[Recherche] 国家研究委员会

Ventélie 95
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

[Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

国家研究委员会
Conseil National de Recherche


Image


Fondé le 20 mars 2043 sur les fondations du Bureau de Coordination Scientifique (科学协调处) mis en place par le régime autoritaire, le Conseil National de Recherche est une institution chargée de répertorier les différents projets de recherche en cours dans le pays, de promouvoir les projets s'inscrivant dans une politique de développement scientifique et technologique développée par le Yuan Exécutif, et de permettre la collaboration et le partenariat entre les différentes universités et centres de recherches shis - publics comme privés - dans le cadre de la recherche.
Le Conseil National de la Recherche est également chargé de veiller à la mise en place et à la bonne tenue des éventuelles coopérations de recherche internationales.

En collaboration étroite avec le Bureau de la Sécurité Nationale (BSN - 国家安全局), le Conseil National de Recherche remplit également ses missions avec les projets de recherche secret défense ou touchant à la sécurité nationale.
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

Image


RAPPORT
Suivi des projets de recherche prioritaires
27 juin 2043

  • Polymères ▮▮
    En vue de permettre une plus grande indépendance du secteur spatial shi, et plus précisément du Centre Spatial National (国家航天中心 - CSN), vis-à-vis de l'étranger, le Département R&D du CSN - en collaboration avec l'Université Nationale de Yilan - a entrepris le développement de polymères de plus grande qualité, destiné à équiper les lanceurs spatiaux shis.
    Une demande de financement de la part du Conseil National de Recherche a été introduit par les deux instituts; une demande qui a été acceptée très rapidement, ce projet de recherche s'inscrivant pleinement dans la politique scientifique soutenue par l'actuelle gouvernement et qui a fait du secteur spatial, un secteur de première importance avec l'électronique, l'informatique et l'écologie.
    Selon les dernières informations communiquées par Yang Qiu, chef de l'équipe de recherche, la recherche en est encore à son stade préparatoire mais devrait rapidement commencer les premières expérimentations "réelles", une fois que les premiers composants nécessaires arrivés. Le docteur a également tenu à attirer l'attention du Ministère des Affaires Étrangères par notre intermédiaire pour signaler qu'une collaboration internationale dans ce projet de recherche serait très pertinent; de nombreux pays ventéliens disposant des connaissances et compétences permettant la réalisation de polymères de qualité supérieure, comme le Kaiyuan, le Khelkadesh et l'Ostlandgar.
  • Station terrienne
    Avec la fin de l'isolement diplomatique mis en place par le régime autoritaire et la remise en avant du secteur spatial shi, le Centre Spatial National a rapidement constaté la nécessité de rénover ses anciennes installations ainsi que d'en construire de nouvelles. Cependant, le CSN ne dispose pas des connaissances et compétences nécessaires à la création de stations terriennes modernes, installations vitales dans le cadre du développement d'un programme spatial ambitieux et viable.
    Conformément à la procédure mise en place par le Conseil National de Recherche, une demande de financement provenant du CSN dans le cadre de ce projet a été acceptée car s'inscrivant pleinement dans la politique scientifique mise en place par l'actuel gouvernement.
    A l'heure actuelle, selon les informations récemment délivrées par Bai Cai, chef de l'équipe de développement chargé de ce projet, des inspections des installations existantes sont actuellement en cours afin de constater l'étendue du délabrement du parc spatial shi mais également afin de procéder, quand cela est possible, à de la "rétro-ingénierie". Parallèlement à cela, l'équipe de recherche a pris contact avec une entreprise de consultance privée qui devrait être chargée de l'étude de lieux pertinents pouvant accueillir des stations terriennes.
  • Radiotélescope ▮▮ (Petit diamètre)
    Ce projet de recherche s'inscrit en parallèle au projet de recherche du Centre Spatial National développant des stations terriennes et, en conséquence, bénéficie du même soutien financier que le projet auquel il est lié (Ndlr: cette situation explique - par ailleurs - l'importance du budget alloué au projet de développement des stations terriennes).
    Comme pour le projet de recherche auquel il est lié, le CSN ne dispose pas des connaissances et compétences requises pour l'installation de radiotélescopes efficaces ou plutôt, ne dispose plus des compétences nécessaires. Ainsi, à l'instar du projet-frère, une inspection des anciennes installations est actuellement en cours et une rétro-ingénierie est pratiquée quand cela est possible.
  • Robotique simple ▮
    Entrepris par la société privée Jinzhan (进展) - en collaboration avec l'Université de Huwei - ce projet de recherche vise à permettre au Shidao de pouvoir intégrer le groupe des nations disposant des compétences et connaissances requises pour développer des outils robotiques qui serviront dans des domaines très variés mais de grande importance comme la production industrielle, la défense ou la médecine. Bien entendu, le secteur robotique shi étant très très peu développé, ce projet se veut modeste dans ses ambitions pour le moment et simplement permettre l'édification de bases solides pour la recherche robotique shi.
    Du fait de la pertinence de cette recherche vis-à-vis de la politique scientifique (Ndlr: outre son caractère électronique, la robotique pourrait avoir des applications spatiales majeures), la demande de financement déposée par Jinzhan a été acceptée. De plus, le Conseil National de Recherche a également pris l'initiative de faire la publicité de ce projet de recherche auprès des autres grandes universités du pays, ce qui devrait permettre au projet de jouir d'un renforcement de ses effectifs.
    A l'heure actuelle, Yi Yong, la Présidente du Secteur Recherche & Développement de Jinzhan, nous a informé que la recherche avait débuté et ne rencontrait aucune difficulté notable. Elle a également demandé à ce que notre institution transmette une demande au Ministère des Affaires Étrangères: celle de permettre la mise en place d'un partenariat international dans le cadre du développement de cette technologie. Selon ses informations, le Furumatsu est un pays majeur du secteur de la robotique et pourrait constituer un partenaire de choix mais de nombreux autres nations ventéliennes pourraient être pertinentes.
  • Base de recherche polaire
    Entrepris par l'Université de Tapong, ce projet de recherche est particulièrement ambitieux et pourrait permettre un gain d'aura similaire à celui promis par le programme spatial shi car il permettrait au Shidao de rejoindre un club très fermé de nations. Ce projet consiste en un développement d'un programme de recherche multidisciplinaire sur le long terme qui prendrait place dans un milieu polaire. Ce projet très ambitieux est ouvertement et publiquement soutenu par le Yuan Exécutif qui s'est engagé à permettre l'installation d'une base polaire shi en Thulésie si l'Université disposait des compétences nécessaires à la création d'une telle installation.
    Du fait du soutien politique mais également du fait de sa pertinence vis-à-vis de la politique scientifique nationale, le projet de recherche a reçu d'importants financements de la part du Conseil National de Recherche.
    Contacté par nos soins, Qiao Shufen, coordinateur du projet de recherche, nous a informé que les équipes planchent actuellement sur la réalisation de plans et de prototypes de bases afin que celle-ci soient optimales pour la recherche et le séjour longue durée de scientifiques. Le Ministère des Affaires Étrangères, à la demande du Ministère de la Science et des Technologies, devrait entreprendre un rapprochement diplomatique avec des nations disposant d'un climat polaire afin de permettre l'installation des prototypes futurs, ce qui permettra de les tester efficacement. Ce rapprochement diplomatique désiré ne s'inscrivant pas dans le récent accord gouvernemental sur la politique diplomatique, celle-ci nécessite un aval des partis de la majorité gouvernemental qui risque de prendre encore plusieurs jours.
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

尤里卡
Eurêka


Édition du 18 juillet 2043

Un premier plan pour la base thulésienne shi

Image
Le projet "Wang Kun" sera prochainement construit pour des tests qui l'amèneront peut-être à être la première base polaire shi.

  • Le projet de recherche porté par l'Université de Tapong visant à permettre au Shidao de disposer d'une base d'étude scientifique sur le continent polaire de Thulésie vient de terminer une étape majeure. En effet, hier, les divers prototypes de base ont été étudiés par le jury scientifique du Conseil National de la Recherche, mécène et administrateur de la recherche en vertu de son soutien, et celui-ci a rendu son verdict en choisissant quelle station polaire sera construite par les équipes de recherche afin que des expérimentations grandeur nature puisse avoir lieu.
  • C'est ainsi que c'est le projet "Wang Kun" qui a été désigné. Celle-ci est particulièrement ambitieuse car elle ne devrait fonctionner qu'avec des énergies renouvelables: l'énergie solaire mais également l'énergie éolienne. Elle devrait également recycler l'intégralité de ses déchets. Ainsi, c'est l'écologie qui est au coeur de cette base qui devrait également avoir une structure en bois. "Notre projet est de permettre au Shidao de pouvoir mener des recherches sur le territoire thulésien sans l'altérer" a déclaré Wan Ru, une des membres de l'équipe à l'origine du projet. "Nous sommes particulièrement heureux que notre projet ait su satisfaire le jury et qu'il deviendra la première base polaire shi. Nous sommes très confiant pour les tests, même s'il est certain qu'il y aura des plâtres à essuyer."
  • Ce n'est une surprise pour personne: le Shidao dispose d'un climat particulièrement éloigné du climat polaire. Alors comment les tests seront effectués en grandeur nature? "Deux possibilités s'ouvrent à nous pour ces tests: soit, nous demandons à un pays étranger disposant d'un climat polaire si nous pouvons mener notre expérimentation; soit, nous louons un hangar gigantesque et reconstituons un climat polaire à l'intérieur." a annoncé Qiao Shufen, coordinateur du projet de recherche. "Pour des raisons financières, je préfère personnellement la première solution mais au vu de la situation diplomatique du Shidao, il est fort probable que nous soyons contraints de suivre la seconde."
  • Interrogé à ce sujet, le Ministère de la Science et des Technologies a répondu qu'une discussion à ce sujet était actuellement en cours au sein du gouvernement et qu'il serait possible que le pays déroge à son plan de campagne diplomatique initial en allant rencontrer une nation polaire non-ventélienne. Cependant, en attendant que les politiques se décident, le coordinateur nous a avoué qu'il était déjà en train de lancer un appel d'offres pour voir si des hangars étaient disponibles.
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

尤里卡
Eurêka


Édition du 30 juillet 2043

Jinzhan présente Ganjing, le premier robot shi

Image
Le géant shi de l'électronique a dévoilé Ganjing, son premier robot, et a assuré qu'il était le premier d'une longue et ambitieuse série

  • C'était connu: si le Shidao pouvait se targuer de disposer d'un secteur de l'électronique et de l'informatique particulièrement développé, il avait - dans ce secteur particulier - une grosse faiblesse comparé aux autres nations: l'absence de robotique. En effet, avant aujourd'hui, aussi bien Jinzhan que Tianshi et Jiejin (Ndlr: les trois plus importants conglomérats shi spécialisés dans le domaine des nouvelles technologies) ne disposait pas de compétences dans le domaine porteur qu'est la robotique. La faute à un régime autoritaire étrangement idéologisé qui considérait la robotique comme dangereuse et contraire aux valeurs fondant la patrie.
  • Mais cela, c'était avant aujourd'hui. En effet, grâce aux efforts du conglomérat Jinzhan et de l'Université de Huwei, le Shidao est désormais entré dans le monde des nations capables de produire des robots. Le premier robot shi a - par ailleurs - récemment été présenté par Jinzhan à ses actionnaires. Il s'agit de Ganjing, un robot aspirateur qui devrait très prochainement arrivé dans les commerces, à destination des ménages du Shidao. "Ce petit robot que nous avons développé et qui sera prochainement sur le marché national est, il est vrai, modeste et relativement basique mais il n'est que le début d'une nouvelle ère pour l'électronique shi" a déclaré Fu Jiahao, PDG de Ganjing. "Désormais, le Shidao dispose des compétences nécessaires pour entrer dans le monde de la robotique et Jinzhan montrera la voie, comme il a toujours fait, vers le progrès et l'avenir."
  • Le géant shi ne compte pas s'arrêter sur cette superbe victoire pour autant. En effet, toujours lors de cette assemblée, le PDG de Jinzhan a révélé que l'entreprise avait rapidement entrepris le développement de Drone ▮. Comme pour les robots, ceux-ci seront d'abord développé à des fins commerciales et privées avant de se voir améliorer et perfectionner pour des domaines plus complexes comme le domaine militaire. "Avant de développer des produits complexes et extrêmement spécialisé, nous pensons qu'il vaut mieux diffuser le progrès dans l'ensemble de la société shi."
  • Jinzhan ne sera cependant pas seul dans cette course. En effet, ayant renoncé à tenter de gagner à "la course du premier robot", le conglomérat Tianshi avait annoncé développer une série de drones à destination des particuliers. Ainsi, une nouvelle course a débuté mais cette fois-ci, il n'est pas certain que la victoire revienne à Jinzhan, son concurrent le plus sérieux ayant déjà une longueur d'avance.
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

Image


RAPPORT
Suivi des projets de recherche prioritaires
2 août 2043

  • Polymères ▮▮
    L'arrivée d'experts et d'ingénieurs provenant de l'Aiglantine et de l'Ostlandgar donne un énorme coup de pouce au projet. En effet, si les chercheurs shis parvenait à un résultat très intéressant, leur méthode était particulièrement peu productive et assez énergivore au regard de la méthode présentée par les experts étrangers.
    La procédure mise en avant par la délégation étrangère a donc été préférée et celle-ci est de plus en plus maîtrisée par nos équipes. Face à cette avancée, Yang Qiu, le chef de l'équipe de recherche, a pris la décision de déjà passer à l'étape suivante pour une partie de l'équipe. Ainsi, alors qu'une moitié des chercheurs se perfectionnent davantage à la méthode des aiglantins et des ostlandgardais, l'autre s’attelle à mettre en place un procédé de production industrielle. Selon le responsable de l'équipe, le pays devrait disposer des capacités nécessaires à la production de polymères améliorés avant la fin de l'année.
  • Station terrienne
    Après plusieurs semaines d'études et d'analyses, il s'est avéré qu'aucune des anciennes stations terriennes du Shidao n'était encore viable. Il fut donc pris comme décision de toutes les détruire pour mieux les reconstruire. Les reconstructions se déroulent bien - de même que les constructions qui sont à un stade plus avancés du fait que les terrains les accueillant étaient vierges de toute infrastructure - et, sous l'oeil vigilant des experts provenant des Îles-Unies, devraient faire la fierté du secteur spatial shi.
    Bai Cai, le chef de l'équipe de développement, a déclaré que le site de Yufangxiang (situé dans la province de Zhangzhou) était sans conteste le plus avancé dans sa construction. Ainsi, il devrait être opérationnel le plus rapidement, ce qui permettra de conduire les tests prévus alors que d'autres stations sont encore en construction; cela permettra de procéder à d'éventuelles modifications rapidement sur les autres stations.
  • Radiotélescope ▮▮ (Petit diamètre)
    Comme pour le projet de développement des stations terriennes auquel il est rattaché, ce projet de développement de radiotélescope n'a pas pu compter sur les anciennes installations du secteur spatial shi. Celles-ci étaient dans un tel état de délabrement qu'elles ne pouvait être réutilisées pour un programme spatial moderne. Néanmoins, la rétro-ingénierie pratiquée a été éclairante et a sans conteste permis de gagner plusieurs mois de recherche.
    La venue d'experts des Îles-Unies a également eu un effet "dopant" sur ce programme qui a déjà commencé la construction des nouveaux radiotélescopes qui équiperont les stations terriennes encore en production. Comme pour le projet des stations terriennes, c'est les radiotélescopes du site de Yufangxiang (situé dans la province de Zhangzhou) qui sont les plus avancés dans leurs constructions, ce qui permettra la mise en place de tests dont les résultats influenceront positivement l’installation des autres radiotélescopes.
  • Drone ▮
    Avec le succès de sa collaboration précédente avec l'Université de Huwei dans le cadre du développement de la robotique simple, le conglomérat Jinzhan (进展) a pris la décision de poursuivre ce partenariat. Il est cependant de notoriété publique que Jinzhan n'est pas le seul acteur désirant être capable de développer des drones. En effet, le conglomérat Tianshi caresse également ce projet et, selon le porte-parole de cette entreprise, des résultats très encourageant ont déjà été constaté. Ainsi, considérant que ce projet de recherche est poursuivi simultanément par deux entreprises nationales, le Conseil National de Recherche a tenté d'inciter les deux entreprises à collaborer mais, sans succès pour le moment; celles-ci s'étant entêtées dans l'idée d'une course au progrès dans le domaine de l'électronique.
    Le Ministre de la Science et des Technologies a été mis au courant de la situation et son cabinet a assuré qu'une prise de contact sera très prochainement prise afin de parvenir à ce que les deux conglomérats collaborent dans ce projet de recherche.
  • Base de recherche polaire
    Suite à l'absence de partenariat avec des nations étrangères dues à des réticences de la part d'une des formations politiques de la majorité gouvernementale dans le cadre de la mise en place d'une deuxième campagne diplomatique, l'équipe de recherche a pris la décision de poursuivre et de ne pas se laisser retarder par des considérations politiciennes en acquérant un hangar dans la province de Sud-Danshui, dans un environnement montagnard.
    Après plusieurs travaux d'isolation du bâtiment qui viennent de prendre fin, les équipes chargées du projet ont débuté l'installation des appareils destinés à refroidir la température à l'intérieur du bâtiment. Parmi ces appareils, il convient de noter qu'une gigantesque souffleuse est également en cours d'installation afin de simuler des tempêtes polaires.
    Afin de ne pas perdre trop de temps, les équipes ont également débuté la construction du prototype de base polaire. Celle-ci devrait être opérationnelle (ainsi que les appareils) pour le début du mois de septembre.
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

尤里卡
Eurêka


Édition du 5 août 2043

Bientôt des billets en plastique

Image
Le conglomérat Zhizhu a remporté un marché public destiné à moderniser les billets de Yuan.

  • Cela avait été annoncé par la Banque Centrale de la République du Shidao (狮岛共和国中央银行), les billets de Yuan seront modernisés afin d'être "adaptés aux défis qui attend la monnaie nationale avec l'ouverture diplomatique du pays". Si cette première annonce avait suscité des questionnements - certains pensant même que le Yuan céderait sa place à une nouvelle monnaie - on sait depuis plusieurs mois ce qu'il en est réellement. Pas de nouveau Yuan en vue mais simplement, une modernisation de la monnaie fiduciaire qui va voir sa sécurité renforcée et sa matière changée afin de satisfaire à de nouvelles normes en matière de lutte contre les faussaires et de réduction des coûts de production.
  • En effet, jusqu'à présent réalisé en fibre de coton et présentant uniquement trois signes de sécurité (un filigrane, des microlettres et un fil de sécurité visible par transparence), nos vieux billets sont peu sécurisés comparé à la norme internationale, en plus d'être relativement chers à produire et à entretenir, la fibre de coton n'étant pas la matière la plus économique et résistante qui soit. Si cette faiblesse de notre monnaie fiduciaire n'était pas trop dommageable quand notre pays restait à l'écart du monde, son ouverture et ses échanges qui vont être croissants la rendent dangereuse pour l'économie nationale. En conséquence, la Banque Centrale a fait un appel d'offres aux entreprises du Shidao afin que celles-ci lui proposent les meilleures alternatives qui rendront notre monnaie plus sûre.
  • A la suite de cet appel d'offre, c'est le conglomérat Zhizhu, et plus précisément sa branche "Chemistry", qui a remporté le contrat avec son projet "Di-Èr-Ki" (第二旗 - que l'on peut traduire par "Second Drapeau"). Considéré comme largement au-dessus de ses concurrents et ce, aussi bien pour ce qui concerne la sécurité que pour les coûts de production, ce projet se base sur plusieurs innovations. Tout d'abord, et c'est ce qui marquera sans doute le plus les shis qui devraient commencer à utiliser ce billet avant le 1er janvier 2044, ce n'est pas la fibre de coton qui est utilisé mais du polypropylène, Polymères ▮▮ dont la production à l'échelle industrielle est actuellement en cours de développement dans notre pays. Plus résistant à l'usure, indéchirable, plus facile à recycler, non toxique et bon marché, la liste des qualités de ce nouveau matériau semble sans fin; des qualités qui - et c'est ce qui a justifié le fait qu'il a été choisi - sont totalement pertinentes dans le cadre des billets.
  • En ce qui concerne les signes de sécurité, Zhizhu Chemistry en a annoncé 8. En plus du filigrane, des microlettres et du fil de sécurité qui sont actuellement présents sur nos billets, il y aura désormais également un hologramme présent dans une bande argentée sur un des bords du billet; le nombre indiquant la valeur du billet changera de couleur du vert émeraude au bleu profond selon l'inclinaison; et il y aura une impression en relief de certains caractères ainsi que des lignes sur les bordures du billet. En plus de cela, les billets présenteront des réactions particulières sous l'effet d'une lampe à UV. Enfin, dernier signe de sécurité prévu, des caractères en braille seront en relief sur les billets afin de les sécuriser d'avantage mais également afin que ceux-ci puissent être facilement utilisés par les individus souffrant de cécité.
  • Rassurez-vous cependant, les motifs des billets, eux, ne changeront pas. En effet, l'entreprise n'a pas proposé de nouveau design, considérant que les actuels représentent suffisamment bien le Shidao et que leurs modifications seront suffisamment marquants que pour avoir besoin de changer des symboles et motifs ayant près de 60 ans d'existence.
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

尤里卡
Eurêka


Édition du 8 août 2043

"C'est un oiseau? Un avion? Non, c'est mon colis!"

Image
Inspiré par l'étranger, Kuaisu désirerait proposer des livraisons par drones, considérées comme moins chères et plus sûres.

  • Alors qu'une course pour le développement de drones a débuté entre deux des principaux conglomérats spécialisés dans le domaine de l'informatique et l'électronique (Jinzhan et Tianshi), il semblerait que l'idée que le Shidao puisse être en capacité de produire ses propres appareils inspire; une inspiration sans aucun doute renforcée par le gain d'intérêt - au Kars, aux Madelines et au Chikkai - des drones pour des missions de livraison. En effet, lors d'une conférence de presse, le PDG de Kuaisu (le géant du transport et de la livraison), Zhao Xinya, a déclaré que son entreprise considérait très sérieusement l'idée de mettre en place des livraisons par le biais de drones et ce, dans un futur plus ou moins proche.
  • Bien entendu, à l'heure actuelle, ce projet semble encore relativement éloigné: les Drones ▮ en cours de développement par les conglomérats shis étant incapables de pouvoir mener ce type de missions. Cependant, Kuaisu se veut visionnaire sur le moyen terme et, considérant les avantages promis par ce type de livraison, a pris la décision d'investir dans la recherche nationale dédiée à ces appareils. Ainsi, toujours lors de cette conférence de presse, Zhao Xinya a révélé que son conglomérat collaborait avec le projet de développement de drones de Jinzhan. "Kuaisu a toujours misé sur le progrès, l'innovation et l'avenir. C'est donc en adéquation avec cet héritage que nous nous sommes associés avec Jinzhan qui développe à l'heure actuelle des drones. Si ceux actuellement développés ne permettront pas de remplir la tâche que nous envisageons, ils sont une étape préliminaire à des drones de qualité et de précision supérieures."
  • Ainsi, nous ne verrons pas de drones transportant des colis avant plusieurs années. Néanmoins, en prenant de l'avance, Kuaisu agit intelligemment. En effet, nous avons appris que le conglomérat avait déjà approché plusieurs politiques afin que ceux-ci se penchent déjà sur une législation qui permettrait la circulation de ces drones. Interviewé par notre journal à l'issue de sa conférence de presse, Zhao Xinya a révélé que Kuaisu désirait mettre en place ce service le plus rapidement possible, dès qu'il sera disponible: "S'il est possible de déjà disposer d'une législation pour les drones-livreurs, ce serait une excellente chose car cela nous permettra de jouir d'appareils convenant parfaitement à la situation shi." On lui a ensuite demandé pourquoi attendre? Si l'entreprise veut mettre cela en place rapidement, elle ferait sans doute mieux de ne pas attendre la recherche nationale et acheter des drones étrangers mais le PDG du géant de la livraison explique qu'il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. "Attendre que des entreprises shis soient capables de concevoir des drones est un excellent calcul car primo, il nous permet d'analyser comment se passe les livraisons par drones à l'étranger, ce qui nous permettra d'améliorer notre service et son fonctionnement en nous basant sur plusieurs mois - voir années - de données alors que si nous nous précipitions, nous aurions dû nous contenter de données issues de phases de tests s'étalant seulement sur quelques mois. Secundo, cela permet également au législateur de peaufiner également ses lois sur base de ces expériences étrangères. Ainsi, la législation entourant les drones-livreurs sera plus stable et plus sûr. Enfin, tertio, nous pourrons mettre en avant que nous utilisons des appareils 'Made in Shidao', ce qui constitue toujours un avantage marketing non-négligeable."
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

Image


RAPPORT
Suivi des projets de recherche prioritaires
17 août 2043

  • Polymères ▮▮
    Selon Yang Qiu, le chef de l'équipe de recherche, l'ensemble des chercheurs du projet ont désormais intégré l'équipe chargée de développer une méthode de production industrielle des différents polymères. Le professeur se déclare - par ailleurs - très enthousiaste et très optimiste quant au fait que son équipe parviendra très prochainement à établir une méthode de production efficace, économique et totalement adapté aux méthodes de production les plus modernes; une prévision confirmée par les experts aiglantins et ostlandgardais que nous avons interrogé.
    De plus, l'équipe a reçu des nouveaux financements grâce au conglomérat Zhizhu qui compte sur la réussite de ce projet pour remplir ses obligations auprès de la Banque Centrale de la République du Shidao (狮岛共和国中央银行).
    Si les chercheurs se refusent à donner une date précise, ils assurent néanmoins toujours que leur projet sera terminé avec fruit avant la fin de l'année.
  • Station terrienne
    Le site de Yufangxiang (situé dans la province de Zhangzhou) est désormais suffisamment opérationnel que pour mener des expérimentations et tests des différents matériels. Il est encore nécessaire d'aménager les lieux de vie et autres locaux plus administratifs mais en ce qui concerne les parties plus techniques et opérationnelles, le site est prêt. En conséquence, le professeur Bai Cai, le chef de l'équipe de développement, a pris la décision de commencer très prochainement les différents tests afin de ne pas prendre plus de temps que nécessaire. Ceux-ci devraient débuter dans les prochains jours.
    De plus, nous avons été informé que le projet de recherche recevra, dans quelques jours, le soutien d'experts et spécialistes liangois qui renforceront ainsi l'aide internationale, actuellement uniquement constitués d'experts provenant des Îles-Unies. Ceux-ci seront présents lorsque les premiers tests débuteront et pourront ainsi partager leurs connaissances et expériences avec nos équipes de testeurs.
    En ce qui concerne les autres sites, ceux-ci sont toujours en cours de construction et devraient arriver à un stade similaire au site de Yufangxiang dans une semaine ou deux.
  • Radiotélescope ▮▮ (Petit diamètre)
    Rattaché au projet de station terrienne, ce projet poursuit également son cours de manière très positive. Les radiotélescopes installés sur le site de Yufangxiang seront testés dans le cadre des batteries de tests prévus. Néanmoins, conformément aux dispositions prévues par les traités internationaux, les experts liangois ne s'y pencheront pas plus que nécessaire. Il a cependant été demandé au professeur Bai Cai de tenter discrètement et de manière mesurée à pousser les liangois à participer d'avantage que prévu dans le développement de ces installations particulières. Celui-ci a assuré qu'il fera tout ce qu'il pouvait mais qu'il était très optimiste, avançant que s'il est vrai que les liangois sont réputés pour être très à cheval sur le respect de la Loi, la solidarité et la fraternité scientifique étaient universellement sacrée.
    En ce qui concerne le reste des radiotélescopes, ceux-ci sont encore en cours de construction dans les autres sites mais devraient tous être prêts dans le courant de la semaine prochaine, les rendant opérationnels pour les batteries de tests prévus par la suite.
  • Drone ▮
    Ce projet de recherche est sans conteste celui qui enregistre le plus de bonnes nouvelles. En effet, tout d'abord, concernant la médiation entre Jinzhan et Tianshi, celle-ci s'est avérée fructueuse grâce au soutien direct de la part du Ministère de la Science et des Technologies. Un accord a été trouvé entre les deux conglomérats et leurs équipes de recherche ont - en conséquence - déjà pris contact afin de partager leurs avancées mutuelles. L'avancement de ce développement devrait ainsi se retrouver boosté et le Shidao pourrait prétendre concevoir des drones avant la fin de l'année également.
    La seconde merveilleuse nouvelle liée à ce projet est l'arrivée du conglomérat Kuaisu qui a alloué d'importants fonds afin de permettre le développement de drones. Ce financement a - bien évidemment - été utilisé intelligemment et efficacement afin que les équipes ne souffrent pas de problèmes matériels ou de soucis d'approvisionnements en composants.
  • Base de recherche polaire
    La construction du hangar est terminé et celui-ci permet d'atteindre des températures proches de ce que l'on peut rencontrer sur le territoire polaire, grâce aux nombreux appareils de refroidissement. La souffleuse est également totalement opérationnelle et permet de simuler de violentes rafales de vent qui sauront sans doute préparé efficacement la future base polaire shi.
    Alors que la construction du prototype de base est pratiquement terminée (les équipes sont particulièrement heureuses de signaler qu'ils sont en avance sur leur programme), des canons à neige seront prochainement installés afin de permettre au hangar de simuler les conditions les plus proches possibles de celles rencontrées sur le terrain.
    Des experts provenant de l'Empire uhmaléen sont également franchement arrivés et fournissent déjà de précieuses informations aux équipes de recherche qui ont procédé à plusieurs modifications rapides sur le prototype de base polaire ainsi que sur les plans. Ces experts participeront aux phases de test et pourront ainsi éclairer nos équipes.
    Une difficulté est cependant à signaler. Du fait du caractère estival de l'extérieur, le maintien du hangar à une température très froide est extrêmement énergivore, ce qui augmente le coût du projet. Ainsi, il a été demandé une assistance financière supplémentaire au Ministère de la Science et des Technologies. Si celui-ci n'a pas encore répondu, il est fort probable que cette demande soit accordée du fait des très bons résultats et de la venue d'experts étrangers.
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

尤里卡
Eurêka


Édition du 8 août 2043

Le progrès shi accompagnera le XV

Image
Essentiellement symbolique, ce geste montre surtout le statut d'ambassadeur de premier plan donné à la sélection nationale de rugby.

  • Alors que la Coupe du Monde de Rugby 2043 s'approche à grand pas et que les Shishi (Ndlr: le surnom donné à la sélection nationale de rugby à XV) s'apprêtent à partir pour le Khelkadesh, les manifestations de soutien vis-à-vis de l'équipe nationale ne cessent de se multiplier. Défilés, concerts, flash-mobs ou autre mouvements virtuels ne cessent d'égayer la vie publique du Shidao mais également de renforcer la motivation de nos rugbymens. Le dernier événement en date de ce genre a eu lieu, hier soir, au siège social de Zhizhu à Yilan. En effet, le conglomérat leader du BTP avait organisé une soirée en l'honneur de l'équipe shi de rugby à XV, soirée à laquelle était invité de nombreuses personnalités dont - bien évidemment - les joueurs du Shidao.
  • Au cours de cette fête mettant à l'honneur nos champions, Feng Yong - le PDG du conglomérat - a tenu un discours à l'issue duquel il a offert à chacun des Shishi et à leur sélectionneur, une paire de chaussures à crampons. "Quand vous serez loin de votre île pour représenter votre pays dans un monde immense, j'espère que ce modeste présent saura vous rappeler vos racines, votre pays." a déclaré Feng Yong durant son discours. "Ces chaussures sont plus que de simples chaussures offertes par un vieux financier. Ces chaussures, ce sont une représentation de votre pays et de vos supporters car celles-ci ont été réalisées à l'aide notamment de prototypes des Polymères ▮▮ actuellement développés par le Shidao, avec l'aide de notre entreprise. Ainsi, nous espérons sincèrement que le progrès shi vous accompagnera et vous permettra de lever la coupe afin de la ramener chez vous, chez nous."
  • Recevant ce cadeau si particulier, le sélectionneur Hao Zexi s'est exprimé au nom de son équipe et a affirmé être particulièrement honoré par ces chaussures. Si le sélectionneur a expliqué qu'il ne garantissait pas que ses joueurs utilisent ces chaussures car ceux-ci utilisent des équipements neufs et parfaitement adaptés, il a cependant garanti que les siennes voyageront avec le XV du Shidao et espère que cela suffira à apporter la bonne fortune à ses joueurs. "Comme pour tout les gages de soutien que nous recevons, je peux vous assurer que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour y faire honneur et nous en montrer digne, comme nous ferons honneur et nous montrerons digne de notre pays."
  • La compétition étant prévue dans un mois, cet événement était sans doute le dernier en date pour les joueurs du Shidao. En effet, Hao Zexi désirant s'assurer que ses joueurs ne souffrent pas d'un "jet-lag" ou d'un handicap suite à une "adaptation climatique" du pays, les Shishi devraient partir dans un peu plus d'une semaine pour le Khelkadesh afin de se préparer pour la Coupe du Monde et avec la certitude que tout un pays est derrière eux.
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

尤里卡
Eurêka


Édition du 6 septembre 2043

"Wang Kun" commence ses phases de test

Image
La cuisine à l'intérieur du prototype de base polaire "Wang Kun".

  • Officialisée le 18 juillet 2043, le prototype de base polaire, "Wang Kun" ne sera malheureusement pas la première base polaire shi, du moins, ce ne sera pas la première base du pays dans une région polaire. En effet, malgré les appels insistants de l'équipe de recherche, le gouvernement n'a pas daigné prendre les initiatives nécessaires pour permettre un tel événement en contactant, par exemple, une nation disposant d'un climat polaire sur son territoire. Néanmoins, cela n'a pas fait renoncer l'équipe chargée du projet qui a donc investit un important hangar dans la province de Sud-Danshui, près du petit village montagnard de Xiulin, et l'a aménagé afin de permettre la simulation d'un environnement gelé et hostile qui devrait se rapprocher au mieux de ce que les prochaines bases polaires shis rencontreront réellement.
  • Collaborant avec des ingénieurs et des experts provenant de l'Empire uhmaléen, l'équipe menée par le professeur Qiao Shufen a annoncé que les installations nécessaires étaient prêtes, de même que le prototype de base qui a été intégralement construit à l'intérieur du hangar et que, en conséquence, l'équipe commençait à mener ses premiers tests du bâtiment. Mais en quoi consiste-t-il? Sans être exhaustif, le professeur Qiao nous a déclaré que ceux-ci visent essentiellement à voir le bâtiment retient correctement la chaleur mais aussi qu'il remplit ses objectifs d'être zéro émission. "Une fois que nous aurons pu constater que le bâtiment respecte nos critères d'isolation et d'indépendance énergétique, nous passerons à la phase suivante des tests où nous testerons à résistance à des phénomènes climatiques majeurs comme une tempêté." Pour simuler cette tempête, l'équipe pourra compter sur une impressionnante souffleuse qui simulera des rafales de vents comme l'on peut retrouver dans les pires conditions polaires.
  • Une fois ces tests d'infrastructures terminés, une petite équipe de quinze personnes habitera le prototype pendant plusieurs semaines afin de voir si celui-ci permet une habitation confortable et idéale pour mener des expériences scientifiques. "Si notre prototype se voit confirmé, c'est-à-dire, s'il réussit tous les tests, nous pourrons affirmer que cette base est aussi prête que possible pour un éventuel programme polaire shi" a déclaré le chef du projet. "Bien évidemment, ce programme est encore une ébauche à l'heure actuelle mais l'Université de Tapong espère sincèrement que le Yuan Exécutif se rendra compte de l'intérêt d'un tel programme et permette sa mise en place."
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

Image


RAPPORT
Suivi des projets de recherche prioritaires
27 octobre 2043

  • Charge biologique ▮▮
    TRÈS SECRET DÉFENSE
    Initiée parallèlement à l'opération "Légère Brise", l'opération "Courroux Divin" (圣怒) vise également à permettre le développement d'armes non-conventionnelles au profit de la République du Shidao afin que le pays puisse être en mesure de répondre efficacement à une éventuelle attaque ou menace d'attaque au moyen d'une arme de destruction massive, notamment nucléaire. Alors que "Légère Brise" concerne la mise en place de capacités de production d'un arsenal chimique, "Courroux Divin" vise plutôt le développement d'armes biologiques et des capacités industrielles nécessaires pour permettre au Shidao de disposer rapidement d'un arsenal suffisant pour la défense de son territoire et de ses intérêts.
    Après de longues semaines, le Bureau de la Sécurité Nationale (Ju - 国家安全局) est parvenu à rassembler une équipe de chercheurs remplissant l'ensemble des critères nécessaires pour le développement secret d'un armement diplomatiquement peu toléré et à leur trouver un centre de recherche discret et sécurisé de manière optimale.
    Désormais installé et briefé, l'équipe a débuté sa phase de recherche en essayant de définir qui sera le candidat idéal pour initier ce développement et constituer les premières armes biologiques shis. Si, pour l'heure, aucun consensus n'a encore été trouvé mais deux candidats sortent du lot: le Bacillus anthracis et la ricine. Les chercheurs devraient prendre une décision sur la meilleure option dans quelques jours.
  • Tunnel ▮ (terrestre)
    Suite à la fin de l'isolement shi, le conglomérat Zhizhu s'est rendu compte que, malgré ses hautes compétences dans le domaine du génie civil, il ne disposait pas des savoirs et techniques nécessaires à certaines réalisations considérées comme "basiques". Désirant revendiquer une place de premier plan mondial dans le secteur de l'ingénierie, le géant considère donc n'avoir d'autre choix que de développer ces savoirs et techniques.
    En conséquence, le conglomérat a pris la décision de lancer un projet - en collaboration avec la Faculté d'Architecture de l'Université Nationale de Yilan - destiné à développer les compétences nécessaires à la construction de tunnels terrestres. Bien que fraichement constituée, l'équipe de recherche constituée a déjà été envoyée à l'étranger afin de découvrir des réalisations étrangères en profitant des accords diplomatiques établis par la République du Shidao. C'est ainsi qu'elle est partie en direction des Îles-Unies pour un séjour de 10 jours afin d'aller étudier les tunnels du pays. Après cette destination, l'équipe se rendra en Aiglantine afin de réaliser la même tâche.
    Elle devrait revenir au Shidao pour la fin du mois de novembre et débuter, à l'aide de leurs observations, le projet.
  • Base de lancement
    Disposant désormais d'installations modernes et fonctionnelles ainsi que des compétences nécessaires au développement de certains matériaux pertinent pour ses missions, le Centre Spatial National (国家航天中心 - CSN) poursuit son objectif de rendre le secteur spatial shi indépendant de l'étranger en se lançant dans un projet qui s'annonce bien plus ambitieux et complexe que les précédents projets menés: construire une base de lancement.
    A l'heure actuelle, le CSN est encore en phase de prospection. Il cherche un lieu idéal pour installer sa future base et a déclaré avoir déjà quelques candidats prometteurs, majoritairement situés dans le sud du pays - moins densément peuplé. Parmi ces candidats prometteurs, un semble sortir particulièrement du lot, il s'agit de Fanlu, situé dans la province de Mei. Le lieu remplit de nombreux critères comme la proximité immédiate avec la mer et des conditions climatiques et environnementales convenables. Le CSN prévoit - dans quelques jours - de dépêcher des experts dans les différents lieux retenus afin de statuer qui sera l'heureux élu et ce, le plus rapidement possible. Parallèlement à cela, le CSN a annoncé que ce projet sera réalisé en partenariat avec le conglomérat Zhizhu.
  • Ordinateur ▮▮▮
    En collaboration avec le conglomérat Jinzhan, le CSN a annoncé qu'il allait poursuivre ses projets de développement de matériel destiné à équiper ces engins spatiaux en développant des ordinateurs plus efficaces et performants. Ceux-ci devront notamment équiper les lanceurs spatiaux shis qui dépendent actuellement d'ordinateurs étrangers. Pour Jinzhan, il s'agit d'une excellente opportunité. En effet, cette association lui profite également car l'entreprise deviendra le fournisseur exclusif de la CSN pour ce type de matériel et ce, pendant une durée de 10 ans, mais aussi parce que les compétences qu'il développera lui permettra de proposer sur le marché national, des ordinateurs de grande qualité, ce qui mouchera ses concurrents et lui permettra de tenir tête aux entreprises étrangères.
    Pour le moment, les équipes chargées du projet n'ont pas encore véritablement débuté leurs recherches, s'installant encore dans les différents bâtiments qui les accueilleront pour leur travail. Néanmoins, celles-ci devraient commencer dans quelques jours à peine.
  • Matériaux composites ▮▮▮
    Heureux de sa collaboration avec l'Université Nationale de Yilan dans le cadre du développement de polymères, le Département R&D du CSN va poursuivre son partenariat avec l'université dans un autre projet, toujours lié aux matériaux. Désirant disposer de composantes produites nationalement pour ses engins, le CSN désire permettre au pays de pouvoir produire industriellement des matériaux composites de qualité avancée.
    Suite à son succès et à l'efficacité de son travail, Yang Qiu a une nouvelle fois été nommé à la tête de l'équipe de recherche. Celui-ci nous a déclaré que son équipe avait initié la phase préparatoire et que les "ingrédients" nécessaires au développement arriveraient dans quelques jours. Il nous a également annoncé que la branche "Chemistry" du conglomérat Zhizhu qui avait grandement participé au développement des polymères se joindra prochainement au projet afin d'y apporter son expertise qui avait été si appréciée précédemment.
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

Image


RAPPORT
Suivi des projets de recherche prioritaires
6 novembre 2043

  • Charge biologique ▮▮
    TRÈS SECRET DÉFENSE
    Après avoir longuement débattu, les chercheurs ont convenu que le meilleur candidat pour le développement de l'arsenal biologique shi serait la ricine suite à plusieurs avantages non-négligeables.
    Tout d'abord, le ricin - l'arbrisseau à l'origine de la ricine - est une plante tropicale pouvant se trouver en Algarbe tropicale, une région instable et/ou pauvre, ce qui facilite grandement l'acquisition de plants mais également, sa culture - le Shidao disposant d'un climat pratiquement similaire ou, tout du moins, suffisamment satisfaisant que pour cultiver du ricin. Ensuite, la ricine est particulièrement toxique et en fait donc un composant avec un potentiel très intéressant pour un arsenal biologique. Enfin, le dernier point qui a décidé les chercheurs est le fait que le Bacillus anthracis perd de sa toxicité au fur et à mesure de ses générations, ce qui rend sa culture de moins en moins rentable alors que la ricine pourrait même voir sa toxicité améliorée moyennant de la sélection.
    Désormais décidé sur le candidat, les chercheurs ont débuté leurs réflexions sur la façon de faire de ce composé hautement toxique, une arme efficace et puissante pendant que le Bureau de la Sécurité Nationale (Ju - 国家安全局) s'occupe de trouver un fournisseur de ricin en Algarbe. Selon les agents chargés de l'opération, cela devrait être relativement aisé - nonobstant les mesures de discrétion nécessaires - étant donné que cette plante considérée comme ornementale est également réputée comme envahissante.
  • Tunnel ▮ (terrestre)
    Fraichement arrivés en Aiglantine, les chercheurs du conglomérat Zhizhu sont entrés en contact avec des ingénieurs aiglantins de la Rex Corportation au cours d'une soirée qualifiée de "agréablement houblonnée". A l'issue de cette rencontre, un rendez-vous plus formel et professionnel fut arrangé entre l'équipe et l'entreprise aiglantine et il y a été convenu que l'entreprise (ainsi que le gouvernement de la République Fédérale d'Aiglantine) entrerait en contact avec le conglomérat Zhizhu et le Ministère de la Science et des Technologies de la République du Shidao afin de discuter d'un potentiel partenariat technologique entre les deux nations.
    Ces discussions sont actuellement en cours et l'issue devrait être tout à fait favorable grâce au succès des dernières collaborations technologiques aiglantino-shis mais aussi grâce à l'attitude très appréciée du gouvernement aiglantin. Si le partenariat se révèle effectivement conclu, les chercheurs écourteront leur séjour en Aiglantine afin de rentrer au Shidao et se préparer à accueillir des chercheurs aiglantins. Optimiste, le conglomérat Zhizhu est entré en contact avec la Province de Nord-Danshui afin de leur proposer la construction d'un tunnel et d'une route destinée à relier deux villes plus aisément que par les petites routes de montagne les reliant actuellement.
  • Base de lancement
    Après avoir rendu un exhaustif rapport très précis, les experts dépêchés par Centre Spatial National (国家航天中心 - CSN) ont unanimement déclaré que le site de Fanlu était bel et bien le site idéal pour accueillir la future base de lancement du Shidao. Désireux de ne pas perdre de temps, le CSN a donc contacté le Gouverneur de la Province de Mei et le Maire de Fanlu pour leur annoncer la nouvelle, nouvelle qui a été reçue très favorablement par les deux responsables politiques qui ont tout deux assuré de leur soutien plein et entier au projet. Profitant d'une procédure rapide permise par le maire, le CSN a déjà pu acquérir l'ensemble du terrain nécessaire à la construction de la base ainsi que les autorisations urbanistiques nécessaires.
    Face à cette vitesse, les architectes et ingénieurs du conglomérat Zhizhu ont accéléré leur cadence et le conglomérat a déclaré que les plans devraient être prêts pour la semaine prochaine, ce qui permettrait de lancer le début de la construction avant le début du mois prochain.
  • Ordinateur ▮▮▮
    Désormais installés, les équipes de recherche ont débutés leurs travaux d'étude destinés à permettre au CSN de disposer de matériel informatique suffisamment efficace et pertinent pour son programme spatial mais aussi, à permettre au conglomérat Jinzhan de pouvoir proposer sur le marché, des ordinateurs puissants qui pourront rivaliser avec certains produits étrangers. Il y a cependant un problème de taille: si Jinzhan permet au programme de développement de disposer de pièces de très haute technologie, le versant "software" du projet est un peu plus délicat et les systèmes d'exploitation actuellement mis en place par le secteur informatique du Shidao est trop obsolète que pour convenir à ces ordinateurs avancés. Ainsi, les équipes devront recourir à un système d'exploitation étranger mais les critères de sécurité liés au secteur spatial freine cette solution. Néanmoins, le Ju a accepté de se pencher sur la question et d'acquérir - au nom du programme - un système d'exploitation chikkai et de le vérifier afin de s'assurer qu'il ne constitue pas une menace pour la sécurité nationale. Si cette aide du Bureau National de Sécurité est sans nul doute précieuse, il n'empêche que cela ralentira le programme de recherche.
  • Matériaux composites ▮▮▮
    Disposant enfin des composants nécessaires aux expérimentations, les équipes de recherche constitués de chercheurs du secteur de R&D de la CSN et de l'Université Nationale de Yilan, ont débuté leurs travaux avec efficacité et rapidité, profitant de leur expérience de travail en commun et de la bonne entente créée durant le développement des polymères. Si Yang Qiu s'est refusé de donner une date de fin du projet, il assure néanmoins que ses équipes ont l'intention d'aboutir leurs recherches avant le mois de mars 2044 (le développement de matériaux composites de qualité supérieure promettant d'être particulièrement chronophage malgré la productivité et la qualité des chercheurs du projets).
    De son côté, la branche "Chemistry" du conglomérat Zhizhu a déclaré devoir repousser sa participation jusqu'au début de l'année prochaine à cause d'un nombre de départs importants. En effet, une partie non-négligeable de ses chercheurs étaient âgés et l'entreprise doit donc renouveler ses rangs avant de se lancer dans un programme aussi ambitieux. Elle a tenu cependant à rassurer en confirmant que le recrutement était terminé de longue date et que la formation de ces nouveaux éléments avait déjà débuté.
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

Image


RAPPORT
Suivi des projets de recherche prioritaires
26 novembre 2043

  • Charge biologique ▮▮
    TRÈS SECRET DÉFENSE
    Le développement d'armes biologiques se poursuit et ce, relativement rapidement. En effet, le Bureau de la Sécurité Nationale (Ju - 国家安全局) est parvenu à trouver rapidement un fournisseur de ricin en la personne d'un négociant zufranien proche de l'Armée Révolutionnaire Populaire du Zufrana. Celui-ci a vendu aux agents du Ju, plusieurs milliers de plants de ricin en échange de plusieurs centaines de milliers de dollars lianwais. Les plants sont arrivés, il y a deux jours, au port de Huwei et devraient parvenir au centre de recherche demain où ils seront cultivés.
    De leur côté, les chercheurs sont parvenus à trouver trois solutions différentes pour parvenir à faire de la ricine, une arme biologique efficace pour la défense shi. Ces trois solutions remplissant des besoins différents, elles seront toutes les trois développées. Il s'agit d'une charge pouvant être placée sur un missile balistique, d'une charge explosive pouvant servir à des fins plus discrètes et d'une charge pouvant être placée dans une bombe larguée par avion.
  • Tunnel ▮ (terrestre)
    Comme espéré, les discussions avec Rex Corporation a porté ses fruits et notre pays devrait prochainement jouir d'une aide aiglantine dans le développement de tunnels. Les chercheurs dépêchés en Aiglantine sont donc rentrés afin de poursuivre leurs travaux, non sans avoir été chaleureusement félicités pour leur initiative qui a permis à notre pays de disposer d'un partenariat technologique avec l'Aiglantine.
    La proposition du conglomérat Zhizhu à la Province du Nord-Danshui a été, de son côté, reçue très favorablement par ces derniers qui ont donc accepté que le conglomérat réalise son premier tunnel sur son territoire, afin de relier deux petites villes. Mieux, le gouvernement provincial a même entrepris de verser une aide financière au projet de recherche de plusieurs dizaines de milliers de Yuan en plus de garantir au conglomérat que, si son tunnel s'avérait utile et de grande qualité, la province n'hésitera pas à faire appel à l'entreprise pour en construire d'autre afin de faciliter la communication entre les villes montagneuses de la région.
  • Base de lancement
    La construction de la première base de lancement du programme spatial shi a débuté depuis plusieurs jours et avance rapidement grâce à l'énergie déployée par le conglomérat Zhizhu mais aussi grâce au soutien du gouvernement provincial de Mei et du Maire de Fanlu. La zone a déjà été entièrement déboisée et les bases des principaux bâtiments ont déjà été posés. Tout avance donc rapidement à l'exception notable du pas de tir qui n'a pas encore ses fondations posées car les travailleurs du conglomérat s’attellent à bien renforcer le sol, considéré comme plus fragile que prévu initialement. Si cela occasionne un léger retard, cela devrait cependant être rapidement résolu.
    Si le projet avance rapidement, le Centre Spatial National (国家航天中心 - CSN) désire néanmoins que le gouvernement tente de trouver un partenariat international afin d'accélérer encore d'avantage le développement de la base de lancement. Si aucune nation n'est privilégiée, le CSN estime que le Kars pourrait être un bon candidat, surtout au regard du fait que le pays partage - avec le Shidao - une position diplomatique commune concernant la question du programme nucléaire kormal.
  • Ordinateur ▮▮▮
    Les premiers prototypes d'ordinateurs ont été intégralement montés et sont désormais opérationnels pour les premiers tests. Néanmoins, l'analyse du système d'exploitation chikkai n'est pas encore terminé car le Ju estime que son expertise dans le domaine est insuffisant que pour garantir la fiabilité totale sans procéder à des longues analyses. Ce retard du Bureau de la Sécurité Nationale a - bien évidemment - suscité la colère des développeurs qui se retrouvent partiellement bloqués, sans système d'exploitation adapté pour cette nouvelle technologie d'ordinateurs. Néanmoins, le Ju s'est engagé à terminer ses analyses pour - au plus tard - la mi-décembre, ce qui a su apaiser les équipes qui se sont donc attelées à se concentrer sur les tests strictement "hardwares" des machines. Cependant, comme le mentionne le responsable du projet de recherche, Lang Jianhong, il faut espérer que la comptabilité software/hardware fonctionne (et cette comptabilité ne pourra être constatée que lorsque le système d'exploitation chikkai sera installé) sous peine que les résultats des tests strictement hardwares soient inutiles.
  • Matériaux composites ▮▮▮
    Si le report de la participation de la branche "Chemistry" du conglomérat Zhizhu a constitué un sérieux revers pour ce programme de recherche, l'arrivée d'experts liangois a su totalement éclipser les problèmes engendrés par cela. En effet, arrivés il y a plus de 15 jours, les experts liangois se sont montrés particulièrement efficaces pour le programme, corrigeant des erreurs qui auraient coûtés du temps et de l'argent et proposant des pistes de solutions innovantes et optimales.
    De leur côté, les équipes de recherche constitués de chercheurs du secteur de R&D de la CSN et de l'Université Nationale de Yilan ont su profiter de l'assistance des experts provenant du Liang mais aussi de leur compagnie. En effet, les équipes s'entendent particulièrement bien avec les liangois, ce qui permet une atmosphère de travail très agréable et convivial qui profite indubitablement à l'avancement du projet. Interrogé, Yang Qiu a confirmé l'échéance qu'il avait donné (Ndlr: mars 2044), assurant que l'arrivée liangoise et le renfort à venir de la branche "Chemistry" devrait booster l'avancement du projet.
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

Image


RAPPORT
Suivi des projets de recherche prioritaires
26 janvier 2044

  • Charge biologique ▮▮
    TRÈS SECRET DÉFENSE
    Les différents plants de ricin ont été plantés et sont désormais cultivés. Si notre pays n'est pas une nation agricole et ne dispose pas des capacités et compétences les plus évoluées dans le domaine de l'agriculture, nous ne sommes cependant pas totalement ignorant dans ce domaine. Dès lors, aidé en plus par un climat clément et idéal pour ces plantes particulières, les plants de ricin croient tous et ce, de manière extrêmement favorable.
    Néanmoins, nous ne pourrons pas compter sur ces plants pour nos recherches, à moins de retarder notre programme - chose que le gouvernement refuse au regard de la situation internationale. Ainsi, afin de ne pas prendre de retard, les chercheurs utilisent de la ricine extraite de graines de ricin, achetées parallèlement aux plants par le Bureau de la Sécurité Nationale (Ju - 国家安全局), pour préparer les premiers tests qui consisteront en l'envoi de missiles et bombes sur des populations animales, dans un lieu isolé et sécurisé. Ce lieu isolé et sécurisé est encore en cours de recherche par les services compétents.
  • Tunnel ▮ (terrestre)
    Si l'arrivée des experts aiglantins se fait attendre suite à des complications administrativo-diplomatiques, nos ingénieurs et experts ne ménagent pas leurs efforts pour permettre à notre pays de disposer des compétences et connaissances nécessaires à la réalisation de tunnels. Ainsi, le conglomérat Zhizhu a entrepris de débuter les travaux pour le tunnel devant relier Yudu et Kinmen, deux villes montagnardes de la Province du Nord-Danshui. Si les experts s'attendaient à avoir des difficultés pour la réalisation des plans, il s'avère en réalité que c'est la réalisation du tunnel en lui-même qui est délicate et ce, car les ouvriers et techniciens affectés au projet semblent avoir du mal à respecter les consignes données car se basant trop sur leurs expériences dans la construction de structures souterraines pour travailler.
    Afin de palier à ce problème qui ralentit le projet (en plus de constituer un potentiel danger - les techniques de travail inadaptées pouvant constituer des sources de risques), des équipes issues des départements des Ressources Humaines du conglomérat ont été dépêchées afin de mettre en place des formations expresses d'une semaine devant corriger cela, mais également afin d'organiser une permanence sociale qui doit permettre de limiter les éventuelles confrontations pouvant naître de remontrances fréquentes de la part des supérieurs hiérarchiques.
  • Base de lancement
    La première base de lancement du programme spatial shi dispose désormais de l'ensemble de ses bâtiments, y compris du pas de tir, grâce à l'importante énergie déployée par le conglomérat Zhizhu, chargé de la construction du site. Néanmoins, malgré cette réussite, le site est encore loin d'être opérationnel.
    En effet, si les bâtiments sont construits, ils sont pratiquement tous vides et attendent d'être aménagés. A l'heure actuelle, seule la cafétéria du site est en état de fonctionnement et sert de lieu de repos aux différentes équipes présentes sur le site. Ces aménagements ne devraient cependant pas prendre trop de temps, le Centre Spatial National (国家航天中心 - CSN) ayant contracté un partenariat avec diverses sociétés pour ces travaux.
    Néanmoins, le CSN renouvelle son désir de bénéficier d'une assistance étrangère pour sa base de lancement. Selon les différents responsables, un tel soutien réduirait radicalement la durée du projet et permettrait au pays d'avoir - à coup sûr pour le mois de juin - une base de lancement opérationnelle et entièrement moderne.
  • Ordinateur ▮▮▮
    Après de longs mois d'attente, les développeurs ont enfin pu mettre la main sur le système d'exploitation chikkai, intégralement et assidument analysé de fond en comble par les experts du Bureau de la Sécurité Nationale. Cela permet enfin au projet de reprendre sa vitesse de croisière et de débuter les premiers tests des différents prototypes d'ordinateurs de dernière génération.
    Ces tests ont commencé par terrifier les chercheurs. En effet, l'ensemble des prototypes ne fonctionnait pas à cause d'une incompatibilité hardware/software lors des premières expérimentations, chose crainte par les chercheurs. Heureusement, après quelques jours, un groupe cambrio-shi est parvenu à trouver une solution un peu "artisanale" contournant ce problème. Bien que peu élégante, celle-ci permet aux équipes de poursuivre leurs analyses et tests et ce, sans nuire aux résultats de ceux-ci. Néanmoins, certains développeurs ont été chargés de trouver une façon d'adapter cette solution bricolée afin de la rendre plus "convenable".
  • Matériaux composites ▮▮▮
    La cavalerie est arrivée! Ou plutôt, la tant attendue branche "Chemistry" du conglomérat Zhizhu a enfin rejoint les rangs des chercheurs affectés à ce programme de recherche, ce qui a permis aux équipes de débuter les expérimentations nécessaires et conseillées par les experts liangois. Guidés par nos cousins ventéliens, les chercheurs ont rapidement engrangés les bons résultats, parvenant à créer divers matériaux composites de haute qualité. Cependant, ces matériaux sont encore de qualité trop inférieure aux attentes et les équipes vont donc peaufiner les différentes opérations afin de parvenir aux résultats espérés.
    Il est important de signaler qu'une partie des chercheurs se sont mis en grève, hier, afin de protester contre l'absence d'une politique sociale de la part du gouvernement. Conformément à la législation et aux conventions collectives, un avertissement leur a été adressé, leur grève ne respectant pas les conditions légalement prévues.
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Hobbes
Messages : 950
Inscription : 05 févr. 2020 12:58
NJ : Shidao
NJ V4 : Soverovie, Zeederland, Ennis
Première date d'inscription : 15 février 2017

Re: [Recherche] 国家研究委员会

Message par Hobbes »

Image


RAPPORT
Suivi des projets de recherche prioritaires
6 février 2044

  • Charge biologique ▮▮
    TRÈS SECRET DÉFENSE
    Les premiers tests de missiles et de bombes sont encore en cours de préparation. Ceux-ci devraient débuter dans les prochains jours, le site devant les accueillir ayant été trouvé, de même que les cobayes animaux. Si les résultats de ces tests à venir seuls sont à prendre en compte pour l'avancée du projet de recherche, les chercheurs ont simulés ceux-ci sur ordinateur et ont obtenu des résultats particulièrement favorables, ce qui peut être vu comme un bon signe pour la suite du programme.
    Un événement cependant a requis l'attention du Bureau de la Sécurité Nationale (Ju - 国家安全局). Selon eux, il y aurait eu une "brèche dans la sécurité de nature informatique et de source inconnue". Ils ignorent encore si cette brèche a abouti à une fuite de données mais cela a provoqué un très important renforcement de la sécurité du programme et le lancement d'une investigation approfondie afin de déterminer l'origine de la brèche et sa gravité.
  • Tunnel ▮ (terrestre)
    Les experts aiglantins sont enfin arrivés sur le site de construction du (futur) premier tunnel de la République, entre Yudu et Kinmen. Ceux-ci n'ont pas perdu de temps pour assister les experts, techniciens et ouvriers du conglomérat Zhizhu, prodiguant de multiples conseils dont plusieurs à propos des méthodes de travail du personnel ouvrier, domaine qui suscitait de nombreuses inquiétudes de la part des responsables du projet (cf. rapport précédent).
    De plus, les aiglantins ont procédés à des modifications sur les plans initiaux du tunnel afin de le rendre plus solide et sûr au regard des données géologiques. Ces modifications - particulièrement utiles - n'ont cependant pas demandé des modifications dans le travail déjà effectué.
    Il est également pertinent de noter que l'arrivée des coralésiens a permis une atmosphère bien plus conviviale et agréable; les travailleurs et experts étrangers n'hésitant pas à se retrouver après le travail pour s'amuser ensemble; ce qui ne peut que participer positivement à la réalisation du projet.
  • Base de lancement
    Le succès askaze, l'envoi d'un homme et d'un chien en orbite, a été un véritable choc pour le Centre Spatial National (国家航天中心 - CSN) mais également pour le Yuan Exécutif qui ne s'attendait pas à une telle efficacité de la part du programme spatial marquésien et surtout, qui ne s'attendait pas à un tel retard de la part du programme shi. Face à cela, le gouvernement a décidé de procéder à un refinancement conséquent du programme spatial national, notamment en lui attribuant un budget propre, indépendant de toute autre structure.
    Il a également pris la décision d'intervenir dans les différents projets de développement scientifique comme la construction de la base de lancement. C'est ainsi que des troupes militaires ont été déployées sur le site de construction afin d'assister le personnel dans leur tâche de sécurité et de construction. Cette aide devrait grandement profiter au développement de la base, base qui continue à voir ses bâtiments équipés.
  • Ordinateur ▮▮▮
    A l'instar du projet de développement d'une base de lancement, le programme de développement d'ordinateurs de meilleure qualité a reçu le soutien du Yuan Exécutif. Cependant, contrairement à l'autre programme, cela n'a pas résulté en l'envoi de militaires mais en la mise à disposition de matériel informatique et de composantes possédées par les forces armées nationales. Si ceux-ci n'ont pas encore trouvé un intérêt manifeste, les chercheurs ont été agréablement surpris de ce soutien étatique, ce qui semble avoir eu un impact positif sur le moral des équipes.
    De plus, ce projet se réalisant dans le cadre d'un partenariat de recherche avec les Îles-Unies de Cambrie, il est intéressant de noter que le programme progresse particulièrement bien malgré les difficultés rencontrées avec l'analyse du système d'exploitation chikkai; les chercheurs shis ont - par ailleurs - pu briller à de multiples occasions en mettant en avant des solutions intéressantes.
  • Matériaux composites ▮▮▮
    Ce projet étant également un projet de recherche mené initialement par le CSN, il a également bénéficier du soutien gouvernemental suite au succès askaze. Ainsi, les chercheurs shis - ainsi que les chercheurs provenant du conglomérat Zhizhu et les experts liangois présents sur place - ont pu assister à l'arrivée de renforts : un bataillon de génie militaire des Forces d'Autodéfense du Shidao. Cette arrivée surprenante a néanmoins été vue très favorablement, celle-ci s'accompagnant de l'arrivée de nouveaux matériels, composants et personnels pour mener les différentes expérimentations nécessaires.
    L'entente entre les militaires et les civils est particulièrement au beau fixe, surtout que les soldats semblent avoir tout fait pour nouer une relation amicale avec les chercheurs en amenant, dans leurs bagages, des cadeaux comme des bouteilles d'alcools ou des goodies pour les familles des civils.
Image

Répondre

Revenir à « Shidao »