La DCIE/DCSI et Police Lantanienne

Dytolie 51-52-75
Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1025
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

La DCIE/DCSI et Police Lantanienne

Message par Leborgne »

Services de renseignements lantaniens :
  • DCIE=Direction Centrale des Services Extérieures
  • DCSI=Direction Centrale des Services Intérieures
  • DRM=Direction du Renseignements Militaires

Services Policiers :

  • Police Nationale
  • Police Préfectorale
  • Brigades Républicaines
  • RAID=Recherche Assistance Intervention Dissuasion

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1025
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: La DCIE/DCSI et Police Lantanienne

Message par Leborgne »

Rapport du Conseiller chargé du renseignement,
Le Général Henri Gomart
La situation en Lantanie ce 28 octobre 2041 est en passe de revenir à au normal avec l'installation d'une paix civile quasi intégrale. La chute du la Talldobeneier Räterepublik est actée mais il reste plusieurs cellules actives dans les campagnes du Tallboden, le nombre de combattants restants nous est inconnu mais ne dépasse pas le millier. L'occupation de Stadttrepe est encore difficile avec encore quelques tirs isolés et explosion de bombe et du bâtiment mais globalement la ville est maintenant pacifiée le défi réside désormais sur le combat idéologique avec l’après Räterepublik car bien qu’éphémère a incontestablement influencé une partie significative de la population civile.
La lutte contre-insurrection dans les esprits a été grandement coordonné avec des instructeurs du Jernland qui ont formé plusieurs officiers à ces fins. De plus il est recommandé de garder une présence importante dans la ville, en désengageant certes l'armée pour marquer la fin des combats armés mais remplacé par de nombreuses unités de polices chargées de quadrillée complètement la région.
De plus il est rappelé que nous avons dans nos geôles actuellement prés de 48 000 personnes suspectes pour leur obédience politique, un important filtrage de ces détenus doit être opéré pour pouvoir commencer à les relâcher progressivement tout en évitant de libérer les individus susceptibles de représenter encore un risque dans l’après crise.
Concernant les cellules terroristes actives en Lantanie, nous en comptons aujourd'hui 3 importantes, la première déjà mentionnée ce sont les survivants de la Räterepublik agissant dans les campagnes nos informations les concernant sont encore parcellaires mais ils représentent actuellement un danger minime mais pourront devenir à l'avenir un risque potentiel, le deuxième groupe c'est les restes des cellules dytoliennes de l'ENLA qui bien qu'affaiblie par les multiples arrestations et échecs d'insurrections à Port-Gaélique reste un groupe terroriste non négligeable. D'ailleurs nous recommandons l'arrêt immédiat de la demande d'expatriation de plusieurs exilés Ennisiens à Ennis il est très probable qu'une part importante des concernés a un lien plus ou moins fort avec l'ENLA, nous devons dès lors tous les réincarcérer pour procéder à des interrogatoires méthodiques pour recueillir le maximum d'informations sur l'ENLA. Enfin il reste le cas du PNE qui bien que facilement localisable car n'agissant que dans l'île d'Eileanuaine, dispose d'un ancrage fort et est un véritable foyer futur de résistance au sein de l'île.
Donc si la victoire militaire est acquise et qu'il est aujourd'hui question d'entamer les réformes constitutionnelles et économiques en Lantanie, il reste nécessaire d'assurer un contrôle fort de l'armée dans l’État Lantanien.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1025
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: La DCIE/DCSI et Police Lantanienne

Message par Leborgne »

Rapport du Conseiller chargé du renseignement,
Le Général Henri Gomart
Sur la formation d'une agence de renseignement centralisée


Comme évoqué plusieurs fois dans le conseil de sécurité la création d'une agence de renseignements centralisée est une étape importante pour s'assurer une mainmise durable de l'armée sur le territoire lantanien. La division des services actuels étant source d'inefficacité empêchant une réelle efficience. C'est pourquoi il est temps de concrétiser l'existence d'une agence de renseignements qui fusionnera les services de la DCIE et de la DCSI derrière l'agence DCR (Direction centrale du Renseignement) qui sera entièrement sous le contrôle du conseil de sécurité, la nomination du directeur se fera directement par celui-ci et aucune autre institution n'aura un contrôle ou même accès à cette agence dont les objectifs seront exclusivement définis par le conseil.
Pour concrétiser la formation de cette agence mes services ont demander conseils à la Sikkerhetsjeneste qui a offert un soutien technique et théorique pour faciliter sa création de plus la Valdaquie via l'ANS a proposé une coopération de nos services en matière de renseignement (plusieurs antennes de l'ANS s'installeront en Lantanie). Nous estimons donc que l'agence sera capable d'agir pleinement à partir de fin novembre.

Avatar de l’utilisateur
Leborgne
Messages : 1025
Inscription : 05 févr. 2020 13:35
NJ : Zufrana
NJ V4 : Lantanie
Première date d'inscription : 0- 9-2019

Re: La DCIE/DCSI et Police Lantanienne

Message par Leborgne »

Direction Centrale des Renseignements


Image



La Direction Centrale des Renseignements (DCR) est la nouvelle l'agence gouvernementale lantanienne qui cumule l'ensemble des services de renseignement de la DCIE et de la DCSI après la fusion de ces services suite à la décision du conseil de sécurité de la République de Lantanie .


Directeur de l'agence : Thibaut Héroux
Siége de l'agence : Hautbell

Les missions de l'agence regroupe :
  • la recherche,collecte, l’interprétation et l’exploitation des renseignements pouvant ou intéressant le conseil de sécurité lantanien que ce soit pour l'intérieure ou l'extérieure de l’État lantanien ;
  • le développement et l'entretien des moyens et réseaux de collectes d'informations en Lantanie et dans le monde.
  • la recherche et la constatation des tentatives et infractions commises contre la sûreté de l’État ;
  • la recherche et la suppression des menaces potentielles détectés envers l’État ;
  • la surveillance des personnes ou groupes de personnes nationaux ou étrangers suspectés d’exercer ou de préparer une ou plusieurs activité de nature à porte atteinte à la sécurité de l’État ou des citoyens lantaniens ;
  • la recherche et l'interpellation des criminels et autres malfaiteurs signalés ou pouvant se trouvés sur le sol lantanien.
La DCR regroupe 4 services principaux :
  • la Section nationale du renseignements (SNR)
  • la Section internationale du renseignements (SIR)
  • la Section nationale chargée du renseignement électronique (SNCRE)
  • la Section chargée des opérations spéciales (SCOS)

Verrouillé

Revenir à « Lantanie »