Ministère du Plan Quinquennal

Algarbe 106-108-109-110-111
Avatar de l’utilisateur
Danton
Messages : 269
Inscription : 05 févr. 2020 17:17

Ministère du Plan Quinquennal

Message par Danton »

MINISTÈRE DU PLAN QUINQUENNAL DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DU TARNASA

Image

Avatar de l’utilisateur
Danton
Messages : 269
Inscription : 05 févr. 2020 17:17

Re: Ministère du Plan Quinquennal de la République Populaire du Tarnasa

Message par Danton »

Ministère du Plan Quinquennal a écrit :

Rapport économique et mise en place de mesures – La nécessité de remettre de l'ordre dans le Syndicat pétrolier

Image

Après une analyse des comptes du Syndicat pétrolier, nous avons pu constater que cette entreprise publique n’a pas été épargnée par la dilapidation à grande échelle et le détournement de fonds généralisé mis en place par le Parti communiste. La situation est extrêmement mauvaise. Beaucoup d’outils et de machines ne sont pas opérationnels faute de pièces d’échange et les techniques de production sont extrêmement couteuses et efficaces. Il est indispensable de procéder à une remise en état de cette entreprise, surtout en raison de son importance stratégique.

Si nous n’apprécions pas l’idée de devoir vendre du pétrole à la société Emporean, c’est un mal nécessaire. Nous avons besoin de recapitaliser les entreprises publiques qui sont presque toutes dans un état désastreux.

La vente de 60 millions de barils fut à tout égard un succès, nous permettant d’obtenir six milliards de dollars universels. Cette somme, en apparence conséquente, n’est hélas qu’une partie des ressources nécessaires pour restaurer notre économie. Toutefois, c’est un bon début. Néanmoins, il est indispensable à lutter contre toute tentative de détournement de fonds ou de corruption. C’est pourquoi nous avons décidé de nommer un Commissaire au Peuple chargé de surveiller le bon emploi des fonds et si nécessaire à couper court à toute vile intention.

Pour commencer, il est nécessaire d’augmenter la production de pétrole. Cette ressource est en grande demande sur le marché mondial et sa vente nous permettra de financer la suite des remises en état de notre économie.

Nous ne pouvons pas nous permettre le luxe de lancer des programmes pompeux, mais devons agir de manière stratégique. C’est pourquoi le Ministère du Plan Quinquennal va constituer un Institut des Sciences industrielles. Celui-ci sera un outil clé pour conduire la remise à niveau de nos puits de pétrole afin d’augmenter la productivité, lutter contre les maux économiques endémiques et surtout mettre en œuvre des mesures pour éviter que les problèmes de la décennie précédente se répètent. Il se chargera également de financer, surveiller et encadrer la recherche technologique en matière d’extraction et traitement des hydrocarbures et des gaz.

Le pétrole et le gaz deviendront selon nos analyses de plus en plus convoitées. Il semble également clair que le monde socialiste est en train de perdre la course aux hydrocarbures et notre pays pourrait donc en profiter. Ne nous leurrons pas, nous sommes un pays trop insignifiant pour pouvoir prétendre à avoir plus qu’un rôle secondaire dans les affaires mondiales, mais le pétrole et le gaz peuvent devenir des outils diplomatiques afin de garantir notre sécurité et surtout permettre de générer le capital nécessaire à une véritable et profonde modernisation de notre pays.

Rédigé le 30 septembre 2043


Avatar de l’utilisateur
Danton
Messages : 269
Inscription : 05 févr. 2020 17:17

Re: Ministère du Plan Quinquennal de la République Populaire du Tarnasa

Message par Danton »

Ministère du Plan Quinquennal a écrit :

Rapport économique et mise en place de mesures – Vente de pétrole et investissement technologique

Image

Après la signature du Traité d’Amitié avec le Karmalistan, les comptes du Syndicat pétrolier se sont nettement améliorés. L’accord permet sur court terme d’assurer non seulement la solvabilité de la coopérative, mais également de financer des très nombreux projets économiques afin de restaurer l’économie de la République Populaire.

C’est ainsi que nous comptons jusqu’à la fin de cette année avec un revenu additionnel de 11 320 milliards de dollars. La composition exacte des revenus se structure de la manière suivante.

6 000 millions de dollars : vente à la société Emporean.
5 320 millions de dollars : exportation vers le Karmalistan.

Nous devons en déduire 30 dollars en coûts de production de chaque baril. Cela signifie concrètement un bénéfice net de 70 dollars par baril pour le contrat avec Emporean et de 65 dollars par baril pour l’accord avec le Karmalistan. A l’heure actuelle, nous vendons largement sous le prix du marché, mais comme le prix est fixe, nous serons protégés en cas de baisse abrupte du prix ces prochains 24 mois.

Tout calcul fait, cela signifie qu’il aura dans les caisses du Syndicat pétrolier 7 840 millions de dollars. Nous proposons en vue des très bons résultats et afin de garantir la solidarité des membres de la coopérative de redistribuer 500 dollars à tous les employés de la coopérative et à toutes les personnes travaillant indirectement pour le Syndicat pétrolier. Nous pourrons pour le coût de 1000 millions de dollars, offrir une récompense à 2 millions de personnes. Cela permettra de motiver un très large nombre de personnes.

Il nous restera alors 6 840 millions de dollars. Cette somme sera réunie dans un fond crée à ce but qui portera le nom de Fond pour le Développement Socialiste. Nous nommerons des Commissaires politiques et financiers qui devront s’assurer qu’aucune tentative de détournement de fonds ne puisse avoir lieu sans une sanction exemplaire.

La corruption endémique du pays n’empêchera pas complètement les détournements de fonds, mais nous ambitionnons de le maintenir sous 1% des fonds totaux. Bien évidemment, cela devra rester confidentiel, car officiellement, nous ambitionnons une éradication complète de la corruption. Néanmoins, un tel objectif semble à l’heure utopique en vue de la situation du pays. La corruption est trop ancrée dans les mœurs pour que nous puissions l’éliminer complètement. L’objectif de la maintenir sous 1% serait déjà un très grand succès financier et politique.

Nous débloquerons dans les jours qui viendront 100 millions de dollars pour permettre à Institut des Sciences industrielles de lancer des recherches sur des meilleures méthodes de forage et de gestion des puits de pétrole (Recherche Pétrole NT2). Le pétrole est à l’heure actuelle un atout majeur pour notre économie et il est important d’en tirer profit tant que la situation reste favorable.

Rédigé le 23 octobre 2043


Avatar de l’utilisateur
Danton
Messages : 269
Inscription : 05 févr. 2020 17:17

Re: Ministère du Plan Quinquennal de la République Populaire du Tarnasa

Message par Danton »

Ministère du Plan Quinquennal a écrit :

Rapport sur la consommation d’énergie de la République Populaire

Image

Pendant dix ans, le précèdent gouvernement n’a plus fait de relevé de la consommation d’énergie au sein de la République Populaire (RP). Il était donc indispensable pour le nouveau Comité central exécutif de mettre sur pied une enquête afin d’avoir une vue d’ensemble de la situation énergétique de la RP. Après un mois d’enquête sur le terrain, nous avons pu obtenir les résultats suivants. Nous nous sommes permis d’arrondir les chiffres afin de faciliter la lecture et aussi prendre en compte une certaine marge d’erreur possible.

Consommation d’énergie par habitant : 98 kWh
Consommation d’énergie totale du pays : 9.506 GWhs

Nous constatons que la consommation d’énergie d’un habitant de notre pays représente une fraction de la consommation d’énergie prévalente en Dytolie. Si nous partons d’une consommation moyenne de 5500 kWh en Dytolie, la consommation dans notre pays représente que 1,7% de celle-ci. Nous sommes donc encore à des années-lumière du cas dytolien, ce qui doit nous forcer à réfléchir comment rattraper cet écart et surtout par quel moyen produire l’énergie qui sera de plus en plus nécessaire dans les années à venir.

En termes de consommation de gaz naturel, notre enquête a pu obtenir les résultats suivants.

Consommation de gaz naturel par habitant : 53.70 m³
Consommation de gaz naturel totale du pays : 5.596.900.000 m³

Les résultats sont extrêmement rassurants pour notre pays. D’une part, la consommation actuelle peut être facilement assurée par notre propre production. En même temps, elle représente qu’une petite partie de celle-ci, permettant d’envisager l’augmentation de nos exportations.

Néanmoins, malgré ces nouvelles encourageantes, il faut noter que nous souffrons de grandes faiblesses infrastructurelles. Nous avons visité les centrales de notre pays, quasi exclusivement des centrales à charbon et à gaz, et nous constatons qu’elles sont très vétustes, mal entretenues et surtout extrêmement peu efficaces. Nous ne parlons même pas de leur rentabilité, car la corruption rampante coûte une fortune. Il est monnaie courante pour beaucoup de foyers ayant des liens avec les fonctionnaires chargés des centrales d’obtenir de l’électricité gratuitement. Cela plombe les comptes et s’aggrave d’année en année.

Nous avons déjà ordonnée à dispatcher des Commissaires politiques sur place pour rétablir l’ordre, du moins à fortement encadrer ces abus. Sur court terme, nous ambitionnions de dissuader toute extension des mauvaises pratiques et sur moyen terme à ce qu’elles commencent à diminuer. Un système d’amende conséquent sera mis en place pour punir non les familles ayant profité, mais les fonctionnaires ayant accordé cet avantage. Malheureusement, nous avons besoin de ces gens et nous ne pouvons donc pas les écarter sans réfléchir au vide que cela laissera sur place. Ce sont souvent les plus anciens qui recourent à ces pratiques et nous avons besoin de leur savoir-faire. Cela nous oblige à une approche plus prudente.

Pour l’avenir, la question se pose de savoir quel type de centrale nous allons construire. La consommation d’énergie risque de fortement augmenter dans les années à venir. Il est donc indispensable d’avoir une stratégie. Certains militent de construire plus de centrales à charbon et à gaz, mais la pollution qui en découle pourrait être contreproductive. D’autres suggèrent d’investir dans des centrales de nouvelle génération et non polluantes. Cette dernière stratégie, même si plus coûteuse, pourrait faciliter la décentralisation de la production d’énergie et moins polluer l’air local. Les voisinages des centrales à charbon sont connus pour être insalubres, sans parler que vu les prix sur les marchés mondiaux, brûler du gaz et du pétrole semble être moins rentable que de l’exporter.

Nous allons donc mettre sur pied pour la période restante du Plan Quinquennal un programme de développement des énergies vertes. Celle-ci devra permettre de diversifier notre production énergétique et aussi d’exporter davantage de pétrole et de gaz sur des marchés mondiaux très demandeurs de ces produits.

Rédigé le 8 novembre 2043


Avatar de l’utilisateur
Danton
Messages : 269
Inscription : 05 févr. 2020 17:17

Re: Ministère du Plan Quinquennal de la République Populaire du Tarnasa

Message par Danton »

Ministère du Plan Quinquennal a écrit :

Lancement de projet de recherche - Programme New Economy

Image
Analyse

Les programmes de recherches des précédentes générations ont été conduites dans le but de créer une économie dite verte. Ce projet s’inscrivait dans la conception de créer une société autarcique et libérée des contraintes du marché mondial. Si le but semble en soi louable, il n’a pas pris en compte le besoin de répondre d’abord aux besoins des masses prolétaires. La ligne écologique du Parti communiste s’est avérée, malgré ses bonnes intentions, un véritable désastre économique et social.

En focalisant toute l’attention sur des technologies de pointe, négligeant complètement les domaines du secteur primaire et secondaire, notre pays s’est trouvé confronté au paradoxe d’avoir accès à des technologies avancées dans le domaine de la production d’énergie et de mobilité, mais d’être confronté à une économie encore très loin de pouvoir tirer profit de ces projets. Plus concrètement, à quoi sert une centrale à hydrogène si le paysan moyen n’a pas encore accès à l’électricité ou que la production de matière première est inefficace, coûteuse et sans perspective d’avenir pour ceux qui travaillent dans ces secteurs ?

Nous considérons comme indispensable que les erreurs du passé soient corrigées. C’est pour cela que sera lancé dès la semaine prochaine un nouveau programme intitulé « New Economy ». Celui-ci vise à rendre les procédures d’extraction, traitement, stockage et vente des hydrocarburants et matières premières beaucoup plus efficaces. De cette manière, nous pourrons rendre ces secteurs compétitifs avec les concurrents capitalistes, prouvant non seulement la supériorité du système socialiste, mais également permettant une hausse des salaires et des conditions de travail des ouvriers engagés dans ces domaines.

La hausse des salaires permettra à ces populations de non seulement mieux vivre, mais de créer la demande qui stimulera le reste de notre économie. Non seulement notre économie sera finalement plus performante, mais notre système prouvera de pouvoir améliorer le niveau de gens des masses, donc des paysans et ouvriers, et non seulement celui d’un petit groupe de gens habitant dans les villes.

Action

Mise en place d’un programme de recherche nommé « Programme New Economy » visant le développement de neuf technologies clés.

Pétrole NT2
Gaz naturel NT1
Phosphates NT2
Lithium NT2
Charbon NT2
Géothermie ▮ (peu profonde)
Centrale hydroélectrique ▮ (au fil de l’eau)
Centrale hydroélectrique ▮▮ (éclusées)
Centrale thermique au Gaz

Budget alloué : 4 000 million de dollars universels


Rédigé le 1 janvier 2044


Répondre

Revenir à « Tarnasa »