Médias éonais

Avatar de l’utilisateur
Lychaka
Messages : 445
Inscription : 03 févr. 2020 14:09
NJ : Ölan
NJ V3 : URCM
Première date d'inscription : 14 octobre 2010

Re: Médias éonais

Message par Lychaka »

Lychaka a écrit :
14 févr. 2016 15:49
13 Mai 2029
ÉONE ROUGE

L'Éone tourne la page de l'énergie atomique !

Image
Kenyin, l'unique réacteur nucléaire éonais, en banlieue de Tirkiz
« La fermeture de cette centrale tient de la volonté, exprimée par les Éonais, de courir le moins de risques possibles vis-à-vis de l'énergie nucléaire.» pouvait-on lire hier dans un bref communiqué du Ministère éonais de l'Environnement annonçant la fermeture prochaine de l'unique centrale nucléaire éonaise de Kenyin.

Et en effet depuis l'indépendance de nombreuses voix s'étaient levées contre la poursuite de l'exploitation nucléaire en Éone, jugée dangereuse de part la situation de l'île, située dans une zone potentiellement sismique et ce bien que les centrales nucléaires construites du temps de l'U.R.C.M soient toutes équipées et bâties de façon à encaisser - théoriquement - tout choc sismique. Ainsi le gouvernement du camarade Kensun avait déjà émis l'hypothèse de la fermeture de la centrale en question il y a presque un an et nous l'avions annoncé dans notre édition du 21 Mai dernier.

Désormais, après plus d'un an de recherches de solutions, le Ministère de l'Environnement a annoncé via un bref communiqué avoir trouvé un accord avec plusieurs entreprises kirépiennes afin de démanteler le réacteur de Kenyin. La nouvelle a été accueillie avec enthousiasme, notamment sur les réseaux sociaux où l'annonce a été très rapidement relayée, reprise et commentée plus que positivement par les internautes.

Toutefois, une minorité a aussi soulevé la question de ce que l'Éone y perd en terme de production d'énergie. En effet l'énergie de nucléaire a un potentiel de production d'énergie très élevé, aussi on pourrait s'attendre à ce que la mise à l'arrêt de la centrale mette à mal le réseau énergétique éonais. Ainsi le gouvernement a annoncé que dans l'immédiat cette fermeture n'engendrerait aucune difficulté sur les réseaux électriques du pays. Il se préparerait néanmoins à présenter devant le Conseil Éonais un projet de développement des infrastructures de production d'énergie afin de palier aux besoins futurs qui découleront de la croissance.
La pitié n'a qu'un tort, regarder de haut. - André Stil

Avatar de l’utilisateur
Lychaka
Messages : 445
Inscription : 03 févr. 2020 14:09
NJ : Ölan
NJ V3 : URCM
Première date d'inscription : 14 octobre 2010

Re: Médias éonais

Message par Lychaka »

Lychaka a écrit :
17 févr. 2016 14:27
20 Mai 2029
ÉONE ROUGE

Théorie de la Contradiction et Socialisme éonais
Tribune politique de Kim Lu-han, ancien secrétaire général du parti communiste éonais


Image
Tout processus, qu'il soit pratique ou de l'ordre de la pensée, n'est jamais qu'un ensemble de contradictions qui créent une situation éminemment complexe. Lorsqu'un processus s'achève, par la résolution de ses propres contradictions, il engendre un nouveau processus qui apporte avec lui ses nouvelles contradictions, lesquelles doivent mener inévitablement à un nouveau processus une fois qu'elles auront été dépassées.

Parler de processus intègre la notion même d'évolution. Ce que tout Marxiste doit savoir et reconnaître, c'est que toute situation n'est que la représentation des rapports de forces contradictoires qui traversent une société à un instant "t", ce n'est jamais une image figée et immuable. Tous les rapports contradictoires évoluent, tout le temps. Il n'existe de société qui ne soit traversée par de tels mouvements et même les tribus nomades du Makara, même les sociétés monarchiques d'Alméra les plus arriérées les subissent.

Le cas proprement éonais possède ses caractéristiques particulières. Avant 2015, un État bourgeois classique gouvernait l'île. Après le génocide des populations de l'île par l'armée astaranne, le Kirep, puis surtout le Lychaka, ont créé une société socialiste en Éone. L'erreur serait de croire que cette société d'inspiration socialiste a été créée ex-nihilo, de façon totalement artificielle. Elle n'était alors en réalité qu'une copie, qu'un clone de la société lychakienne de l'époque et de ses contradictions propres. La société éonaise a par la suite été confrontée à ses propres contradictions de part sa situation différenciée de la métropole, même si cette dernière l'a influencée jusqu'à l'indépendance.

L'État bourgeois pré-existant à la société socialiste était un processus, celui-ci s'est éteint non pas parce qu'il a surmonté ses difficultés propres, mais parce qu'il a été annihilé de l'extérieur. La mise en place d'une société socialiste éonaise sous l'influence kirépienne puis lychakienne a correspondu à un nouveau processus distinct des processus nationaux de ces deux métropoles. Bien que socialiste, bien que les classes exploiteuses aient été purgées de cette société éonaise, elle s'est dotée, dans son unité propre, de nouvelles contradictions, lesquelles ne sont pas pour autant devenues des antagonismes.

Aujourd'hui ces contradictions existent et continueront d'exister, mais il appartient au socialisme scientifique de les analyser méthodiquement et, à nouveau, de mener vers leur résolution pour dépasser ce processus inhérent à la société socialiste pour l'amener vers le communisme.
Il est inutile de détailler ici même ces contradictions, que les plus avisés connaissent et que le département de Marxisme de l'Université de Tirkiz analyse méthodiquement afin de mettre en lumière les rapports de la société éonaise nouvelle. Mais le pouvoir politique socialiste, l'État socialiste qui a succédé à l'État bourgeois, ne doit pas perdre de vue les nouvelles contradictions et tenter de les résoudre, sans quoi il aura perdu de vue son objectif et sa raison d'être et finira, tout comme l'État bourgeois, par être balayé par le cours de l'Histoire.
La pitié n'a qu'un tort, regarder de haut. - André Stil

Avatar de l’utilisateur
Lychaka
Messages : 445
Inscription : 03 févr. 2020 14:09
NJ : Ölan
NJ V3 : URCM
Première date d'inscription : 14 octobre 2010

Re: Médias éonais

Message par Lychaka »

Lychaka a écrit :
18 févr. 2016 15:54
24 Mai 2029
ÉONE ROUGE

Uusi Kensun en visite diplomatique à Evannah

Image
Evannah, la capitale cubalivienne, avec ses quartiers coloniaux numanciens hauts en couleurs
« Je tenais surtout, par ma présence aujourd'hui à Evannah aux côtés du camarade Valdez, à réaffirmer haut et fort les liens et la fraternité révolutionnaire qui unissent les peuples cubalivien et éonais !» a déclaré hier le camarade Uusi Kensun au cours d'une conférence de presse à Evannah, la capitale de la République Communiste de Cubalivie, en compagnie de son homologue cubalivien le camarade Enrico Valdez.

La rencontre était programmée de longue date mais elle revêt néanmoins un caractère plus qu'exceptionnel. C'est en effet la première fois depuis sa prise de fonction en Novembre 2027 que le camarade Uusi Kensun mène lui-même une délégation diplomatique éonaise à l'étranger. Et pour cause, le Directeur du Conseil Éonais tenait à réaffirmer l'amitié et la proximité idéologique de la Cubalivie, place forte du socialisme au Vicaskara depuis 2012, et de l'Éone, en renouant notamment des accords qui avaient été rompus depuis l'indépendance éonaise vis-à-vis de l'Empire Makan.

Alors que les relations entre les deux états étaient presque inexistantes depuis 2026, de nombreux accords ont été renoué. Outre les liens économiques qui ont été dépoussiérés à l'occasion, plusieurs autres accords ont été signés, particulièrement dans les domaines de l'éducation et de la culture. Ainsi les échanges étudiants, qui existaient à l'époque de l'U.R.C.M, reverront le jour entre les universités éonaises et cubaliviennes. De la même façon un protocole d'échanges d'oeuvres d'art a été signé entre les musées cubaliviens et éonais.

Enfin, si tous les observateurs, éonais comme cubaliviens, s'accordent sur l'importance de ce retour à des relations fraternelles entre les deux peuples, beaucoup soulignent que ces accords restent finalement peu importants, particulièrement sur le plan économique, et ce alors que la Cubalivie souffre particulièrement, depuis la disparition de l'U.R.C.M d'un manque d'échanges avec l'extérieur. Beaucoup espèrent donc que cette rencontre ne soit que le premier pas d'une longue marche commune des deux pays vers le socialisme triomphant.
La pitié n'a qu'un tort, regarder de haut. - André Stil

Avatar de l’utilisateur
Lychaka
Messages : 445
Inscription : 03 févr. 2020 14:09
NJ : Ölan
NJ V3 : URCM
Première date d'inscription : 14 octobre 2010

Re: Médias éonais

Message par Lychaka »

Lychaka a écrit :
19 févr. 2016 17:53
28 Mai 2029
ÉONE ROUGE

Vliduj Gak réédité

Image
Vliduj Gak, père du socialisme kirépien, dans les dernières années de sa vie
« Ce livre, bien que n'étant certainement pas parfait, s'en rapproche le plus. Il sera notre Bible, le support sur lequel nous devrons nous appuyer pour mener nos politiques futures» a déclaré le camarade Alexey Nikita, nouveau chef d'état du Kirep, à l'occasion de la réédition de Les Tâches de la Révolution Prolétarienne de Vliduj Gak dans sa mère patrie.

En effet, la réédition de ce livre fondamental a lieu sur fond de retour aux sources du Gakisme, et ce alors que les Kirépiens ont approuvé, il y a peine une semaine et à une majorité écrasante de plus de 75% des voix exprimées, une réforme profonde de la constitution kirépienne plus conforme aux idées gakistes. Alexey Nikita, compagnon route de feu le camarade Vliduj Gak et à l'origine, au moins en partie, de ce retour aux sources du socialisme kirépien a ainsi demandé aux imprimeurs kirépiens cette réimpression du livre, lequel devrait dans un premier temps être offert aux fonctionnaires et aux militaires du pays.

Toutefois l'histoire ne s'arrête pas là. Dans le but de propager cet écrit idéologique, qui est peu connu en dehors des frontières du Grand Kirep, il a également été traduit en plus d'une trentaine de langues les plus usitées dans le monde. Parmi lesquelles le lychakien, le tarnois, ou encore l'endoa. C'est donc naturellement que de nombreuses librairies éonaises ont déjà souscrit au programme de diffusion de l'essai de Vliduj Gak qui sera donc très certainement bientôt sur les présentoirs à livres de l'île.
La pitié n'a qu'un tort, regarder de haut. - André Stil

Répondre

Revenir à « Eone »