Police|Services secrets|Justice|Immigration|Armée|Opérations militaires

Dytolie 66-67 | Coralésie 38
Avatar de l’utilisateur
Sc0rpi0
Messages : 291
Inscription : 05 févr. 2020 17:39

Re: Police|Services secrets|Justice|Immigration|Armée|Opérations militaires

Message par Sc0rpi0 »


Image

État-major des forces armées auroranes (EMFAA)



RD0440/SD : Évaluation des forces panéennes d'autodéfense

Secret défense



Évaluation des forces panéennes d'autodéfense

Dans le présent rapport, vous trouverez ci-joint, se présentant sous la forme d’un tableau comparatif avec une projection sur 5 années, les différentes données recueillies sur la composition exacte des forces panéennes d’autodéfense et la comparaison faites avec certains équipements qui arment actuellement les forces armées auroranes (FAA). Ci-après, une note de synthèse rédigée par nos services venant sanctionner plusieurs semaines de collectes et d’échanges d’informations, grâce notamment à la participation active de nos forces prépositionnées au sein de l’archipel néchinésien.
Image
(cliquer pour agrandir l'image)


Les forces panéennes d’autodéfense (FPA ou PSDF pour Panoan Self-Defense Forces en briton) disposent depuis janvier 2040 :
  • d’une quinzaine de lance-missiles SAM(1) ;
  • d’une dizaine de chasseur-bombardiers F-1100(2) ;
  • de 3 frégates de classe Barnsfield(3) ;
  • d’un destroyer de classe Pelica(4).
Auquel il faut ajouter la commande et la livraison d’ici à 2044 de 7 frégates, d’un destroyer, de 5 sous-marins et de 20 hélicoptères de lutte anti-sous-marine supplémentaires. Sans oublier la formation d’un bataillon d’infanterie à 2 500 hommes qui, outre la protection présidentielle, sera affecté à des missions de police dans le cadre de la lutte contre les narcotrafics et tout spécifiquement formé pour le combat en forêt. Formation dispensée par le RIMaP via le Centre d’aguerrissement tropical des Panoa (CATP) situé à Tuvanaka, à raison de 600 stagiaires pour une capacité totale (écoles et unités tournantes comprises) de 1 800 stagiaires annuels, suite à une convention signée entre FAA et FPA.

Note de synthèse :
Il en ressort donc de cette courte analyse que le Caeturia apparaît comme étant le principal fournisseur d’armement aux Panoa, avec notamment la fourniture de lance-missiles SAM fabriqués sous licence par la branche Défense du groupe APEXI implanté en Olgarie. Et que, selon nos propres critères de classification des bâtiments de surface, les navires caeturiens de la classe Barnsfield et Pelica se valent en termes de capacités et de performances, néanmoins, les bâtiments de la classe Pelica sont ici rangés parmi les destroyers. Une catégorie de navire de surface située quelques part entre la frégate et le croiseur. Car comme vous le savez déjà probablement, les frégates rassemblent les navires de combat polyvalent et de taille intermédiaire particulièrement efficaces pour assurer la protection antiaérienne ou anti-sous-marine d’un convoi ou du périmètre extérieur d’un groupe de surface allié. Tandis que nous rangeons dans la catégorie des croiseurs, les navires d’un déplacement supérieur à 10 000 tonnes, hors porte-aéronefs bien entendu. Ainsi, tous les autres navires n’étant pas classés dans l’une ou l’autre de ces deux catégories se retrouvent d’emblée assignés chez les destroyers. Ces derniers, dont le tonnage est généralement compris entre 5 000 et 10 000 tonnes, sont avant tout réputés pouvoir travailler seuls ou en groupes et êtres d’excellents chasseurs de sous-marins, théoriquement capables d’attaquer seuls un groupe de bâtiments ennemi faiblement défendu. Ce qui les rendent nettement plus autonomes que les frégates, mais restent en revanche trop légers pour être considérés comme étant de véritables croiseurs, de loin les navires les plus imposants qui composent la flotte de guerre. Il est toutefois intéressant de noter que les navires de la classe Pelica et Horizon ne sont que de pâles copies entre eux… Et que ceux de la classe Barnsfield rassemblent sensiblement les mêmes capacités que les navires de la classe Horizon. Toutes deux capables d’emporter sous abri jusqu’à 2 hélicoptères multi-missions (ASM, CSAR etc.). Quant à la dizaine de chasseur-bombardiers biplaces de type F-1100 acquis récemment par les Panoa, 2 d’entre eux sont placés en réserve et servent essentiellement à être "cannibalisés". Ceux-ci n’embarquent pas sur les porte-avions et sont essentiellement employés par les FPA pour l’attaque au sol.

(1) Lance-missiles Sol-Air Mobiles de types M6 Linebacker.
(2) Chasseur-bombardiers de types Mitsubishi T-2 ou F-1.
(3) Navires de classe Oliver H. Perry.
(4) Navire de classe Arleigh Burke (flight AII).

Avatar de l’utilisateur
Sc0rpi0
Messages : 291
Inscription : 05 févr. 2020 17:39

Re: Police|Services secrets|Justice|Immigration|Armée|Opérations militaires

Message par Sc0rpi0 »


Image

État-major des forces armées auroranes (EMFAA)



RD1040/CD : Défense du territoire national


DÉFENSE DU TERRITOIRE NATIONAL
Mobilisations et dispositions prévues par le Code de la Défense

Comme le prévoit le code de la défense en cas d’agression du territoire, outre la mise en œuvre de la défense national qui est définie dans des plans militaires, déclinés par milieu :
  • Plans de défense opérationnelle du territoire (PDOT) ;
  • Plans de défense maritime du territoire (PDMT) ;
  • Plan militaire de défense aérienne (PMDA) ;
  • Plan militaire de défense cybernétique (PMDC).
Peut-être ordonné l’ordre de mobilisation générale pour l’ensemble des hommes parmi ceux aptes à servir sous le drapeau et inscris sur les registres. Le rappel, bien sûr, des volontaires servant au titre de la garde nationale afin d’assurer la continuité de la posture permanente de sûreté. Tandis que le gros des forces d’active se concentrera quant-à-lui sur une série d’exercices visant à anticiper et à réviser tout le panel des scénarios possibles. La réserve opérationnelle de 2e niveau (RO2), composée des personnels soumis à un régime obligatoire de disponibilité durant les 5 années suivant leur départ du service actif, est également mise à contribution pour l’encadrement et l’instruction des appelés organisés par classes. Certains de ces appelés, selon aptitudes, suivront notamment une formation assez atypique en vue de constituer des commandos capables d’organiser la résistance et de mener des actions en profondeur dans le cas d’une occupation du territoire par une force ennemie…

État des effectifs mobilisables* au 1er janv. 2040 :
  • Militaires d’active : 92 500
  • Réserve opérationnelle de 2e niveau (RO2) : 36 300
  • Au titre de la garde nationale :
    • Réserve opérationnelle de 1er niveau (RO1) : 16 400
    • Réserve citoyenne (RC) : 7 600
  • Appelés aptes au service (hommes de 17 à 49 ans) : 632 400

* Hors données du ministère de l‘Intérieur

Avatar de l’utilisateur
Sc0rpi0
Messages : 291
Inscription : 05 févr. 2020 17:39

Re: Police|Services secrets|Justice|Immigration|Armée|Opérations militaires

Message par Sc0rpi0 »


Image

État-major des forces armées auroranes (EMFAA)



RD0141/CD : Dépenses militaires dan le monde


DÉPENSES MILITAIRES DANS LE MONDE
(au 31 décembre 2040)


Données compilées à partir des différentes informations renseignées par la plupart des pays officiellement reconnus, incluant la hausse des frais d’entretien et les stocks de missiles. Toutefois, ces dépenses militaires excluent les fonds de pensions (retraites, anciens combattants etc.), la R&D, les frais d’opérations extérieures ainsi que les matériels en cours d'acquisition pouvant faire appel à des fonds et des porte-feuilles différents. De même que les unités capturées par le Gandhari dans le conflit l'opposant au Raja Tika.

cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle
Image Image Image Image
de g. à d. : classement des dépenses militaires par pays (en % du Pib) ; classement des parts de la population sous les drapeaux (en % de la population) ; classement des dépenses militaires par pays (en $) ; classement du nombre total de militaires sous les drapeaux.



Légende :
  • En bleu, données non renseignées ou forces armées inexistantes ;
  • En orange, données « officieuses » en attente de vérifications*.

Composition des principales alliances selon les données connues :
  • CND (Ennis, Gänsernberg, Jernland, Lorthon, Santogne, Slézanie, Valdaquie, Valvatides)
  • LIM (Aminavie, Azouglie, Karmalistan, Kars, Saog, Zabol)
  • OCC (Eashatri, Kaiyuan, Liang, Sengaï, Teikoku)

*Des chiffres à relativiser toutefois, certaines nations ayant notamment été impliquées dans un conflit majeur telle que l'Aminavie.
dernière màj : 11/01/20
motif : Changement pour le Thorval à la demande du joueur

Avatar de l’utilisateur
Sc0rpi0
Messages : 291
Inscription : 05 févr. 2020 17:39

Re: Police|Services secrets|Justice|Immigration|Armée|Opérations militaires

Message par Sc0rpi0 »


Image

État-major des forces armées auroranes (EMFAA)



RD0941/CD : Technologies maîtrisées dans la CED


TECHNOLOGIES MAITRISÉES DANS LA CED
(au 1er septembre 2041)


Données compilées à partir des différentes informations renseignées par les États membres de la CED, incluant les projets en cours. Toutefois, le présent rapport met en exergue les lacunes de la Lantanie dont la plupart des technologies, y compris dans le domaine militaire, sont très dépendantes de technologies maîtrisées par ses partenaires. Certaines mêmes, souffrent encore d'énormes lacunes comme avec l'absence ici de la maîtrise du blindage réactif afin de fabriquer des chars lantaniens de façon complétement autonome au sein de la CED.

cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle
Image



Légende :
  • En vert, les technologies entièrement maîtrisées de façon autonome* ;
  • En bleu, projets actuellement en cours de recherche, soit en partenariat, soit de façon indépendante ;
  • En jaune, les technologies partiellement maîtrisées nécessitant toutefois un partenariat afin d'être complétées ;
  • En rouge, les technologies non maîtrisées car éléments manquants au sein de la CED.


*hors considérations ici des besoins en matières premières

Verrouillé

Revenir à « C.E.I »