OUA | Déclarations officielles

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 917
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

OUA | Déclarations officielles

Message par Jose-Christ »

Image
ORGANISATION DE L'UNITÉ ALGARBIENNE

Image


Secrétariat général

Ici seront publiés les déclarations officielles et communications de l'Organisation de l'Unité Algarbienne.
Image

Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 917
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: OUA | Déclarations officielles

Message par Jose-Christ »

Image
COMMUNICATION OFFICIELLE
16 juin 2043

Convocation d'une session extraordinaire du Conseil des Ministres

Sur demande du Basiléat d'Al Aqsa, avec l'accord de la majorité des deux tiers des Etats membres, et selon les dispositions prévues à cette effet dans la Charte de Lunda, Article XII, alinéa 2, le Secrétarat Général de l'Organisation de l'Unité Algarbienne annonce la tenue d'une session extraordinaire du Conseil des Ministres à Isiapolis (Al Aqsa).

Ce Conseil des Ministres extraordinaire traitera à l'ordre du jour la question de la diplomatie commune de l'Organisation vis à vis du nouveau gouvernement de la République Islamique et Populaire de Shiha suite à la prise de pouvoir de M. Mouammar Ben Salah et des exactions commises par les gouvernements shihane contre la population shihane, ainsi que la gestion de la crise des réfugiés shihanes à la frontière shiho-aqsane.

Le Conseil des Ministres est appelé à se réunir dès que possible au siège de l'Organisation à Isiapolis.

Youssef Ben Chérif,
Secrétaire Général de l'Organisation de l'Unité Algarbienne

Image

Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 917
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: OUA | Déclarations officielles

Message par Jose-Christ »

Image
COMMUNICATION OFFICIELLE
18 juin 2043

Sur les tensions à la frontière aqso-shihane

L’Organisation de l’Unité Algarbienne et les membres de l’OUA condamnent avec la plus grande fermeté et la plus grande sévérité les agissements de la République islamique et Populaire de Shiha qui a décidé sans aucun fondement de placer le respectable Basiléat d’Alaqsa sur la liste des organisation terroristes en refusant sa reconnaissance comme Etat souverain, ainsi que l’ordre de mobilisation totale de ses troupes aux frontières aqsiennes. L’OUA exige l’arrêt immédiat des préparatifs de guerre entammés par la République Islamique et populaire de Shiha ainsi que ses bombardements ciblant des civils shihanes. L'OUA ne peut laisser un Etat agir de la sorte, provoquer directement un membre de l'Organisation et considère désormais la République islamique et Populaire de Shiha comme une menace à la stabilité régionale.

L’OUA apporte son total soutien au Basiléat d’Al Aqsa, Etat responsable et respecté par-delà les frontières algarbienne, et ses membres n’hésiteront pas à venir en soutien des troupes aqsiennes en cas de violation de la souveraineté territoriale par les armées shihanes.

L’OUA annonce également qu’elle prépare actuellement l’envoi de brigades de soutiens logistiques pour venir en aide et en soutien aux autorités aqsiennes dans la gestion des populations shihanes réfugiées à ses frontières. L’ensemble des missions humanitaires dans la gestion de crise sera gérée par l’OUA, en coordination et coopération avec les autorités aqsiennes, par la mise en place d’une Mission Inter-Algarbienne de Coordination de l’Aide Humanitaire aux Réfugiés (MIACARH).

Youssef Ben Chérif,
Secrétaire Général de l'Organisation de l'Unité Algarbienne

Image

Avatar de l’utilisateur
Parrot
Messages : 120
Inscription : 15 août 2020 19:35

Re: OUA | Déclarations officielles

Message par Parrot »

Image
COMMUNICATION OFFICIELLE
23 juin 2043

Mesures en réponse aux récentes déclarations du Shiha

L’Organisation de l’Unité Algarbienne et les membres de l’OUA condamnent avec la plus grande fermeté et la plus grande sévérité les agissements de la République islamique et Populaire de Shiha après avoir placé sans aucune raison valable les respectable Etats que sont le Royaume de Flavie et les Îles-Unies de Luton, Eìres et Kergonan sur la liste des organisations terroristes en plus de du Basiléat d'Al-Aqsa leurs refusant la reconnaissance d'Etat souverain. De plus la République Islamiste et Populaire du Shiha continue de mobilisé ses troupes à la frontière aqso-shihane augmentant encore les tensions.
Au vu des agissements et des déclarations des responsables du Shiha qui ne semblent pas vouloir faire de pas vers la désescalade, les membres de l'OUA ont décidé d'imposer un blocus maritime sur toute la façade maritime Ouest du Shiha. Ainsi, les forces suivantes seront déployés dans le cadre de la Mission Inter Algarbienne de Sécurisation de la Cote Ouest Algarbienne (MIASOA):
  • Makengo
    • 4 frégates obsoletes
    • 2 croiseurs obsoletes
  • Khalouat
    • 3 frégates modernes
    • 1 croiseur moderne
    • 3 frégates obso
    • 1 croiseur obso
    • 1 sous marin moderne d'attaque
  • Al Aqsa
    • Groupe Aéronaval
      • 1 porte aéronef
      • 2 croiseurs modernes
      • 10 frégates modernes
      • 10 Corvettes modernes
      • 7000 hommes
    • Escadre Céruléenne
      • 5 croiseurs obsolètes
      • 15 frégates obsolètes
      • 5 Corvettes modernes
      • 10 navires de patrouille et d'attaque
    • Escadre sous Marine
      • 5 Sous Marins
    • 90 avions obsolètes en alerte supplémentaire
  • Zufrana
    • 40 avions multiroles (bases au Makengo)
Les forces navales en présences seront posté de manière défensives et auront pour taches d'empêcher toute entrés ou sorties des ports Shihanes. Les navires présents garderont une position défensive mais répondrons sans sommation à tout acte agressifs de la part des navires Shihanes. Ce dispositif mise en place dans le cadre de la MIASOA pourra être amené à évoluer selon les évènements.

Nous invitons encore une fois les autorités Shihanes à revenir sur leurs déclarations et les appelons à la négociation en faisant un pas vers la désescalade.

Youssef Ben Chérif,
Secrétaire Général de l'Organisation de l'Unité Algarbienne


Avatar de l’utilisateur
Khalil
Messages : 353
Inscription : 25 févr. 2020 16:40

Re: OUA | Déclarations officielles

Message par Khalil »

Image
COMMUNICATION OFFICIELLE
25 juin 2043

Signature d'un Accord-cadre pour la paix en Algarbe Occidentale

Accords de La Marsa, 25 juin 2043.
Traité de La Marsa - Accord-cadre pour la paix en Algarbe Occidentale.
25 Juin 2043


SE Hosni Mubarak, Représentant du Gouvernement de Shiha et SE Theodoros Ben Saif Petrokos, Représentant du Basiléat d'Al-Aqsa ainsi que les représentants des États-membres de l'OUA se sont réunis avec SE Fahd el-Sayeed, Président de la République de Byrsa, à La Marsa, le 25 juin 2043 et sont convenus de l'accord-cadre suivant pour la paix en Algarbe occidentale.

I. PRÉAMBULE
  • La recherche de la paix en Algarbe occidentale doit être guidée par les principes suivants :

    — La paix exige le respect de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de l'indépendance politique de chacun des États de la région, ainsi que leur droit de vivre en paix à l'intérieur de frontières sûres et reconnues à l'abri de menaces ou d'actes de force. Tout progrès réalisé en direction de ce but peut accélérer le mouvement vers une nouvelle ère de réconciliation en Algarbe, marquée par une coopération destinée à promouvoir le développement économique, maintenir la stabilité et assurer la sécurité.

    - La sécurité est renforcée par des relations pacifiques et la coopération entre nations qui bénéficient entre elles de relations normales. En outre, aux termes des traités de paix, les parties peuvent, sur la base de la réciprocité, conclure des rapports spéciaux de sécurité concernant par exemple l'établissement de zones démilitarisées, de secteurs où les armements sont limités, de dispositifs d'alerte rapide, la présence de forces de l'Organisation de l'Unité Algarbienne (OUA), des liaisons, des mesures concertées de surveillance, et d'autres points dont ils reconnaissent ensemble l'utilité.

II. ACCORD-CADRE
  • Compte tenu de tous ces facteurs, les parties sont déterminées à parvenir à un règlement durable, global et équitable du conflit dans les frontières Shiho-Aqsiennes. Ils ont pour objectif l'établissement de la paix et de relations de bon voisinage. Ils reconnaissent que, pour assurer une paix durable, tous ceux qui ont été le plus profondément touchés par le conflit doivent être parties au règlement. En conséquence, ils conviennent que le présent accord-cadre, dans toute la mesure où il sera approprié, est conçu par eux comme une base sur laquelle pourrait être instaurée la paix non seulement entre le Basiléat d'Al-Aqsa et la République Islamique et Populaire de Shiha, mais aussi entre la Shiha et chacun des états-membres de l'OUA (Makengo, Khalouat, Zufrana, Rapsah & l'Ubwani). Dans ce but, ils sont convenus de procéder comme suit :

    1. Shiha & Al-Aqsa

    1/ La République Islamique et Populaire de Shiha s'engage à retirer ses troupes récemment mobilisées aux frontières Shiho-Aqsiennes et ce, dans un délais d'une semaine. Des dispositifs d'alerte rapide de l'OUA pourront être mis en place afin de garantir le respect des termes de l'accord.

    1.1/ Le Basiléat d'Al-Aqsa s'engage à retirer ses troupes récemment mobilisés des frontières Shiho-Aqsiennes et ce, dans un délais d'une semaine. Des dispositifs d'alerte rapide de l'OUA pourront être mis en place afin de garantir le respect des termes de l'accord.

    2/ La République Islamique et Populaire de Shiha s'engage à décréter la fin de la mobilisation générale des ses forces armées mobilisées au long des frontières Shiho-Aqsiennes. Toutes les mesures de précaution nécessaires seront prises pour assurer la sécurité d'Al-Aqsa, de Shiha et de tous les États algarbiens pendant cette période.

    3/ La Shiha et Al-Aqsa s'engagent à ne pas recourir à la menace ou à l'usage de la force pour régler leurs différends. Tout différend sera réglé par des moyens pacifiques. Les mesures à prendre à cet égard sont les suivantes : Reconnaissance pleine et entière, suppression des boycotts économiques et l'assurance que sous la juridiction de chacune, les citoyens des autres parties bénéficieront de la protection des procédures légales appropriées.

    4/ La République Islamique et Populaire de Shiha s'engage à reconnaître le Basiléat d'Al-Aqsa en tant que État souverain ainsi que tous les États ayant été classés dans la liste des organisations terroristes par les autorités Shihanes. La Shiha présente ainsi ses excuses à la communauté internationale et invite tous les États à normaliser leurs relations avec la République Islamique et Populaire de Shiha dans le cadre du respect mutuel.

    5/ La République Islamique et Populaire de Shiha s'engage à respecter les règles élémentaires de bon voisinage et la souveraineté des autres États, en respectant le plein exercice de la souveraineté Aqsienne dans la question des réfugiés Shihanes à Djebel Tared. La Shiha renonce à la réclamation des réfugiés Shihannes à Al-Aqsa.

    6/ La République Islamique et Populaire de Shiha s'engage à rompre tous ses liens commerciaux et militaires avec la République Fédérale d'Ennis. La République de Byrsa restera engagée sur cette question afin de veiller à ce qu’elle soit pleinement tenue.

2 - Organisation de l'Unité Algarbienne & Shiha :
  • 1/ Les représentants des États-membres de l'Organisation de l'Unité Algarbienne (OUA) ont décidé de lever le blocus maritime imposé sur toute la façade maritime Ouest du Shiha dans le cadre de la Mission Inter Algarbienne de Sécurisation de la Cote Ouest Algarbienne (MIASOA).

    2/ Les représentants des États-membres de l'Organisation de l'Unité Algarbienne (OUA) s'engagent à retirer leurs troupes envoyées aux frontières Shiho-Aqsiennes dans le cadre de la Mission Inter-Algarbienne de Coordination de l’Aide Humanitaire aux Réfugiés (MIACARH), sauf les contingents veillant à la protection des camps de réfugiés et des convois humanitaires aux frontières Shiho-Aqsiennes.

    3/ Après la signature d'un traité de paix, et après qu'il aura été procédé à un premier retrait, des relations normales seront instaurées entre la Shiha et les pays de l'OUA, ce qui implique une pleine reconnaissance mutuelle et, notamment, l'établissement de relations diplomatiques, économiques et culturelles ; la fin des boycotts économiques et la levée des obstacles qui s'opposent à la libre circulation des biens et des personnes ; enfin, la protection mutuelle des citoyens selon une procédure légale régulière.

Signé à La Marsa, République de Byrsa, le 25 Juin 2043.

Pour le Gouvernement du Basiléat d'Al-Aqsa,
M. Teodoros Ben Saif Petrokos, Ministre des Affaires Étrangères

Pour le Gouvernement de la République Islamique et Populaire de Shiha,
M. Hosni Mubarak, Ministre des Affaires Étrangères

Pour le Gouvernement du Royaume d'Ubwani,
M. Mazomba Mutezo, Premier Ministre

Pour le Gouvernement de la République Démocratique du Makengo,
M. Patrick Kibangi, Ministre des Affaires Étrangères

Pour le Gouvernement de la République Fédérale du Khalouat,
M. Khufu Ibanur, Ministre des Affaires Étrangères

Pour le Gouvernement du Royaume du Rapsah,
M. Exupéri Elghir, Ministre de l'Extérieur

Pour le Gouvernement de la République du Zufrana,
M. Assefa Shale, Conseiller attaché aux Affaires de la République du Zufrana

Témoin : SE Fahd el-Sayeed, Président de la République de Byrsa.
Témoin : M. Youssef Ben Chérif, Secrétaire Général de l'Organisaion de l'Unité Algarbienne


Image

Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 917
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: OUA | Déclarations officielles

Message par Jose-Christ »

Image
COMMUNICATION OFFICIELLE
26 juin 2043

Sur la mise en place d'un embargo sur les armes en direction de la République Islamique et Populaire de Shiha

Considérant avoir réussit à préserver la paix régionale en Algarbe occidentale avec la signature des Accords de La Marsa, et soucieux de préserver durablement la stabilité en Algarbe ;
Considérant les actions récentes du gouvernement shihan comme menace à la stabilité continentale, malgré une main tendue et une ouverture vers la paix affichée par ces même autorités shihane avec la signature des Accords de La Marsa ;
Constatant la volonté affichée et répétée des autorités shihane à vouloir acquérir en grand nombre et de manière disproportionné du matériel militaire ;

L'Organisation de l'Unité Algarbienne a décidé de mettre en place un embargo sur les armes en direction de la République Islamique et Populaire de Shiha.
L'OUA appelle toutes les autres nations à suivre cet exemple et à respecter cet embargo. L'OUA considèrera comme "soutien à la déstabilisation et menace pour la paix en Algarbe" toute nation qui enfreindra cet embargo sur la vente d'arme à destination de la Shiha, et ces nations seront susceptibles de sanctions économiques ou diplomatiques de la part de l'OUA. L'OUA se réserve le droit d'effectuer des contrôles aléatoires sur des navires en direction de la Shiha.

Par ailleurs, si la République Islamique et Populaire de Shiha continue à s'armer outre mesure, l'OUA considèrera cela comme un acte violant les Accords de La Marsa et menaçant la stabilité et la paix en Algarbe occidentale. Dans ce cas, l'OUA n'hésitera pas à prendre des mesures pour protéger et rétablir la stabilité et la paix en Algarbe occidentale.

Youssef Ben Chérif,
Secrétaire Général de l'Organisation de l'Unité Algarbienne

Image

Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 917
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: OUA | Déclarations officielles

Message par Jose-Christ »

Image
COMMUNICATION OFFICIELLE
26 juin 2043

Au sujet de la tentative d'attentat à Adelis

L'Organisation de l'Unité Algarbienne et l'ensemble des Chefs d'Etats de celle-ci apporte son plus profond soutien à la Flavie et à la reine douairière Adélaïde après la tentative d'attentat qui a été déjouée à Adelis ce jour.

L'Organisation de l'Unité Algarbienne mettra tous les moyens nécessaires pour collaborer avec le gouvernement flavien dans le cadre de l'enquête et des conséquences à tirer de cette action.

Une réunion d'urgence de la conférence des Chefs d'Etats de l'Organisation a été convoquée pour réexaminer l'accord-cadre signé avec le gouvernement Shihan au cas où son implication dans l'affaire serait prouvée. Elle annonce par ailleurs la suspension de l'accord-cadre, demande à tous les ressortissants des pays membres de l'OUA de quitter le Shiha.

Youssef Ben Chérif,
Secrétaire Général de l'Organisation de l'Unité Algarbienne

Image

Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 694
Inscription : 12 avr. 2020 13:20
NJ : Al-Aqsa/Panung

Re: OUA | Déclarations officielles

Message par Marcus »

Image
COMMUNICATION OFFICIELLE
26 juin 2043

Communiqué de l'Organisation de l'Unité Algarbienne au sujet de l'Opération Desert's Wrath et de la situation au Shiha.

L’Organisation de l’Unité Algarbienne et les membres de l’OUA se félicitent de la réussite de la première phase de l'Opération Desert's Wrath mise en place par l'Organisation à la suite de la révocation de l'Accord-Cadre de La Marsa signée avec le gouvernement du terroriste Mouammar Ben Salah. Elle se félicite également de la mise en sécurité du terroriste Mouammar Ben Salah grâce au concours et à la collaboration du Royaume de Flavie qu'elle remercie pour son soutien.

L'Organisation de l'Unité Algarbienne tient également à rappeler qu'elle n'est pas en guerre contre le peuple du Shiha, mais contre le régime que le dirige qu'elle entend renverser. Il a été ordonné au COMIAD (commandement interalgarbien de Défense) de faire cesser l'ensemble des bombardements d'artillerie sur la ville de Mannamma à compter du 18 juillet à 18 h. L'ensemble des forces de la coalition présente à Mannama ont ordre de stationner à l'extérieur de la ville pour mettre en place un blocus distant de celle-ci. L'ensemble des véhicules entrants et sortants de Mannama seront contrôlés et leurs armes confisquées. L'Organisation invite d'ailleurs les civils à quitter la cité dans le calme et à se mettre en relation avec ses forces sur place.


L'OUA appelle Hosni Moubarak, son gouvernement, les personnes qui lui sont affiliés et l'ensemble de la classe politique Shihane à rendre les armes. Elle appelle par ailleurs l'ensemble des pouvoirs civils et militaires du Shiha à se mettre en rapport avec elle afin d'opérer le plus rapidement possible la transition vers un nouveau pouvoir et le retour à la paix.

L'OUA mettra en œuvre, dès la situation stabilisée, les moyens nécessaires en place pour la création d'un nouveau régime au Shiha. Ces moyens comprendront la constitution d'une assemblée représentative des communautés du Shiha ainsi que la désignation par ladite assemblée d'un triumvirat chargé des affaires civiles et intérieures. Ce nouveau régime baptisé République Mandataire du Shiha sera un régime de transition pour permettre la formation rapide d'un gouvernement stable.

Le conseil des Chefs d'Etat de l'Organisation de l'Unité Algarbienne a arrêté comme programme de l'OUA les points suivants : [/justify]

  • désarmement du Shiha et Stabilisation
  • Renouvellement de la classe politique
  • Création d'un nouveau régime laissant sa voix au peuple.
  • Priorité mise sur l'éducation et l'emploi des jeunes
  • Réorganisation de l'économie Shihanne
  • Développement des infrastructures

Youssef Ben Chérif,
Secrétaire Général de l'Organisation de l'Unité Algarbienne


Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 694
Inscription : 12 avr. 2020 13:20
NJ : Al-Aqsa/Panung

Re: OUA | Déclarations officielles

Message par Marcus »

Image
COMMUNICATION OFFICIELLE
26 juin 2043

Communiqué du Secrétariat Général de l'Organisation de l'Unité Algarbienne au sujet de la situation au Shiha.

L'Organisation de l'Unité Algarbienne, annonce qu'elle a en plusieurs endroits et régions repoussé des contre-offensives de l'armée régulière Shihanne au cours de la journée du 25 juillet 2043. Ces contre-offensives, menées par un régime à bout de souffle qui ne sait plus que mettre en place pour se maintenir au pouvoir ont abouti à la chute des villes d'Hammamet, Halab, Jidhad. Elles ont également abouti à l'encerclement par les forces de l'organisation de la ville de Lakghi et a une contre-attaque dont le résultat est l'entrée des forces de la coalition dans la ville de Manama où le gouvernement du président Hosni Moubarak ne contrôle plus que la Medina et le quartier du Palais Présidentiel.
L'entêtement du régime Shihan a abouti a une attaque désordonnée, désespérée et dont les chances de succès étaient à peu près nulle.


La coalition a également mis fin à une tentative de rupture du blocus par la flotte Shihane qui a été renvoyée dans le port de Manama, sans espoir de pouvoir en sortir.

Par ailleurs, les services de renseignements de la coalition ont pu réunir suffisamment d'informations pour confirmer la défection de l'équivalent d'au moins sept divisions complètes de l'armée Shihane (soit environ 84 000 hommes à minima) dont les hommes ont fait défection où se sont rendus à l'armée de la coalition. Les hommes s'étant rendu ont été privé de leurs armes avant d'être confiés aux bons soins de la Croix Verte et du Secours Rouge Ölanais afin de soigner leurs blessures.


En conséquence des évènements du 25 juillet sur le front du Shiha. L'Organisation de l'Unité Algarbienne annonce un délai de 36 heures assorti d'une trêve comme ultimatum pour la reddition du gouvernement Moubarak. S'il se rend, le président Moubarak et les membres de sa clique seront autorisé à se rendre dans le pays de son choix avec l'engagement de sa part de ne plus se mêler de la politique du Shiha.
Durant ce délai, la coalition incite tous les civils Shihans à se rendre dans les zones dont elle a le contrôle où leur sécurité sera assuré. Elle incite également tous les militaires combattant encore pour le régime à se rendre où à fuir leurs officiers pour se rendre au poste de contrôle de la coalition le plus proche.

Ce délai achevée, la coalition prendra les mesures nécessaires afin de se saisir de mettre fin au conflit dans le but de réduire au maximum la période d'incertitude que celui-ci créé et de construire les conditions permettant un retour à la normal par la population civile.

L'Organisation de l'Unité Algarbienne, ordonne également que toutes les unités non-nécessaires au combat commence à mettre en place les moyens permettant de déblayer les infrastructures détruire en vu de leur reconstruction et la réparation où la consolidation des infrastructures endommagées.
L'Organisation invite encore une fois les autorités civiles existantes au Shiha à se mettre en rapport avec elle pour organiser la transition. Dans les zones où de telles autorités civiles sont inexistantes, manquantes où toujours sous le contrôle du régime d'Hosni Moubarak, elle invite les habitants à mettre en place des conseils communautaires en vu de gérer l'urgence. Les forces armées de la coalition se mettront en rapport avec ces conseils communautaires afin de mettre en place la République Mandataire du Shiha et de gérer les besoins logistiques les plus urgents en terme d'accès à la nourriture, à l'eau, au soin et de garanti des besoins vitaux. Des hopitaux de campagne supplémentaires seront construits et les blessés les plus graves seront héliportés en Al-Aqsa pour être traiter aux Hopitaux de Minaghar et Medinahmar.

Youssef Ben Chérif,
Secrétaire Général de l'Organisation de l'Unité Algarbienne


Avatar de l’utilisateur
Marcus
Messages : 694
Inscription : 12 avr. 2020 13:20
NJ : Al-Aqsa/Panung

Re: OUA | Déclarations officielles

Message par Marcus »

Marcus a écrit :
09 nov. 2020 16:21
Image
COMMUNICATION OFFICIELLE
26 juin 2043

Communiqué du Secrétariat Général de l'Organisation de l'Unité Algarbienne - Fin de la guerre au Shiha.

Les troupes de l'OUA sous le commandement du COMIAD se sont emparées le 28 juillet du palais présidentiel de Manama et de la personne d'Hosni Moubarak. L'Organisation de l'Unité Algarbienne considère donc que la guerre du Shiha est à cette date terminée à la suite de la fin du régime Moubarak. Le Président Moubarak est actuellement détenu par la flotte de la coalition.

L'Organisation dans le cadre de sa volonté d'apporter la stabilité et le respect de ses peuples au Shiha annonce :

1/ Le commandement du COMIAD au Shiha est transformé en Mission Interalgarbienne de Stabilisation au Shiha.
2/ LA MIASaS a pour objectif de s'assurer du maintien de l'ordre au Shiha en l'absence d'un gouvernement de la République du Shiha.
3/ La MIASaS a également pour mission la création d'un gouvernement provisoire, ce gouvernement provisoire sera chargé en collaboration avec la MIASaS d'organiser la rédaction d'une nouvelle constitution pour le Shiha.
4/ Le Conseil des Chefs d'Etat de l'OUA donne à la MIASaS un mandat de trois ans, comprendre que la mission de cette dernière et d'assurer l'élection et la stabilisation d'un nouveau régime en trois ans.
5/ Le Conseil des Chefs d'Etat de l'OUA charge la MIASaS de publier la feuille de route de sa mission au Shiha.
6/ Le Conseil des Chefs d'Etat de l'OUA charge la MIASaS d'assurer la reconstruction du Shiha suite à la guerre et au bombardement et exactions des régimes Ben Saïd, Ben Salah et Moubarak. La MIASaS sera chargé de l'organisation logistique et financière de la reconstruction. Sa direction politique sera laisser au gouvernement provisoire selon les besoins qui auront été établi par la MIASaS et par lui.


L'Organisation communiquera bientôt sur les sommes allouées à la reconstruction du Shiha.

Youssef Ben Chérif,
Secrétaire Général de l'Organisation de l'Unité Algarbienne


Avatar de l’utilisateur
Jose-Christ
Messages : 917
Inscription : 05 févr. 2020 21:43
NJ : Makengo
NJ V4 : Makengo
NJ V3 : Makengo, Laagland
Première date d'inscription : 30 juin 2009

Re: OUA | Déclarations officielles

Message par Jose-Christ »

Image
COMMUNICATION OFFICIELLE
02 août 2043

Signature du Traité d'Isiapolis, mettant fin à la guerre au Shiha


TRAITÉ D'ISIAPOLIS


Le Basiléat d'Al Aqsa, la République de Byrsa, la République fédérale du Khalouat, la République démocratique du Makengo, la République du Zufrana, ainsi que le Royaume de Flavie, désignés ci-après sous le nom de "Puissances Coalisées de l'Organisation de l'Unité Algarbienne et Associés", d'une part,

Et les représentants de la Shiha d'autre part ;

Considérant que la Shiha, sous le régime d'Hosni Moubarak, et avant de ses prédécesseurs Mouammar Ben Salah et Abdelkader Ben Saïd, a entrepris des actions d'agression et menaçantes à l'encontre du peuple shihan, des nations membres de l'Organisation de l'Unité Algarbienne (OUA), du Royaume de Flavie et d'autres nations, et de ce fait, a provoqué un état de guerre avec toutes les Puissances Coalisées de l'Organisation de l'Unité Algarbienne et Associées, et qu'elle porte sa part de responsabilité dans la guerre ;

Considérant que, par la suite des victoires de forces coalisées de l'Organisation de l'Unité Algarbienne et Associés, le régime d'Hosni Moubarak a été renversé en Shiha le 28 juillet 2043, et que la Shiha, a capitulé ;

Considérant que les Puissances Coalisées de l'Organisation de l'Unité Algarbienne et Associées et la Shiha sont désireuses de conclure un traité de paix qui règle en conformité avec les principes de justice, les questions demeurant en suspens à la suite des événements ci-dessus rappelés et qui forme la base de relations amicales entre elles ;

Pour ces motifs, ont décidé de proclamer la cessation de l'état de guerre et de conclure à cet effet le présent Traité de Paix et ont, à ces fins, désigné les Plénipotentiaires soussignés, lesquels après présentation de leurs pleins pouvoirs, reconnus en bonne et dur forme, sont convenus des articles suivants :



Article 1
Les frontières de la Shiha demeureront telles qu'elles étaient au 1er juillet 2043.

Article 2
La République Islamique et Populaire de Shiha, telle qu'elle existait dans sa constitution et ses institutions au 1er juillet 2043, est remplacée par la République Mandataire de Shiha, à titre provisoire, en l'attente de l'adoption d'une nouvelle constitution, conformément aux dispositions prévues à l'Article 8.

Article 3
Le Commandement Inter Algarbien de Défense (COMIAD) au Shiha est transformé en Mission Inter-Algarbienne de Stabilisation au Shiha (MIASaS). Le MIASaS a pour objectif de s'assurer du maintien de l'ordre au Shiha en l'absence d'un gouvernement de la République Mandataire du Shiha. Le MIASaS a également pour objectif de collaborer avec le futur gouvernement provisoire de la République Mandataire du Shiha afin d'organiser la rédaction d'une nouvelle constitution, conformément à l'Article 8 et d'accompagner la République Mandataire du Shiha au cours de la transition vers un nouvel Etat shihan. La MIASaS a une durée de mandat de 3 ans.

Article 4
Le commandement du MIASaS est confié au Général Haïdar Ben Saâd (Byrsien), secondé par deux Vice-Commandants, à savoir le Pashan Jawdah al-Maldini (Aqsien) et le Colonel Teshale Abdesalom (Zufranien). Nassor Handal (Khalouatien) est nommé Chef d'Etat-Major des Armées sous contrôle du MIASaS.

Article 5
La MIASaS, par l'intermédiaire de son Chef d'Etat-Major des Armées, est chargé d'assurer la sécurité du territoire shihan et d'épauler la future armée shihane dans sa formation.

Article 6
Le MIASaS est chargé par l'Organisation de l'Unité Algarbienne d'assurer la reconstruction du Shiha suite à la guerre et aux bombardements. La MIASaS est chargé de l'organisation logistique et financière de cette tâche, sa direction politique étant laissée au gouvernement provisoire de la République Mandataire de Shiha, selon les besoins établi conjointement par la RMS et le MIASaS.

Article 7
Les parties contractantes confient à Monsieur Kassim Madani la fonction de président provisoire de la République Mandataire de Shiha. Il sera chargé, en collaboration avec la MIASaS, de former un gouvernement provisoire afin de gérer les affaires urgentes et courantes de la Shiha en l'attente de l'élection d'un nouveau gouvernement légitime et de la rédaction d'une nouvelle constitution.

Article 8
Le gouvernement provisoire de la République Mandataire de Shiha, en collaboration avec la MIASaS, s'engage et mettra tout en oeuvre pour organiser des élections wilhayales libres d'ici fin octobre 2043, afin de convoquer une assemblée constituante qui sera chargée de rédiger la nouvelle constitution shihane. Cette constitution sera soumise à l'adoption au peuple shihan via un référendum d'ici le mois de mars 2044. Enfin, de nouvelles élections seront organisées par la suite, dans le deuxième semestre 2044 afin de doter du Shiha d'un nouveau pouvoir législatif et exécutif, démocratiquement élu par le peuple. Le MIASaS a la charge de veiller au respect du processus démocratique décris dans le présent Article.

Article 9
La République Mandataire de Shiha et son gouvernement provisoire prendront toutes les mesures nécessaires pour assurer à toutes les personnes relevant de sa juridiction, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, la jouissance des droits de l’homme et des libertés fondamentales, y compris la liberté d’expression de la pensée, la liberté de presse et de publication, la liberté de culture, la liberté d’opinion et de réunion.

Article 10
La République Mandataire de Shiha et son gouvernement provisoire sont autorisé à passer et signer des accords internationaux librement, sans l'accord du MIASaS, dans tous les domaines, à l'exception de dispositions militaires, d'alliances militaires et défensive, d'accord de réarmement et d'installation de base militaire étrangère. La MIASaS a un devoir de conseil auprès du gouvernement provisoire shihan, et veille à ce que tout traité ou accord international négocié par la République Mandataire de Shiha soit conforme aux dispositions du présent Traité.

Article 11
La République Mandataire de Shiha prendra toutes les mesures nécessaires pour assurer l'arrestation et la livraison en vue de leur jugement de toutes personnes accusées d'avoir commis, odronné des crimes de guerre et des crimes contre la paix ou l'humanité, ou d'en avoir été complices.

Article 12
Tout système de fortifications et toutes installations militaires permanentes ou temporaires shihanes situées le long de la frontière aqso-shihane, dans un couloir de 30km, ainsi que leurs armements, sont détruites ou enlevés. La reconstruction de ces fortifications et installation est interdite. La présence d'armée shihane est également interdite dans cette zone dite "Zone de démilitarisation".

Article 13
La Shiha ne possédera, ne fabriquera ou n'expérimentera : aucune arme atomique, aucun projectile auto-moteur ou dirigé, ni aucun dispositif employé pour le lancement de ces projectiles (autre que torpilles ou dispositifs de lancement de torpilles faisant partie de l'armement normal des navires autorisés par le présent Traité), aucun canon d'une portée supérieure à 50 kilomètres, aucune mine marine ou torpille fonctionnant par mécanisme à influence, aucune torpille humaine.

Article 14
En aucun cas, un officier ou sous-officier de l'ancienne armée des régimes Ben Saïd, Ben Salah ou Moubarak ne pourra être admis à servir avec un grade d'officier ou de sous-officier dans l'armée, la marine ou l'aviation shihane, ainsi que dans les forces de l'ordre, à l'exception de ceux qui auront été réhabilités par l'organisme compétent, conformément à la loi shihane.

Article 15
La flotte shihane actuelle sera réduite et mise provisoirement sous tutelle du Chef d'Etat Major des Armées de la MIASaS.
La réduction de la flotte Shihanne et le calendrier de sa remise à disposition par les Puissances Coalisées sera établi par une feuille de route remise à la MIASaS ultérieurement.

Article 16
L'armée shihane, y compris les gardes-frontières, sera limitée à une force n'excédant pas 100 000 hommes, comprenant le personnel de commandement, les unités combattantes et les services. L'organisation et l'armement des forces terrestres shihanes ainsi que leur répartition sur l'ensemble du territoire shihan seront conçus de manière à répondre exclusivement à des tâches de caractère intérieur, aux besoins de la défense locale des frontières shihanes et de la défense anti-aérienne.

Article 17
L'armée de l'air Shihane reconstituée sera limitée à un effectif de 64 aéronefs, force considérée comme suffisante pour assurer la police de l'air dans l'espace aérien Shihanne. De même l'armée Shihanne sera limitée en terme d'avion de transport et d'hélicoptère de transport à 10 unités maximum. Elle renonce à la possibilité de posséder et d'opérer des bombardiers.
En conséquence de cela les appareils endommagés encore en possession de l'armée Shihanne seront remis aux Puissances Coalisés pour être démantelés.

Article 18
Les prisonniers de guerre shihans seront rapatriés aussitôt que possible conformément aux arrangements conclus entre chacune des Puissances qui détiennent ces prisonniers et la Shiha.


Signé par :
  • Sa Majesté Ali-Alexandros pour le Basiléat d'Al-Aqsa
  • Son Excellence Fahd el-Sayeed pour la République de Byrsa
  • Son Excellence Habnar Ibanur pour la République fédérale du Khalouat
  • Son Excellence Félix Kompaoré pour la République démocratique du Makengo
  • Son Excellence Yihun Adugna pour le Conseil Extraordinaire Zufranien de Salut Public
  • Sa Majesté Adélaïde pour le Royaume de Flavie
  • Son Excellence Kassim Madani pour le Gouvernement provisoire de la République Mandataire de Shiha
  • Général Haïdar Ben Saâd pour la Mission Inter-Algarbienne de Stabilisation au Shiha
  • Son Excellence Youcef Ben Chérif pour l'Organisation de l'Unité Algarbienne

Fait à Isiapolis, Al Aqsa,
Le 02 Août 2043

Image

Répondre

Revenir à « OUA »