80 000 soldats loyaux, correctement équipés et entrainés de plus que la coalition, et si l'on compte le total : ils sont trois fois plus nombreux. Ils ont également 3 fois plus d'artilleries que la coalition, 3 fois plus de chars et de blindés légers, presque 2 fois plus de chars lourds, plus de 7 fois plus de dca... ! rendant caduque leur supériorité aérienne, déjà initialement très faible.)
_ large expérience de la guerre et connaissance du terrain
_ détermination absolue (d'ordre doctrinal / embrigadement) pour 390 000 d'entre-eux.
_ qualité indiscutable du matériel de guerre employé, moderne dans sa quasi-intégralité : chars lourds TR-80 et TR-90, dca légère SA-11 et Pantsir, automoteurs Msta-S et Khmerch... hélicoptères Hil-28 et Krokodil, avions Angar-27, 34 et Irkout-31.
_ gigantesque réserves d'armes et de munitions sur place déposées/laissées par l'ANR du temps de la guerre, malgré le manque d'entretien, la rusticité des armes utilisées (notamment terrestre) permettent une large espérance de vie.

Grâce aux accords conclus récemment, la Main Noire gagne deux avantages opérationnels supplémentaires (peut-être même d'ordre stratégiques) :
_ fin de la guerre contre ********* et paix temporaire "de facto" avec ********, permettant aux forces de la Main Noire de se concentrer contre la coalition à l'ouest et au Sud. La frontière shawiricienne est une priorité, notamment la ville de Dayton.
_ soutien matériel décisif de ******** et du ********. Pas de munition, la Main Noire n'en a pas besoin, mais surtout des vivres, des médicaments, des outils d'entretien et matériel pour génie civil, militaire de logistique et de reconstruction. Cela devrait favoriser un large processus de réunification des forces de la Main Noire. Les 390 000 "bons soldats" pourront alors fédérer autour d'eux un maximum de groupes déserteurs.
******** s'est rajoutée à la liste des pays qui approvisionnent la Main Noire (et ses otages pelabssiens) en biens alimentaires et médicaments.

Je rappelle que la principale politique de la Main Noire jusqu'à récemment, à l'image des séparatistes pro-russes en Ukraine de l'Est, était le retrait territorial face à l'avancée des troupes de la coalition à l'ouest. Afin d'éviter les pertes matérielles, et de rendre inutile leur flotte de guerre (éviter les combats sur le littoral). Bref, l'idée était d'attirer les forces de la Coalition dans un guet-apens, à l'intérieur des terres pelabssiennes.
PS : la "Nouvelle Main Noire" n'existe plus depuis fin-2024, elle n'a donc pas lancé d'attaque (physiquement impossible d'ailleurs) contre l'île kirkstanaise. J'ajoute que sa destruction avaitcausé de lourdes pertes à la MN (déjà comptabilisé), mais la disparition de cette organisation est survenue bien avant le départ du MJ. Merci donc de le prendre en compte, ainsi que les ordres de mission donnés ici il y a plusieurs mois.
La carte, et peut-être l'ensemble du scénario est donc complètement à refaire.
_________________________________________________________________________________________________

Répondre

Revenir à « Conflits internationaux »