Activités internes [RP]

Avatar de l’utilisateur
Sovana
Messages : 482
Inscription : 05 févr. 2020 22:02
NJ : Ascensus
NJ V4 : Ascensus
NJ V3 : Azude
Première date d'inscription : 20 février 2012

Activités internes [RP]

Message par Sovana »

29 décembre 2021

13H18 : Réception de la missive de l'Union Mondiale des Partis Technocrates Libéraux (UMPTL) à l'Association Anarchiste de Tel-Azude, association politique influente.

18H06 : Fin de la création de l'Association Technocratique Libérale de Tel-Azude.

18h09 : Transition de la missive de l'UMPTL à l'Association technocratique Libérale de Tel-Azude.

18h30: Envoie de la réponse à la missive.

_________________


<center>Image

Azude \ Tel-Azude \ Duché Stalagmantin \ La Fédération

"L'Assemblée des Etats est le ventre mou de la géopolitique mondiale. Vous n'y trouverez que des mollassons discutant en buvant du thé, sans regarder le monde qui lutte ou s'écroule. Puisque je me retrouve ici, passez donc moi ces biscuits à la menthe, s'il vous plait !" Ath Jöth, chef d'Etat de Tel-Azude et représentant des Membres Fondateurs de La Fédération à l'Assemblée des Etats.

Avatar de l’utilisateur
Sovana
Messages : 482
Inscription : 05 févr. 2020 22:02
NJ : Ascensus
NJ V4 : Ascensus
NJ V3 : Azude
Première date d'inscription : 20 février 2012

Re: Activités internes [RP]

Message par Sovana »

Conglomérat Informatique a écrit :
Notice simplifiée d’utilisation, premier jet.
I) Normes et standards des Artefacts Interactifs (AI), détails des AIN 3 et plus :



Artefact Interactif de Niveau 1 [AIN1] : Interaction simple et système simple, comportant un nombre finit ou borné de valeurs de sortie possibles. (Exemple : lampe, système d'une chaine hi-fi, lave-linge...)

Artefact Interactif de Niveau 2 [AIN2] : Interaction simple et système complexe, mais limité à des commandes préenregistrées. L'artefact est incapable d'adaptation. (Exemple : système d'exploitation, programmes de calculettes, traitement de texte, jeux vidéos...)

Artefact Interactif de Niveau 3 [AIN3] : Interaction complexe et système complexe, l'artefact est capable à minima de :
:arrow: Objectivité (utilisation d'une base de connaissances par le système) (Ce qu'un AIN2 est déjà capable)
:arrow: Textualité (prise en compte d'interventions de plus d'une phrase, qu'elles émanent du système ou de l'utilisateur)
:arrow: Apprentissage (intégration au moins temporaire d'informations issues des propos de l'utilisateur)
:arrow: Questionnements (demande de précisions de la part du système)
:arrow: Rectification (suggestion de rectifications à la question posée, lorsque nécessaire)
:arrow: Explicitation (explicitation par le système d'une réponse qu'il a apportée précédemment).

(Exemple : Intelligence Virtuelle)


L'Intelligence Virtuelle [IV] :

Construction et capacités :
L'IV est un programme informatique, supportable sur n'importe quel support informatique ayant une puissance de calcul et une mémoire suffisante.
Le système est complexe, la réentrance (les composants s'informent en permanence entre eux), et la redondance matérielle ou informatique est indispensable afin de rendre le tout peu sensible aux pannes ponctuelles. Pour autant, une IV pouvant interagir tant vocalement qu'à l'écrit, sur demande de l'utilisateur, il devient donc indispensable d'une part d'utiliser des boucles rétroactives et la sélection (au fil du temps, les comportements efficaces sont dégagés et renforcés), mais aussi la simulation de compréhension du langage de manière générale. Non pas la compréhension sémantique, mais plutôt la compréhension en rapport à ses fonctions. Ainsi, l'IV doit être capable de comprendre plusieurs tournures de phrases comme se rapportant à une signification unique, dans le cadre de ses fonctions. Cela passe par la création d'une langue de traduction universelle par laquelle passe le programme, mais aussi par la reconnaissance d'une même phrase selon différents timbres de voix et accents, nécessitant donc un long apprentissage. Toutefois, les apprentissages réalisés sur une unité pourraient être réutilisés par la suite pour les productions en séries.

Sur le plan matériel il est trois points :

L'Unité Centrale [UC]. Elle est composée du système d'exploitation, de la base de donnée de l'IV. Les systèmes d'exploitations contiennent la programmation basique de l'IV ainsi que ses données minimales, stockées dans la base de donnée de l'UC. Toutefois, les processeurs et la mémoire vive peuvent être décentralisés sur les terminaux.

Les terminaux sont la machine d'interface bilatérale de l'IV. L'IV reçoit et transmet des données par les terminaux. L'IV peut être simplement auditive et vocale mais rien n’empêche d'y ajouter un avatar pour le confort de l'utilisateur. La puissance requise pour faire fonctionner une IV dépendra du nombre de terminaux. Toutefois, il est aussi possible de faire des copies d'IV directement intégrées dans les terminaux.

La Base de Données Annexes contient les données communes aux plusieurs terminaux ou IV, comme par exemple le plan d'une ville ou l'emplacement de chaque terminal. Les serveurs de la BDA contiennent toutes les données non essentielles au strict fonctionnements des IV ou terminaux, ils peuvent être situés à proximité de l'UC ou non.


Fonctions possibles :
Une IV peut être accueillie sur de nombreux supports ne nécessitant pas d’actions complexes mais nécessitant une forte interaction, robots de surveillance ou de défense, militaires ou civils, drones, combinaisons hautement technologiques sont ainsi des exemples d'utilisation. Une IV est parfaite pour gérer des taches automatisées comme les protocoles de sécurité d'un bâtiment par exemple. Cela ne diffère pas beaucoup d'un programme à la différence que tout utilisateur des terminaux pourra ainsi rapidement avoir des informations sur la situation. Il est donc recommandé d'utiliser les IV dans les taches requérant beaucoup d'automatismes, et/où un contrôle humain, mais aussi une communication claire et rapide des informations. Elle peut éventuellement servir d'aide à la décision, de manière très peu poussée. L'IV est donc un auxiliaire léger, qui tient plus du programme complexe que d'une réelle intelligence.

Contre-indications :

L'IV est formellement contre-indiquée dans toutes les situations nécessitant initiative, analyse, réflexion poussée, responsabilité et compréhension qualitative.



L'Intelligence Artificielle [IA] :

Construction et capacités :

L'IA n'est qu’une version poussée de l'IV. La puissance de calcul nécessaire est néanmoins bien supérieure, non seulement pour le fonctionnement de l'IA, mais surtout pour optimiser ses possibilités de traitement. Si l'IV tient plus du ""petit"" ordinateur, l'IA tient plus de la machine de calculs, pouvant aller jusqu'au réel supercalculateur. En réalité on peut différencier trois à quatre parties principales : l'UC, servant au fonctionnement proprement dit de l'IA, le ou les terminaux, la Base de Données Annexes, et les Unités de Calculs [UCa]. En soit, l'UC [Uce] contient déjà des processeurs et autres unités de calculs, mais le plus important en terme de traitement reste la partie dédiée à la tache à effectuée. Il est ainsi choisit de séparer physiquement l'UCe et les UCa afin de pouvoir mettre à jour de manière plus accessible les UCa, ou de favoriser le transport de l'UCe d'un UCa vers un autre. Sans compter qu'a priori l'UCe serait mis à jour bien moins souvent que l'UCa.

Note du Service Juridique : NB : Une IA est un programme, elle ne saurait être tenue responsable de ses actes. Seul l'utilisateur ou le constructeur peuvent êtes tenus responsables. La Compagnie décline toute responsabilité en cas d'usage non recommandé d'une IA, soit : d'une autorisation d'un utilisateur envers l'IA de l'annulation du protocole d'aval humain pour des hypothèses d'action(s) interactive(s) par un de ses périphérique, hypothèses issue(s) de réflexions internes à l'IA. La Compagnie décline toute responsabilité également dans le cas où l'IA serait utilisée en tant qu'interface directe. (Exemple : la Compagnie n'est pas responsable si un utilisateur donne à l'IA la gestion de son centre de neurotoxines, ni si l'utilisateur donne à l'IA l'ordre d'utiliser une arme requérant ou non ses capacités de calcul).

Fonctions possibles :

L'IA fait un excellent auxiliaire de recherche, notamment dans les domaines mathématiques, logiques, informatiques et physiques. Les applications d'auxiliaire logistique sont également nombreuses, mais une IV est plus recommandée en biologie et en sciences humaines par exemple. Toutefois, une IA ne ressent pas d'émotions, et ne peut avoir de réelle perception sémantique. Ce n'est qu'un programme manipulant des symboles formels, aussi complexe soit-il, et quel que soit son mimétisme d'un comportement humain. Elle fait un bon analyste ou calculateur, voir, mathématicien sur certains points purement formels.

Contre-indications :

L'IA est contre indiquée dans toute situation requérant de la responsabilité, l’initiative, et la compréhension qualitative.

La Conscience Artificielle [CA] :

Construction et capacités :

Les CA diffèrent beaucoup des deux autres AIN3+ cités précédemment. Il s'agirait de plusieurs Cerveaux Électroniques [CE] en réseau. A minima un CE normal, et un à plusieurs CE-modules, spécialisés.
Un CE est tout d'abord construit physiquement, puis il y est implanté la personnalité et les savoirs/souvenirs basiques de l'entité. Toute implantation est un processus irréversible, s'effectuant par reproduction des circuit électriques voulus. Toutefois, de même qu'un cerveau biologique, le CE serait plastique. La CA est donc capable d'intelligence et d'apprentissage, mais aussi d’émotions réelles, l'information n'étant pas mimée mais simplement sur un support différent.

Note du service R&D : Nous travaillons encore sur la conception, mais récupérer les données des Azudéens en la matière nous économiserait des années, soyons patient. Enfin, en esperant que les scientifiques ne meurent pas en Rostovie. Toutefois, nos prospections indiquent que la Corporation Azudéenne des métiers de l'informatique et l’électronique ne souhaite créer qu'une seule CA, a but tant philosophique que psychologique, ou cognitif. Quel gâchis. Toutefois cela sera suffisant pour nous. Nous conseillons par ailleurs de laisser une part d'aléatoire dans la personnalité des CA. De la diversité qui en sortira, nous puiserons une force.

Fonctions possibles :

Les points fort d'une CA sont la capacité de traitement des données (en fonction du nombre de CE), mais aussi le fait qu'une CA puisse traiter des données qualitatives. Une CA pourrait donc optimiser au mieux les flux de ressources par exemple, faire un excellent chercheur en psychosociologie, ou tout poste requérant un lourd traitement quantitatif, mais aussi partiellement qualitatif. Toutefois, une CA reste limitée dans ses applications par la taille de son ensemble de CE. En tant que telle une CA pourrait gérer une ville ou une économie.

Qu'est ce qui nous en protège ? Sa capacité de perception sémantique, mais surtout : sa sensibilité. Construire une CA qui ne serait pas assez sensible serait tout simplement irresponsable. En fait, plus précisément, un de nos standards doit impérativement être de faire des CA Empathes. C'est le seul moyen de les protéger de la corruption, ou d'hypothétiques désirs stupides de domination.

Contre-indications :

Variable selon la personnalité de la CA, et son expérience.
Il est toutefois déconseillé pour leur bien-être de les astreindre à des taches sous-exploitant leur potentiel.
_________________


Image

Azude \ La Culture \ Duché Stalagmantin \ Menovie\ Centralia \ La Fédération

"Les États, les libéraux-compétitifs, sont nos adversaires, et non des ennemis. Il arrive même que nous ayons des points communs avec les seconds. Et pour cela nous devons travailler avec eux, afin de séduire et subvertir." Ath Jöth, chef d'Etat de Tel-Culture et agent de liaison de Contact.

Avatar de l’utilisateur
Sovana
Messages : 482
Inscription : 05 févr. 2020 22:02
NJ : Ascensus
NJ V4 : Ascensus
NJ V3 : Azude
Première date d'inscription : 20 février 2012

Re: Activités internes [RP]

Message par Sovana »

Conglomérat Informatique a écrit :<center>Annexe complémentaire d'instruction juridique : de l'inexistence de la responsabilité d'une IA.</center>

Une Intelligence Artificielle est, par définition un programme, aussi complexe soit-il. Nous développerons donc par le fameux exemple de la chambre chinoise l'impossibilité de développement d'une sensibilité chez une IA, ainsi qu'une conscience réfléchie réelle.

Un programme, c'est avant-tout une suite d’instructions formelles sans sémantique. Mais pour expliciter cela, imaginons que vous parliez uniquement adélien, un alphabet latin donc. Vous êtes dans une pièce close, à l’extérieur se trouve des citoyens du Hanguk, ne parlant que leur langue, faite d'idéogrammes. Ils peuvent toutefois communiquer avec vous à l’écrit.
L'on vous donnera des instructions simples en adélien, où pour chaque idéogramme reçu vous renverrez tel autre. Cela est jusque là assez simple. Puis vous prendrez l'habitude et irez plus vite. L'on vous donnera donc des instructions plus complexes, où vous devrez prendre en compte de plus en plus en d'idéogrammes. Autrement dit des phrases de plus en plus complexes, avec des réponses de plus en plus complexes. Vous ne réaliserez toutefois que des opérations : tel idéogramme et tel autre donnent tel réponse. Et ce, jusqu'à ce que votre interlocuteur ai l'impression que vous parliez sa langue, car vous lui répondez correctement.

Pour autant, savez-vous parler la langue du Hanguk ? A aucun moment il ne vous fut donné la signification des idéogrammes, vous n'avez fait qu’exécuter des consignes formelles. Tel signe et tel autre, ou tel combinaison, doit donner telle réponse. Vous ne pouvez donc pas savoir ce que votre interlocuteur vous demande, ni même ce que vous répondez. De même, un programme, ne fait qu'obéir à des règles formelles dont il ne peut avoir la signification. Même dans le cas où son comportement serait assez complexe pour imiter un comportement humain. De part cela, nous concluons de la non responsabilité juridique des IA, étant des programmes.
_________________


<center>Image

Azude \ Tel-Azude \ Duché Stalagmantin \ La Fédération

"L'Assemblée des Etats est le ventre mou de la géopolitique mondiale. Vous n'y trouverez que des mollassons discutant en buvant du thé, sans regarder le monde qui lutte ou s'écroule. Puisque je me retrouve ici, passez donc moi ces biscuits à la menthe, s'il vous plait !" Ath Jöth, chef d'Etat de Tel-Azude et représentant des Membres Fondateurs de La Fédération à l'Assemblée des Etats.

Avatar de l’utilisateur
Sovana
Messages : 482
Inscription : 05 févr. 2020 22:02
NJ : Ascensus
NJ V4 : Ascensus
NJ V3 : Azude
Première date d'inscription : 20 février 2012

Re: Activités internes [RP]

Message par Sovana »

Réunion de la Cellule Fédérale de Contact

Image



Pour des raisons obscures la Menovie, voisin d'une grande partie de la population de la Culture à décidée d'enfreindre les règles fondamentales de La Fédération : l'Organisation Fédérale. Ce qui reviendrait dans un pays à une action anticonstitutionnelle. Si les armées avaient été fédérées, cela était justement pour éviter les actions douteuses, seules seront acceptées celles faisant consensus. De toute évidence la Menovie n'avait pour le moment plus aucun soutient dans La Fédération. Comme à son habitude la Contact avait quelques idées en préparation.

Agent n°1 : Bon, la position de la Culture est claire est tranchée, comme tout le monde, cet acte est condamnable et passible de sanctions, mais peut être pardonné si tout reviens à la normale, blablabla. Mais nous pourrions aussi commencer une enquête, discrètement, tant que la Menovie se pense à l'abri de sanctions.

Agent n°2 : Je peut m'occuper de la liaison avec La Fédération, il faut convaincre le service juridique de faire une rétention provisoire du courrier.

Agent n°3 : Comment compte tu mener une enquête ?

Agent n°1 : Assez simplement, nous avons achetés deux satellites, un d'observation et un de communications il y a quelques temps. On peut envoyer celui d'observation tracer les navires menoviens. Il serait intéressant de savoir où vont-ils, ils sont bien avares en informations. Sans doutes quelques intérêts peu nets.

Agent n°3 : Intéressant. Heu qui est en charge de la gestion des satellites ?

L'agent allume l'intranet de Contact sur sa tablette, accède à l'organigramme de l'organisation et commence une minutieuse recherche fastidieuse dans les collèges, organes, départements, cellules et bureaux. Tout cela à beau être ordonné, s'y frayer un chemin reste tortueux. Après avoir appelé le moindre groupe susceptible d'être en lien avec des achats ou gestion de matériels spatial ou aériens il s'avéra qu'une cellule provisoire de Contact avait acheté les satellites, avant que leur gestion ne soit transférée à Circonstances Spéciales, pour des raisons imprécises.

Standardiste de Circonstance Spéciales : Service de communication interne des appels en provenance de Contact, j'écoute ?

Agent n°3 : Ici la cellule Fédérale de Contact, après recherche en interne, il semblerait que la gestion d'un satellite de communication et un d'observation ai été relégué à Circonstances Spéciales, bien que l'on ai pas su pour quelles raisons. Il nous serait utile d'utiliser le satellite d'observation sur une affaire urgente en cours.

Standardiste de Circonstance Spéciales : Attendez un instant s'il vous plait... [Plusieurs minutes s'écoulent, pendant que le deuxième agent entame les pourparler avec le service juridique de La Fédération] Je ne trouves aucun personnel assigné à une telle gestion. Les satellites ont bien étés réceptionnées, les autorisations transférées, mais personne n'y a été assigné.

Agent n°3 : Ah... Un transfert temporaire de gestion suffira alors.


Standardiste de Circonstance Spéciales : Très bien. Je vous fournie une autorisation temporaire indéterminée, pour votre cellule, ainsi que les coordonnées des satellites.

Agent n°3 : [Regardant sa tablette] Ok, tout est reçu... Ah ! Mais... Non... C'est une blague ? Les satellites n'ont pas étés lancés ?

Agent n°1 : Quoi ? Sérieusement !

Standardiste de Circonstance Spéciales : Effectivement. Cela expliquerait l'absence d'une équipe en charge de la gestion. Hmm... Tout cela n'a pas été transmis à une cellule précise, et le service de redirection n'a pas été prévenu.

Agent n°3 : [soupirant]Je vous remercie.

Agent n°2 : Ahhh... Bordel, je viens juste d'obtenir un délais de trois jours inutilement. L'administration fédérale ne vas pas nous rater.

Agent n°1 : Bon... Commençons donc les négociations pour l'envoie, 150 millions environ, avec hmm... Le Khaldidan. C'est trop tard pour l'opération avec le temps que ça prendra on peut ésperer une date vers mi octobre, tant pis. Nous proposerons de jouer sur les obligations légales de divulgations, mais c'est moins avantageux.

Avatar de l’utilisateur
Sovana
Messages : 482
Inscription : 05 févr. 2020 22:02
NJ : Ascensus
NJ V4 : Ascensus
NJ V3 : Azude
Première date d'inscription : 20 février 2012

Re: Activités internes [RP]

Message par Sovana »

Auditions Préventives


Dans une modeste salle de réunion patientaient quelques agents de Contact. Tous étaient présents lors du Congrès Libéral, en tant qu'auxiliaires, faisant partit d'une même cellule. Il y avait les traducteurs, mais aussi les greffiers et autres porte-documents. Leurs transactions bancaires avaient étés tracés, ils avaient étés même pris en filature pour la plupart, Circonstances Spéciales traquant le moindre indice. C'était avant tout une question d'intégrité au sein des services de Contact, dont la réputation ne devait être ternie. Comme à son habitude, Circonstance Spéciale (CS) avait "carte blanche", de par son absence de hiérarchie. Mais cela ne rendait CS que plus responsable de ses actes, devant avancer précautionneusement, user du moindre mal en premier recours, des actions les moins répréhensibles en premier.

Tous se doutaient bien avoir été surveillés, travaillant dans Contact ils connaissaient les façon de fonctionner ce genre d'organisation. Ils avaient donc tous été convoqués, mais aucun agent n'était encore là, depuis au moins trente minutes. Prenant leur mal en patience ils discutaient autour de quelques boissons disponibles. Fatalement, la fuite finit par tomber dans la discussion.


Greffier 01
Bon, entre nous, est ce qu'un d'entre nous à fuité ?


Traducteur 01
Enfin ! Ce n'est pas dans notre intérêt. La Fiémance a entamé une rupture avec la Franconie, qui tombe dans l'instabilité. Qui sait vers quoi peut aller une Franconie instable ? L'esprit républicain n'était pas si ancré.


Greffier 02
A qui la faute ? Quoi de plus bidon que des élections à grandes échelles. Si j'aurais voulu gagner plus je serais aller travailler en entreprise, pas dans Contact. Au pire j'aurais demandé une augmentation. Mais quelle que soit cette possible somme irrégulière c'est plus un fardeau, au moins deux voir trois agences seront aux trousses du pauvre bougre qui a parlé. Mais bon, à qui cela profite ? La Fiémance pourrait avoir fait un faux témoignage, personne n'a aucun élément concret.


Traducteur 01
A moins que cela ne soit un coup de Lefèvre ? Il est désormais premier ministre et a ces chances de réaffirmer la république.


Greffier 01
Ça serait un peu gros, les autres pays sont moins retords que CS, tout de même. Personne ne peux tenter un coup de poker aussi gros sans une arrogance sans limites, ou une prudence digne de CS. Ça ne ressemble pas aux méthodes des États républicains. La Fiémance, peut-être, mais d'un autre coté elle n'a rien inventé, même s'il se peut qu'elle aie payé quelqu'un, l'info est vraie.


Traducteur 01
C'est vrai, mais rien ne dit qu'il ai été payé.


Greffier 01
Tout de même, il met un pays en posture difficile. La plupart des gens aimeraient une compensation pour leur conscience.


Greffier 02
Hmmm... Pour en revenir à la question initiale, on se connais depuis le temps. Je ne vous vois pas faire ce genre de coups bas. Bon, personne n'est parfait, mais les enjeux sont trop grands, nous ne pouvons pas nous le permettre.


Greffier 01
Effectivement. A vrai dire, nous sommes toujours rattachés à Ath Jöth, bien qu'il n'y ai rien d'impératif. La Coordination Intermédiaire ne nous a jamais envoyé vers d'autres. C'est un poste sensible, et je doute que nous ayons étés choisit au hasard. Contact est aussi sélectif sur son recrutement que la répartition interne. En fait...


Enfin, quelqu'un entra dans la salle.

Inconnu
Bonjour, excusez moi, je viens vous annoncer que les auditions prévues ont du être reportées à une date ultérieure qui vous sera communiqué en temps voulu.

Tandis que les convoqués s'en allaient en pestant contre une attente d'une heure inutile, et les problèmes d'organisations au sein de CS, à quelques salles de là un agent coupait l'enregistrement des micros et caméras cachés dans la salle de réunion. La cellule de CS savait déjà ce qui avait été dit, n'avait observé aucun signes de nervosité lors de cette réunion, et avait consulté les dossiers : irréprochables, individus choisit pour leur forte intégrité. Ce, ajouté au fait que le recrutement de Contact et CS se faisait par toutes sortes de tests mais aussi invitations, choisissant donc soigneusement les potentiels agents, qui devaient êtres adaptés au poste attendus, mais surtout être des fervents défenseurs de la Culture, tout en sachant aborder le plus de points de vues possibles. Quasiment impossible donc, que le fuiteur soit Culturien, mais outre de devoir justifier une enquête interne, la cellule de CS chargée du dossier souhaitant s'assurer qu'ils tombaient sur les mêmes conclusions, et profiter de l'ambiance détendue propice aux aveux. On est jamais trop prudents.

_________________


Image

Azude \ La Culture \ Duché Stalagmantin \ Menovie\ Centralia \ La Fédération

"Les États, les libéraux-compétitifs, sont nos adversaires, et non des ennemis. Il arrive même que nous ayons des points communs avec les seconds. Et pour cela nous devons travailler avec eux, afin de séduir et subvertir." Ath Jöth, chef d'Etat de Tel-Culture et agent de liaison de Contact.

Avatar de l’utilisateur
Sovana
Messages : 482
Inscription : 05 févr. 2020 22:02
NJ : Ascensus
NJ V4 : Ascensus
NJ V3 : Azude
Première date d'inscription : 20 février 2012

Re: Activités internes [RP]

Message par Sovana »

*Accord du Joueur concerné

Première prise :


Comme à son habitude un des Suiveurs notait les déplacement de Olivia Carpenter, porte-parole de l'ONG Pelabssan Legacy en Océania.
Faux passeports et visas, presque tout le matériel loué ou acheté sur place ou au Raksasa.
Son appartement avait été inspecté de l’extérieur (faiblesses, failles, passages, dangers) cinq fois, visité trois fois, puis on avait placé des caméras et micros.
Olivia, son maris, deux jeunes enfants, pas d'animaux de compagnie.
Une puce Nanita, à localisation GPS,avait été placée dans presque toutes ses chaussures et manteaux, ainsi que les autres habitants de l'appartement.

L'achèvement prochain de plusieurs semaines de préparations. La tension était à son comble au sein de l'équipe.
Bon, pour une première grande intervention, commanditée par un Etan qui plus est, il avait fallu qu'ils choisissent une porte parole d'ONG cool.
Mais si ce n'était pas eux, ça serait quelqu'un d'autre qui le ferait. Et puis ce n'est qu'une porte parole, sa disparition ne va pas changer le monde.

17 décembre, 4 heures (heure locale).
C'est partit !

Crochetage de la porte... Effectué.
Extinction des disjoncteurs locaux... Effectué.

Et voila le travail !

Un agent en préventif devant la chambre des enfants... Opérationnel.

Pourvu qu'ils restent endormis putain...

Absences de réactions particulières.

Bonbonne de 50 kg de protoxyde d'Azote : en position.
Tuyau relié jusqu'à la chambre des parents, en attente de la fin de l'opération...

-On était vraiment obligé de se trimballer ça ? Ils dorment déjà !
-Je t'ai déjà dit. Les poisons ou venins sont trop dangereux.
-Parce que ça ça ne l'est pas ?
-Beaucoup moins. Au pire quelques vertiges et autres au réveil, ainsi qu'un réveil tardif, mais ça nous laisse plusieurs heures. Alors que si le mari se réveil, soit en l'embarque et on le garde un moment, soit l'alerte sera donné dès qu'on sera partit. L’inconvénient, c'est que ça doit remplir 50% au moins de l'air de la pièce. D'où nos protections d'ailleurs.

5 minutes écoulées après le vidage de la bonbonne.
Neutralisation physique de la cible, et déplacement.
Transport dans un coffre de voiture, jusqu'à un aérodrome local où un petit avion aura été loué.
Voyage ensuite jusqu'au Zanyane, ou attendra un jet privé.
Colis livré directement aux robes noires à la Fédération d'Aquanox.

Avatar de l’utilisateur
Sovana
Messages : 482
Inscription : 05 févr. 2020 22:02
NJ : Ascensus
NJ V4 : Ascensus
NJ V3 : Azude
Première date d'inscription : 20 février 2012

Re: Activités internes [RP]

Message par Sovana »

Pendant ce temps...


L'économie devenait de plus en plus efficacement surveillée par le secteur associatif, s'étend même octroyer le monopole de certains secteurs, au niveau des grandes et une bonne partie des moyennes entreprises, la production devenait plus en adéquation avec les aspirations sociales et environnementales de la Culture. Les entreprises les plus connues, localement ou sur l'ensemble du territoire, devaient se plier aux règles de la pression sociale, sous peine de peu voir pas vendre. A tel point que certaines entreprises de conseil s'étaient spécialisés dans l'aide à l'obtention de la plupart des labels proposés par les associations. Il existait encore toutefois un foule de petites entreprises qui arrivaient à surfer sur leur absence de notoriété pour proposer des produits et des services à la limite de l'arnaque, sous couvert d'arguments en réalité presque mensongers.

Du coté de la criminalité économique, comme on l'appelait ici, les choses étaient bien différentes. Nombreuses étaient les mafias et autres groupes aux activités répréhensibles qui venait chez Banxia, ouvrir des comptes totalement anonymes. Même souvent plusieurs. Et si les associations étaient regardantes sur les entreprises qui vendaient localement, c'était bien moins le cas des entreprises exportatrices. Pourvu que tout soit feutré et protégé, personne ne le savait, donc personne ne s'en souciait. Le trafic de drogue était rendu très difficile par les lois fédérales, qui interdisaient les productions industrielles, et obligeaient les détenteurs d'une certaine quantité ou plus de drogues à avoir une licence. Et nombreux étaient les inspecteurs fédéraux qui veillaient au grain à ce sujet. En revanche, les dispositions de la Culture autorisaient, de fait, le trafic d'être humains tant que ceux-ci entraient sans être citoyens, et ne s'en prenaient pas aux citoyens, et encore plus les trafics d'armes, la contre-façon, tandis que le blanchiment d'argent est monnaie courante. Il n'était ainsi pas rare qu'un certain nombre de groupes mafieux, et autres criminels aient des comptes anonymes, voir plusieurs, tandis qu'elle se fournissaient même un siège sociale sur place. Tout ce qui pouvait être acheté via le Deep Web, ou volé/extorqué ailleurs, pouvait être stocké, emprisonné, ou séquestré ici. Ce n'est pas la place qui manquait, avec un cadre de vie agréable, et des infrastructures modernes. Parait-il que dans les plaines on voit parfois naitre des sorte de contener-towns, lourdement gardés par des agences de sécurité locales, elles. Il ne s'agirait pas de bidonvilles, mais de prisons, dont les mafias offriraient les services à prix coutant. Tandis que dans les quartiers inutilisés de Tel-Culture naissaient des repères de cybercriminels divers, à coté des serveurs de Lens, premier moteur de recherche de la Fédération.

_________________


Image

Fédération Transnationale
Azude \ La Culture \ Duché Stalagmantin \ Menovie \ Centralia

"En diplomatie, il vaut mieux avoir le sens de l'humour. Si non, vous perdrez face à la Culture, incapable de l'anticiper. Elle ploie, elle s'adapte. Toujours elle grandit, conserve jalousement ses acquis." Ath Jöth, chef d'État de Tel-Culture et agent de liaison de Contact.

Répondre

Revenir à « La Culture »