[Banque Royale] Ngân Hàng Nhà Vua

Ventélie 12-13-14-17-18
Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 468
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

[Banque Royale] Ngân Hàng Nhà Vua

Message par Nguyen »

Image
Banque Royale du Daï Kinh

Directeur Général :Duong Vo Chèn

La banque royale du DKV (BRDK) est un organe financier de type public. La propriété et la gestion de cette banque appartiennent a cent pourcent (100%) non pas a l'État du DKV mais au Trône. Cependant, par une charte de 1983 la supervision de cet appareil essentiel de l'économie monétaire du royaume est placé sous la supervision des trois bureaux royaux (Secrétariat, Chancellerie & Grand Censorat) qui doivent assurer que la politique monétaier de la banque royale suit la volonté politique et économique du moment. Dans un commun accord, les bureaux et le roi ont établit un « conseil administratif » pour la banque composé de ses principaux directeur, du ministre des finances, du ministre de l'agriculture, de celui du commerce et de celui de l'industrie. Depuis 2020, deux place sur le conseil ont été créer pour des observateurs privés chargé d'évaluer la confiance que l'économie privé peu avoir dans le fond d'affaire royal.

La banque administre deux fonds d'investissements : la fortune personnel de la famille royal et le fond d'investissement de la couronne. Le premier doit servir a subvenir au besoin de la famille royale afin d'allégé la ponction effectué sur les impôts public et le second de permettre de stimuler la finance public en prélevant une sorte d'impôt indirect et intéressé sur certain secteur en échange d'un investissement.
La BRDK gère en outre la réserve de métaux du royaume, elle achète, vend et transforme les métaux précieux selon la politique de la réserve; mais elle doit aussi assuré un influx constant de devise étrangère dans les coffres de la banque afin d'assurer sa capacité a payer selon les besoins.
En outre la banque imprime le Kivàng, la devise du DKV et supervise les fluctuations dans sa valeur.

Politiques
Fond d'investissement du Roi -- Rien
Fond d'investissement royal -- Vendre 7% des parts du fond
Réserve de métaux -- Multinuméraire : or & argent (Achat jusqu'à 115%)
Réserve des devises -- Achat de devise ventélienne (1:1)

Kivàng
  • Rachat des monnaies de métal :: Kivàng-or
  • Impression de monnaie papier jusqu'à concurrence de 10 miliards annuellement
  • Impression des devises subdivisiaires du Ki vàng : Dàn (1/2), Tì (1/3), Chi (1/4)
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 468
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: [Banque Royale] Ngân Hàng Nhà Vua

Message par Nguyen »

Nouveaux taux directeur de la banque royale

Sont ici présenté les nouveaux taux d'intérêt de la banque royale du Daï Kinh Vuong, ainsi que ses nouvelles politiques transactionnelles. Ces taux ne sont valide que pour les institutions étant enregistré auprès de la banque royale et possédant des bureaux, des voûtes et des centres d'opération sur le territoire du royaume.
Taux directeur : 3%
Taux de rénumération des dépôts :3%
  • Le taux de rénumération des dépôts est le taux par lequel est géré l'apport et le retrait des liquidités. Cet outils permets de récompensé les banques pour leur excédents et de pénalisé les autres pour leur déficit. Un TRD trop élevé décourage les banques de prêté, tandis qu'un taux trop faible les incites a s'endetté et a dilapidé les liquidités.
Taux de refinancement : 1,9%
  • Le taux de refinancement est le taux auquel les banques commerciales et privée peuvent emprunté à la banque royale. Les banques mettent des liquidités en circulation sur le marché monétaire, permettant de modéré les investissements économique privés, encourageant ou décourageant l'activité économique dans les périodes creuse ou de surchauffe, détournant souvent les investisseurs des projets non ou peu rentable..
Taux d'escompte : 0,9 %

  • Le taux d'escompte est le taux auquel la banque royale prête de l'argent a très court termes (quelque jour) et en grande quantité a une banque commerciale. L'escompte utilise un flux initial (FI) plutôt qu'un flux final (FF) comme les prêts de refinancement. C'est à dire que les intérêts sont prélevé pour la totalité de l'emprunt sur le premier versement plutôt que d'être ajouter a chaque versement (FF).


    Taux directeur pour les banques (Centrales) étrangères
    Taux de rénumération des dépôts :0%
    Taux de refinancement : 0,9%
    Taux d'escompte : 1%

    Taux directeur pour les banques (Commerciales) étrangères
    Taux de rénumération des dépôts :0%
    Taux de refinancement : 1%
    Taux d'escompte : 2%
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 468
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: [Banque Royale] Ngân Hàng Nhà Vua

Message par Nguyen »

Taux commerciaux spéciaux

Suite a une note émanent du gouvernement royal et a la récente crise de l'acier sur le marché mondial, la banque du DKV établis le taux d'achat du fer et de l'acier provenant des sources suivantes : Sắt Mỏ & Karmalistan; aux mêmes tarifs que le dernier taux le plus bas avant l'effondrement du prix.
Aussi, les entreprises Kinh achetant du fer de provenance Karmal ou du fer national devront le payer au prix fort dans un effort pour éviter l'effondrement total du marché.
Afin de ne pas décourager les transactions, le gouvernement de sa majesté Duong Công Tâm II, actuellement un gouvernement de régence, s'engage a remboursé la différence aux acheteurs nationaux.
Le taux de vente du fer Kinh a l'extérieur du pays reste inchangé.
La banque, dans une effort pour épargner le secteur minier et métallurgique prend les mesures suivantes :
  • Des « bonds d'acier » seront émit; sorte d'action non-boursière permettant de financé les aciéries et remboursable dans 5 ans avec 5% de profit.
  • Des prêts limité et a des taux de 0,02% d'intérêt seront disponnible pour les mines et de 0,03% pour les usines de métallurgie afin de les soutenirs dans la crise.
    La banque espère ainsi parvenir a limiter les dégâts dans ce secteur de l'économie Kinh.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 468
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: [Banque Royale] Ngân Hàng Nhà Vua

Message par Nguyen »

Rapport de la Banque Royale du Daï Kinh Vuong
Image
La banque royale du Daï Kinh Vuong peut fierement annoncé que le résultat des politiques économiques de son conseil de direction et des ministères concernés : Min. Agriculture, Min, Industrie et Min. Commerce; ont permis un accroissement fulgurant de la puissance économique du royaume. Le Produit Intérieur National pour l'année 2044 chiffrait autour de cent (100) milliards de dollar. Situation qui avait peut évolué, en croissance ou en régression, depuis quelques années. Dans les douze mois depuis le début de 2044 jusqu'au début de 2045, le gouvernement a enregistré une variation de plus de cent cinquante pourcent (150%) des transferts économiques et de la rétention financière dans le système micro-économique qu'est le DKV.
Le Produit intérieur brut du royaume de la montagne et de la mer se chiffre désormais autour de cent cinquante trois milliards (153) de Kivang-or.
Cette croissance furieuse des échanges et de la rétention de richesse a l'intérieur du royaume est principalement le fait de l'accroissement des débouchers commerciales a l'internationale. Il n'est pas inutile de rappeler qu'au cours de l'année 2044, le Daï Kinh Vuong a réussi a sécurisé des débouchés pour sa productions alimentaire en les personnes du : Karmalistan et du Gandhari qui sont rapidement devenu des partenaires essentiels voir totalitaire de la politique commerciale du royaume. Sans parler de la prospection des marchés de l'Algarbe centre par certain distributeur alimentaire nationaux qui ont pu voir en la famine du Zufrana une occasion en or de conquérir une nouvelle part de marché.
Notons en outre que les exportations de minéraux bruts ou fondu ont joué aussi un rôle important, toujours avec les partenaires clé que sont le Gandhari et le Karmalistan, mais auquel s'ajoute aussi le Qaì Hu Ahn et l'Om Mà Ly (Uhmali). Ces minéraux sont bien entendu le cuivre, le lithium et le magnanèse qui sont essentiel aux industries technologiques moderne.
La diminution de la production de fer et de charbon, dû uniquement a la grève des mineurs toujours en cours, n'a pas eut l'impacte catastrophique envisagé par les transporteurs.
L'autre facteur clé de la croissance explosive de notre poids économique est sans doute causé par les crises successive au Han'Chou voisin et a l'insécurité relative de la voie commerciale du détroit de Dar, compensé par l'action vigoureuse de la marine qui a permis de canalisé la presque totalité du transport maritime internationale via les ports du sud du Daï Kinh, provoquant une prospérité galoppante dans les ports du Sud et le développement de nouvelles entreprises de cabotages et de ravitaillement naval.
L'afflux de navire-cargo dans les eaux du DKV, même en provenance de nation ne bénéficiant pas de l'accord de soutient maritime (voir les annexe diplomatique), a précipité la fréquence des échanges en hydrocarbure du royaume avec les pays producteurs afin de pouvoir ravitailler localement cette masse de gros porteur. Sans parler de la nécessité de pompé des eaux potables et des produits sec afin de ravitailler les équipages. De nouveau secteur économique se sont développer en réponse, comme les services de mécanique « sur mer »; de petit bâteau-garage abordant les transporteurs pour effectuer des réparations sur les coques a peu de frais. L'argent est donc devenu une commodité rechercher dans le sud pour les soudeur indépendant avide de signé de petit contrat de réparation sur des transporteurs de passage ayant besoin d'une réparation d'urgence.
La croissance du domaine de la recherche et du développement technologique a aussi permis a ce secteur non-profitable de l'économie royale de le devenir par un apport extérieur constant de nouvelle technologie, mais aussi par l'exportation de certain brevet ce qui a permis a ce secteur, largement financé par la couronne, de trouver un souffle nouveau et de se relancer lui-même.

Facteur mineur sans doute de l'accroissement des échanges est la politique de prêt et (de micro-prêt) monnétaire de la banque royale pour les gouvernements étrangers, principalement les gouvernements isolationnistes de la grande ventélie souhaitant obtenir un accroissement temporaire de leur pouvoir d'achat ou de leur capacité d'investissement infrastructurelle. Si cette politique en elle même n'est pas rentable en raison des taux directeurs très bas de la banque, elle a permis de développer les sympathies et la confiances de ces nouveaux partenaire qui se sont sentit en confiance et se sont tourner vers le DKV pour leur autres besoins.

Le gouvernement place dès février 2045, soixante-neuf (69) millions de kivang-or, supplémentaire, sur le marché internationale pour l'acquisition de l'ingot d'or pour la réserve royale; cent (100) millions de K-o pour les investissements internationaux et deux cent (200) millions de K-o sont versé aux fonds d'emprunts internationaux ouverts aux pays en développement et aux partenaires commerciaux du royaume.



Taux de croissance (2044)
[+53,669731874%]

Croissance de la monnaie (2045)
[+0,053%]

Cours du métal d'argent au DKV
[+1,2%]

Ancien PIB (2044)
[100 000 000 000, 000]

Nouveau PIB (2045)
[153 669 731 874,094]
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 468
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: [Banque Royale] Ngân Hàng Nhà Vua

Message par Nguyen »

Indice monnétaire du Royaume.
La banque royale publie les nouvelles données concernants l'indice monnétaire du £Kivang, sa valeur, son taux de change et ses déclinaisons physiques.
  • Le £Kivang-or, étalon monnétaire figuré prenant s'appuyant sur l'or afin d'en déterminé la valeur marchande. Le £Kivang-or représente la majoration de la valeur du £Kivang afin que celui-ci égale la valeur de la monnaie dominant le marché, le dollar$. Lorsque la banque parle de £Kivang-Or il faut prendre en compte que une unité de cette devise égale a un dollar, mais contient le nombre de £Kivang nécessaire pour égalé la valeur du dollar, cet étalon monnétaire sert a simplifier les échanges commerciaux entre le DKV et le marché internationale.
    £Kivang-or | Valeur marchande 1$ = 1£Kvo / 1£Kvo = 21£Kv
    .
    .
    Le £Kivang-monnaie, qui représente la devise monnétaire la plus répandue et la plus utilisé a l'intérieur du royaume est utilisé pour définir la valeur marchande de presque tout. Soit par entier, par fraction ou par décimale, le £Kivang-monnaie est l'étalon de mesure le plus compréhensible pour les étrangers.
    £Kivang-monnaie | Valeur marchande 1 $ = 21 £Kv
La banque souligne que les énormes investissement public et privé engagé a l'étranger au début de l'année laisse les coffres des banques du royaumes avec une réserve en devise Kivang limitée. La banque pétitionne le gouvernement royal pour que celui-ci prennent une décision concernant la demande en devise tieng kinh. La demande et la rareté de la devise ont contribué a la hausse de deux points de sa valleur, hausse qui pourrait être annulé par une surimpression. Cependant, la trop grande rareté finira a terme par faire éclaté la bulle monnétaire.
La banque suggère humblement que la gouvernement autorise l'impression de 4% de la valeur du PIB en monnaie papier et la frappe de 1% de la valeur du PIB en monnaie sonante, mais que l'on compense la disponnibilité de la devise par un accroissement de sa base d'appuis-or par un achat conséquent de lingot d'or sur le marché internationale.
Cependant, il est du devoir de la banque de rappelé que jusqu'a présent la politique d'achat n'a pas été couronné de succès devant l'indifférence internationale, mais que l'empire d'Eashatri pourrait subvenir aux besoins de la banque en nous exportants une part de sa production annuelle d'or sous forme de lingot frapper.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 468
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: [Banque Royale] Ngân Hàng Nhà Vua

Message par Nguyen »

Après une récente étude auprès de 5 000 ménages a travers le royaume, la banque a put établir des données statistiques permettant une représentation de la prospérité générale des familles. Sur les cinq milles ménages, trois milles provenaient des milieux ruraux ou péri-ruraux afin de représenté la population rurale du royaume et deux milles ménages ont été interroger dans les cités de tout le royaume.
Les résultats de cette enquête statistique ont permis d'établir que l'épargne moyen des familles étaient supérieur dans les régions agricoles du royaume que dans les villes. La banque en déduit que si la politique de contrôle des prix du marchés alimentaires est bénéfiques pour les régions éloignées, elle n'est pas encore assez systématique pour faire baissé les coûts en ville. Où alors les autres fourchette de dépenses sont trop prononcé, puisque la plus part des ménages interrogés n'étaient pas propriétaires, le loyer représente un fort prélèvement sur le revenue et une incapacitation partielle de la capacité a épargner. Quoi qu'il en soit, si l'épargne moyen des familles, sans distinction de durée du cumulatif pécunière, en campagne est de dix-sept mille kivang (810$), en ville il n'est que de dix milles Kivang (476$); soit presque moins de la moitié de l'un a l'autre. Cependant, si cet épargne est fractionné par le nombre de personne a l'intérieur du ménage, l'épargne par parent est supérieur dans les zones urbaines et péri-urbaine que dans les zones rurales, ce qui vient infirmé les suppositions précédente sur les politiques de financement publique. Ainsi, les familles rurales auraient en moyenne dix membres (10) pour un épargne par tête de milles kivang soit quarante-huit dollars, alors qu'en ville la famille compterait en moyenne huit membres (8) pour un épargne individuel de mille deux-cents cinquante kivang soit soixante dollars.
L'épargne au DKV est en nette progression par rapport au dernier calcul statistique datan de 2039 où l'épargne moyen des campagnes avait chiffré un épargne moyen de quatre cent dollars et un épargne urbain moyen de deux cents trente dollars. La banque tient a félicité ses partenaires gouvernementaux et privé pour leur excellente performance économique et leur dévouement a préservé le niveau de vie de la population dans une optique de bien être général.
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Avatar de l’utilisateur
Nguyen
Messages : 468
Inscription : 30 déc. 2020 23:27
NJ : Daï Kinh Vuong
NJ V3 : Kûmana / Sâwâhalie / Cabral

Re: [Banque Royale] Ngân Hàng Nhà Vua

Message par Nguyen »

Rapport de la Banque Royale du Daï Kinh Vuong
Image
La banque royale du Daï Kinh Vuong peut encore une fois cette année annoncé que le résultat des politiques économiques du conseil directeur de la banque et les initiatives de plusieurs secteur économique : Industrie, Recherche, Agriculture et Commerce; ont permis un bond impressionant de la puissance économique brut de notre royaume. Si le Produit Intérieur Brut pour 2044 chiffrait autour de cent cinquante milliards de dollar($); soit trois milles quatre-cent cinquante Kivang, soit une nette amélioration de cinquante (50%) par rapport a 2043, les chiffres pour l'année 2045 sont eux de l'ordre des deux cents-dix milliards de dollar ($) ou quatre milles huit-cent-quarante milliards de kivang; donc une augmentation de trente-huit pourcent (38%) par rapport a 2044, mais de deux-cent dix pourcent (210%) en deux années si l'on compare aux chiffres de 2043. Si l'augmentation générale du PIB national a subit un ralentissement de plus de onze pourcent (-11%), il n'en reste pas moins qu'il s'agit d'une croissance fulgurante par rapport a ce que l'économie nationale avait connue depuis trente ans. Ces augmentations s'expliques principalement par l'augmentation du volume des échanges de biens et services entre le Daï Kinh Vuong et un nombre croissant de partenaire, a savoir simplement l'insatiable marché du Qaì Hu Ahn, mais aussi par une nette augmentation de la production industriel et agricole, ce malgré la main d'oeuvre limité. Une part, cependant, de cette croissance revient a la politique d'armement en cours au DKV, qui agit comme un stéroïde sur la croissance économique. Il y a en autre, un meilleur ciblage de la part des compagnies de commerce quant a leur clientèle, mais aussi l'accroissement des transferts de capitaux lié à la reprise du secteur économique de la recherche et du développement par des firmes privés tel que la Thònglun (DKV) ou la Zat Kimia (PA).
Le Kivang-or maintient alors aisément sa valeur d'étalon de 1£Ko = 1$, cependant la banque émet un nouvel avertissement a l'égard du royaume, afin que celui-ci achète de plus grande quantité d'or en barre (lingot), afin de continuer a appuyer cet étalon qui désormais doit couvrir deux cents-dix milliards de dollar de valeur brute. Sans oublier qu'une augmentation de la réserve générale permettra de continuer a élevé la valeur du Kivang-monnaie qui actuellement oscille entre 1£Kvo = 23 £Kv & 1£Kvo = 21 £Kv.
L'accroissement des échanges commerciaux et la rétention des capitaux est du en partie par l'intrusion des systèmes bancaires ventéliens dans le marché intérieur du royaume. Bien que celà puisse sembler absurde, les méthodes de prêt de gros volume des banques impériales ont permis l'apparition de plusieurs nouvelles firmes et entreprises dans le paysage tieng Kinh, tout en permettant au DKV de se lancer dans des investissements important chez son nouveau partenaire privilégier : Pulau Ajaib.
La résolution de la perpétuelle crise Han'Chounnaise par l'intervention militaire du royaume et de son allié Karmali ont permis de rétablir durablementun flot d'échange commerciaux sur le détroit de Dar. Ils ont en outre permis de connecté plus aisément des puissance comme l'Ashtra et l'Eashatri au marché royal. La signature, d'ailleurs, de la Petite Entente a permis de favorisé le développement d'un réseau de commerce complémentariste entre ses membres et de réduire la compétition inutile, sauf dans le domaine de l'agriculture. Il va sans dire que l'ouverture des marchés du Liang, du Fengshan, du Chikkai et de Pulau Ajaib n'ont pas été sans aidé a l'écoulement des surplus de production agricole, industrielles, mais aussi a l'acquisition de ressources, naturelles ou techniques, ayant jouer un rôle vital dans la croissance continue de notre royaume. Le Rezim de Pulau Ajaib et sa politique de conciliation avec le Daï Kinh ont permis de sécurisé un approvisionnement partiel des besoins du royaume en pétrole, ce a très bon prix, permettant de rediriger l'épargne généré, dans d'autre secteur.
La résolution de la grève des mineurs du fer et du charbon, ainsi que l'introduction d'une charte de droits pour les travailleurs en industrie ont permis la reprise de la production minière a des taux normaux, mais aussi une productivité accrue par un moral au beau fixe.
La banque croit que l'effort militaire colossale engagé par le royaume pour libéré le Han'Chou voisin et acquérir la maîtrise de la porte orientale du Dar, ce malgré la brièveté des conflits, ont ponctionné l'économie financière du royaume. Couplé a l'incertitude de la navigation commerciale sur le détroit, le conseil pensent que la réduction de croissance pourrait être expliqué par ces facteurs. Évidemment la réduction des échanges entre le Gandhari et le Daï Kinh ont produit un effet négatif sur l'économie, qui a été rattrappé par l'achalandage touristique exceptionnel de l'année 2045 et qui commande a l'économie de développer d'avantage d'infrastructure d'hébergement.

La banque centrale entend accroître les fonds qu'elle réserve a sa politique de prêt internationaux pour les pays de la ventélie et les pays du détroit de Dar, quitte a mettre en place un fonds spécial réservé aux membres de la Petite Entente.

D'important fond seront débloquer pour l'augmentation de la réserve royal en métaux précieux : or et Argent.



Taux de croissance (2045)
[+38%]

Croissance de la monnaie (2046)
[+4,76%]

Cours du métal d'argent au DKV
[+3%]

Ancien PIB (2045)
[153 669 731 874,094]

Nouveau PIB (2046)
[153 669 731 874,094]
---
Pas accès a discord; Devuan 2
Le son des nuits

Répondre

Revenir à « Daï Kinh »