Periódicos

Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 682
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Periódicos

Message par mark »

Periódicos


Image

La presse en Nueva Suerte est théoriquement libre, complètement. LA pratique fait que régulièrement, notemment à la faveure de la prise de pouvoir de dictateur, elle perde un peu voir beaucoup de cette indépendance. Toutefois, sa pluralité à curieusement été peu de fois remise en cause, avec à la rigueur l'apparition d'un journal officiel et un contrôle strict des autres, mais nulle tendance, factions ou idéologie n'a été depuis l'indépendance, formellement interdite de paraître.
On notera que la presse étrangère est publiée et lue en Nueva Suerte, une fois encore, sous condition de la bonne faveur politique.
Enfin, particularité Nueva Suertienne, les journalistes appréciés et surtout talentueux disposent généralement d'une protection quelque peu "mystique" tiré des rites vaudou que n'importe quel dictateur de l'île n'oserait enfreindre en attentant à sa vie. En quelque sorte, la foi à trouver un moyen d'assurer, même dans les heures sombres, l'expression de la vérité.
Parutions :
"Douce Egine, laisse moi donc te prendre", L'Hora del Cafe ,23 Juin 2041
Obi-Chan Messie, quand la foi s'emballe sans raison, Carrera, Le 03 Juillet 2041

Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 682
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Periódicos

Message par mark »

A la Une : "Douce Egine, laisse moi donc te prendre"


Image
Quand la Cérulée s'apprête à devenir le lave-main d'Ursachi


L'apprenti César à roulé sur l'Allilée, terre de l'ancienne domination de la Cérulée, certes pas militaire, mais politique et financière par bien des aspects. Et sur les ruines de l'ancien dépotoir, voilà maintenant qu'Ursachi le grand déclare à présent la domination de la Valdaquie sur la Cérulée tout entière en s'appropriant de façon effective le détroit d'Égine. Un rapt en règle en somme.
Sans surprise, son voisin le plus proche, l'Ölan, ne partage pas sa vision des choses et fait de la résistance. Mais, à défaut de suivre la bonne vieille recette de son maître à penser consistant à montrer qui est le patron; là la république se contente d'un timide "refus de se laisser contrôler" tout en "sommant" l'ambassadeur Valdaque de se présenter.

Alors même que les Valdaques ont tranquillement et de façon effective la main sur une bonne moitié de la Cérulée en occupant sans contestation (pour l'heure) l'Allilée, mais aussi le détroit d'Egine dont elle s'empresse de tirer les bénéfices, l'Ölan fait comme réponse ce qui s'apparente à une "protestation énergique", soit en langage plus cru, rien.
Ne reste plus à Ursachi qu'envoyer ses bateaux de Guerre dans les Détroits du Hemdjal, puis de sécuriser le débouché ouest des colonnes du destin et la Cérulée pourront commencer à apprendre le Valdaque, langue du commerce à venir dans la région !

Plus sérieusement, cette manœuvre à peine voilée et annoncée en grande pompe par la presse Valdaque n'est que le point de départ de ce qui semble être véritablement une volonté de reconquête d'un Empire d'Orient, certes, surement pas dans sa forme originale, ou alors uniquement sur le long terme, mais sans aucun doute dans ses intentions de gloire, de prestige et de rayonnement. Aldébarade se voit bien en nouvelle Vysankia, défunte capitale de l'Empire d'Orient et Ursachi en nouveau Basileus à qui on demanderait en premier l'avis avant de venir faire quelque chose en Cérulée, et pourquoi pas en Dytolie tout entière.
À voir si l'Ölan réagira de façon plus musclée ou s'il continuera sur sa nouvelle mentalité "diplomatique" vis-à-vis dans ancien partenaire qui vient de lui faire un coup dans le dos. Mais attendons aussi de voir si les États de Dytolie et du reste de la Cérulée (comme l'Aurora qui n'est pas du genre à se laisser intimider) vont laisser passer le char du nouveau Ben-Hur...

Seconde page : 猛烈な将軍 (Mōretsuna Shōgun)


Connaissez-vous le Satake Bakufu ? Non ce n'est pas une marque de Sake, C'est un archipel situé entre le Voijia et le Shinkyoko dont le gouvernement est constitué de clans dirigés par des Daiymios. Le plus puissant de ces Daiymios est le Shogun et dirige le pays (pour l'Empereur).
Seulement voilà, l'un des clans, Miyake, se retrouve en possession de blindés n'étant, à la base, pas sur son cahier des charges. En conséquence, le Shogun à eut vent de cette affaire et se penche à la fois sur la menace et l'infraction que représente cet état de fait.
À peine le lièvre était-il levé que le Shogunat a su d'où venaient les blindés (spoiler : de Lantanie) mais aussi demandé explication à tous les partis concernés, soit la Lantanie, mais aussi le clan en charge de la région militaire sans parler du ministre.
Vous me direz, deux trois explications et tout rentre de l'ordre . Que nenni : au programme, silence, silence gênant et suicide par seppuku.
Après cela, difficile de ne pas imaginer les banderoles pour le tourisme : Satake Bakufu, pour des temples havres du seppuku....
Bref, la Lantanie n'a guère répondu, le Shogunat s'empresse et les choses s'enveniment alors même que tout cela n'est qu'une banale histoire (de trafic d'armes ?).

Le 23 Juin 2041

Image

Avatar de l’utilisateur
mark
Messages : 682
Inscription : 06 févr. 2020 17:40

Re: Periódicos

Message par mark »

Obi-Chan Messie, quand la foi s'emballe sans raison


Image
Célèbre pour son rôle dans "La guerre des Cieux", l'acteur aurait été identifié sur les réseaux sociaux comme une réincarnation du Messie


Depuis quelque temps maintenant, George Lindwall, acteur dans "La Guerre des Cieux", s'est vu rapproché subitement du Messie disparu. La cause ? Son rôle dans les films "La guerre des Cieux". Physiquement arrangé comme la représentation commune que l'on se fait du personnage, se sacrifiant comme lui et ressuscitant également à son image, tout semble indiquer que l'on a affaire à une réincarnation (encore)...
Seulement comme le rappel très bien l'interprète lui-même : "J'ai été maquillé, j'ai joué, et le reste a été fait par les effets spéciaux.... Je ne "brille" pas dans le noir." Aurait-il expliqué assez fatigué par la tonne de message lui étant envoyé en le confondant avec le saint-personnage.
"C'est gentil", poursuit-il "mais je n'ai rien demandé, vous imaginer si demain les musulmans trouvent un acteur au hasard pour lui dire qu'il est le Mahdi parce qu'il fait les mêmes choses que lui dans un film ?!".

Si la plupart des autorités et ensembles sérieux suivent l'acteur dans ses déclarations, certains voient dans ses déclaration de la modestie une donc marque supplémentaire de sa divinité. Comme qui dirait, quand on a décidé quelque chose, il est difficile d'en démordre. Malgré le phénomène, aucune conséquence physique ne s'est produite et le buzz demeure médiatique.
Cependant, monsieur Lindwall qui ne s'attendait absolument pas à devenir une telle icône (sans mauvais jeux de mots) à demander un coup de pouce aux autorités religieuses pour l'aider dans sa quête de retrouver une vie normale :
"Impossible de me connecter à Switter sans qu'une personne ne vienne me vénérer ou prendre mes déclarations pour paroles d’Évangile ! Non, à la fin, il faut le dire, c'est chiant. Juste chiant."

Point amusant, cette soudaine popularité a complètement détourné l'acteur de ses habituels problèmes concernant les paparazzis puisque le voilà maintenant inquiet de sortir de chez lui de peur qu'une foule de croyants ne s'amasse autour de lui pour demander bénédictions et miracles. Ne manqueraient plus que quelques effets placebos dans le lot et il se retrouverait embarqué dans un imbroglio ingérable.
Le gouvernement a annoncé que la sécurité de sa résidence allait être renforcée par la présence d'un cordon de police dans le cas où des adeptes de cette fièvre ne viennent tenter de forcer ses portes pour aller lui mander parole sainte. Dans le même temps, monsieur Lindwall aurait pris un domestique pour aller faire ses courses quotidiennes pour des raisons plus qu'évidentes...

Le 03 Juillet 2041

Image

Verrouillé

Revenir à « Nueva Suerte »