--- ATLAS DU CHAÏBANISTAN ---

Ventélie 2
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2121
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

--- ATLAS DU CHAÏBANISTAN ---

Message par Vladimir Ivanov »

ATLAS DU CHOÏBANISTON
(CHAÏBANISTAN)

Choïbaniston Demokratik Respublikasi

Image


Signification du drapeau :
1) Le fond bleu-ciel représente le Tout-puissant, le Très-Haut, le Dieu unique, que partagent chrétiens, musulmans et tengristes.
2) Le symbole du feu en haut du figuré central, symbolise le progrès ; et ses trois flammes : le passé, le présent et le futur.
3) Le rond et le croissant représentent le soleil et la lune, chargés de représenter l'éternité.
4) L'ensemble réuni de ces trois derniers symboles au centre du drapeau bleu, est le Tug Süld, ou "l'Esprit Gardien", l'emblème du Tengrisme ; lui-même devenu un symbole national séculier.


II- GÉNÉRALITÉS


Nom officiel : République démocratique du Chaïbanistan (Choïbaniston Demokratik Respublikasi)
Nom courant : Chaïbanistan (Choïbaniston)

Capitale : Temirorda
Plus grande ville : Temirorda -"horde de fer"- (3 millions d'habitants)
2ème plus grande ville :

Superficie : 220 000 km²
Population : 20 000 000 d'habitants

Densité : 91 hab/km²

Langue officielle première : Chaïban / turcique qarlouk (ouzbek)
Autres langues officielles/reconnues : tojik (persan), syir (mongol), bykov (russe)
Gentilé : chaïban (m./neutre), chaïbane (f.), chaïbans (pl.)

Monnaie : Som (= 0,0001 €)

Devise : à définir

Hymne national : à définir

Fête nationale : 2 février

Nature du régime politique : République "communiste" à parti unique

Système économique : Capitalisme corporatiste

Population urbaine : 40%

Indice de fécondité : 5,9 enfants par femme

Taux d'alphabétisation : 71%
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2121
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: --- ATLAS DU CHAÏBANISTAN ---

Message par Vladimir Ivanov »

COMPOSITION RELIGIEUSE :

_ musulmans sunnites : 13,0 millions ===> 59,0 %
_ chrétiens-nestoriens : 7,0 millions ===> 31,0 %
_ chrétiens-catholiques : 2,2 millions ===> 10,0 %

édition du message à venir pour développement
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2121
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: --- ATLAS DU CHAÏBANISTAN ---

Message par Vladimir Ivanov »

GÉOGRAPHIE : LA CARTE


Image
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2121
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: --- ATLAS DU CHAÏBANISTAN ---

Message par Vladimir Ivanov »

GÉOGRAPHIE


Déserts, steppes et montagnes
_ Steppes de la faim
_ Désert froid de Sherkala
_ massif du Mangys-Tau (monts Mangys)

Les cours d'eau
_ Ouba : ~ 700 km
_ Tobol : ~ 600 km (250 en Chaïbanistan)
_ Arys : ~ 500 km
_ Karatal : ~ 350 km
_ Agyny : ~ 175 km
_ Nura : ~ 150 km
_ Uï : ~ 150 km
_ Asa : ~ 75 km

Les villes
_ Temirorda : 3,1 millions d'habitants
_ Manat : 2,5 millions
_ Bekdash : 1,1 million
_ Shayyr : 450 000
_ Janaozen : 450 000
_ Kulandy : 400 000
_ Koshagyl : 400 000
Les autres villes ont une population inférieure à 300 000 habitants (entre 50 000 et 250 000).
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2121
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: --- ATLAS DU CHAÏBANISTAN ---

Message par Vladimir Ivanov »

POLITIQUE


Bref résumé

Le régime politique est particulièrement autoritaire : un parti unique, d'orientation officiellement "communiste", représente 100% des députés du parlement. Néanmoins, pouvoir réel est concentré aux mains du personnage présidentiel. En effet le président de la République est chef de l’État, commandant des forces armées et élu comme candidat unique à chaque élection depuis 20 ans. Enfin bien-sûr, il nomme et révoque les ministres, les généraux et les juges à sa guise.
Le parlement (« Ordu Majlisi »), monocaméral, ne joue qu'un rôle consultatif et d'enregistrement des décisions du bureau politique du parti, lui-même aux ordres du président.
La doctrine diplomatique du Chaïbanistan est le réalisme (pragmatisme). Ses relations avec ses voisins sont donc cordiales, sans être dépourvues de méfiances mutuelles.

[probables éditions pour compléter à venir]
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2121
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: --- ATLAS DU CHAÏBANISTAN ---

Message par Vladimir Ivanov »

NATURE ET SOCIÉTÉ


Le Chaïbanistan est séparé en deux principaux ensembles naturels : à l'Ouest, la montagne et les forêts de pins, à l'Est et au centre, la steppe touranienne et ses déserts. Le pays est riverain de la Mer de Turan (mer intérieure) au Nord, frontalier du Karmalistan au Sud, de la Marquézie iranienne à l'Ouest, et de la Ventélie turco-mongole à l'Est.
Il s'agit d'un pays encore largement marqué par le mode de vie nomade. La population peut ainsi être qualifiée comme étant de culture semi-nomade, malgré une forte urbanisation récente.
L'économie traditionnelle repose sur l'élevage extensif, surtout de moutons, qui apporte la laine et la viande, mais aussi de chevaux, qui apportent tout-à-la-fois une capacité de transport, ainsi que de la viande, du lait (fermenté de jument), du cuir et des cordes pour les yourtes et de multiples outils du quotidien. Des gisements d'anthracite (charbon de haute pureté) sont exploités depuis quelques décennies dans les montagnes du Sud-Ouest. Le pétrole de schiste n'est bien-évidemment pas exploité.
Mais depuis le lancement des Nouvelles Routes de la Soie, le Chaïbanistan puise désormais essentiellement sa richesse des relations commerciales grandissantes entre ses deux grands voisins, l'un direct (le Karmalistan), et l'autre indirect (le Liang), d'où il joue le rôle de pont stratégique entre ces deux grands pays, via la Mer intérieure de Turan.

Il demeure toutefois, comme ses voisins, un pays extrêmement pauvre.

Le Chaïbanistan est un peuplé quasi-exclusivement de Turciques qarlouks. Le contraste s'opère en matière religieuse. La population est ainsi divisée en deux groupes majeurs : les musulmans (12 millions), et les chrétiens (8 millions).
Les chrétiens se partagent à leur tour entre nestoriens (7 millions) et catholiques (1 million).

[probables éditions à venir]
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2121
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: --- ATLAS DU CHAÏBANISTAN ---

Message par Vladimir Ivanov »

ADMINISTRATION TERRITORIALE


Image

Les 5 principales régions :

I_ La région de la vallée de l'Arys (Arys oblysy)
===> 7 millions d'habitants
===> capitale : Manat

II_ Les montagnes de Mangys (Mangys oblysy)
===> 1 million d'habitants
===> capitale : Janaozen

III_ Le Sherkala (Sherkala oblysy)
===> 2 millions d'habitants
===> capitale : Koshagyl

IV_ Le Temir (Temir oblysy)
===> 8 millions d'habitants
===> capitale : Temirorda

V_ La Touranie chaïbanide (Turan oblysy)
===> 4 millions d'habitants
===> capitale : Bekdash
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2121
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: --- ATLAS DU CHAÏBANISTAN ---

Message par Vladimir Ivanov »

ÉCONOMIE (1)


Agriculture et sylviculture

Image
(frontières simplifiées)

Comme son voisin méridional, le Chaïbanistan n'est pas une grande puissance agricole. Son climat est continental froid, relativement montagneux et surtout steppique. Ses sols sont très majoritairement pauvres voire stériles. L'élevage extensif et l'irrigation, ainsi que la pêche dans la mer touranienne, sont les trois principales sources de denrées alimentaires.

On peut diviser son territoire en cinq grandes zones agricoles.

1_ le Sud, steppique et stérile
On y cultive pratiquement que la luzerne, avec un embryon d'irrigation (légumes). L'activité est essentiellement pastorale, avec chameaux et chevaux à usage multiple (surtout transport), ainsi que des moutons. Mais il s'agit uniquement d'élevage extensif.

2_ le Centre, désert rocheux froid
Les terres cultivables sont rarissimes, l'activité agricole est quasi-nulle, exceptée la pêche en eau douce sur les quelques cours d'eau.

3_ les Montagnes de l'Ouest
Si l'on cultive des céréales dans les basses vallées, la production est trop faible pour être exportée, il ne s'agit que d'une production vivrière marginale. Les pâturages ovins constituent l'essentiel de l'économie.

4_ l'Est steppique
Ici encore, les terres sont pauvres. Toutefois, la mise en valeur de nombreuses terres avec engrais et irrigation, permettent la production extensive de blé, seigle et orge.

5_ la Vallée de l'Arys
Il s'agit du poumon économique du pays. La production agricole y est importante : céréales, légumes, fruits et même quelques vignes. On y pratique l'élevage intensif, y compris de porcins (la population y est en grande partie chrétienne).
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2121
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: --- ATLAS DU CHAÏBANISTAN ---

Message par Vladimir Ivanov »

ÉCONOMIE (2)


Industries, mines, énergies et commerce

Image
(frontières simplifiées)

En compensation de la faiblesse de son agriculture, l'économie du Chaïbanistan s'articule autour de deux secteurs essentiels : la production d'anthracite qui alimente une industrie mécanique, chimique et textile bien développée malgré sa relative désuétude, ainsi que le commerce, grâce à sa position stratégique au cœur de la Touranie méridionale, et principale ouverture karmale vers le Nord.

Le charbon est la principale ressource minière. De très forte teneur carbonée, l'anthracite chaïban est l'un des plus purs et rentables du monde. Déjà exportateur net, si la société Ko'mir se chargeait de son exploitation (ce qui est en projet), le Chaïbanistan s'élèverait parmi les principaux exportateurs mondiaux d'anthracites (classé 6e mondial). Sa production permet au pays de mettre à profit un large tissu industriel : ateliers mécaniques et artisanaux, productions chimique avec raffinerie et textile avec filatures de coton karmali... Néanmoins, cette industrie est marquée par l'âge, et son obsolescence grandissante menace l'avenir du pays.
En plus des centrales thermiques à charbon, on compte également 5 barrages fluviaux avec centrales hydroélectriques, dont un site en construction sur l'Ouba.
Pour terminer sur les secteurs primaires et secondaires, le Chaïbanistan dispose également de réserves de pétrole non-négligeables : mais il s'agit de schistes bitumineux, nécessitant l'usage du processus chimique de la pyrolyse pour transformer le kérogène en pétrole. Aussi l'exploitation est techniquement difficile, particulièrement coûteuse et nocive pour l'environnement. Elle reste en suspend à ce jour.
Si le pays possède trois raffineries à pétrole, dont un vaste complexe pétrochimique à Shayyr, ce n'est pas le sien : il s'agit d'importations souvent d'origine karsaise provenant directement du Karmalistan, via oléoduc.

Le deuxième pilier de l'économie repose sur le commerce : malgré son enclavement (la mer touranienne n'est rien d'autre qu'un gigantesque lac), le Chaïbanistan est une étape, un relais et carrefour essentiel des Routes de la Soie, reliant en particulier le Karmalistan du Liang, deux très importants partenaires commerciaux. Au sud, des liaisons routières, ferroviaires ainsi qu'un oléoduc. Au Nord, des liaisons maritimes (ou lacustres) avec 5 ports, dont les deux principaux sont Shayyr et Manas.
Sur l'axe Sud=>Nord, à destination du Liang, on y transite des épices, des produits artisanaux, des biens d'équipement lourds, du titane, du fer et de l'acier.
Vers le Karmalistan (axe Nord-Sud), le pays constitue rien de moins que la seule voie d'accès directe pour approvisionner le Karmalistan en divers matières premières stratégiques : platine, uranium, tungstène et terres rares.
Une situation d'autant plus vitale que le Karmalistan, dépourvu de navires de guerre et vulnérable au séparatisme daharan sur son littoral, tend à réorienter sa stratégie économique vers une continentalisation, tournant son regard en direction de la Touranie et des voies terrestres d'acheminement. Cette nouvelle politique érige le Chaïbanistan au pièce maîtresse dans le nouveau jeu karmale de souveraineté stratégique.
_________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Vladimir Ivanov
Messages : 2121
Inscription : 05 févr. 2020 12:37
NJ : Karmalistan
NJ V3 : Rostovie
Première date d'inscription : 14 mai 2008

Re: --- ATLAS DU CHAÏBANISTAN ---

Message par Vladimir Ivanov »

Composition religieuse et fractures sociales


Image

LEGENDE
1 point vert = ~1 million de musulmans sunnites
1 point rouge = ~1 million de chrétiens nestoriens
1 point bleu = ~1 million de chrétiens catholiques

Le Chaïbanistan bénéficie d'une relative homogénéité ethnique (population très majoritairement turcique qarlouke, dit "chaïban"). Cette ethnie est la même, de sang ou code génétique comme de culture, à celle des Qarlouks du Karmalistan, qui représentent près du tiers de la population du grand voisin.

Mais puisque, dépourvu d'ennemi commun crédible et clairement défini, les Hommes ont toujours besoin de se distinguer ou de s'affronter les uns les autres, la société chaïbane, elle, a trouvé de quoi se fissurer à partir des contrastes religieux. On cerne 3 principales religions dans le pays.

_ L'Islam sunnite, majoritaire avec 13 millions de croyants, soit plus de la moitié de la population.
_ Le christianisme, qui rassemble une minorité très importante approchant les 40% de la population totale (!)
Toutefois, celui-ci est lui-même très fracturé, à travers sa subdivision en deux branches rivales :
_ le christianisme nestorien, dit "oriental", la principale branche, avec 7 millions de pratiquants, situés surtout en Touranie chaïbane, à l'Est (31% de la population totale) ;
_ le christianisme catholique, minoritaire mais non-moins influent, avec tout de même 2 millions de pratiquants (soit 10%), leur bastion se trouve au Nord-Ouest, dans la vallée de l'Arys, et plus particulièrement autour de la capitale économique Manas.

On peut toutefois considérer l'islam chaïban, même si entièrement sunnite et sous consensus juridique hanafite (maddhab), comme étant à son tour, foncièrement hétéroclite.
A l'instar du Karmalistan, on peut catégoriser les musulmans selon trois critères :
_ musulmans conservateurs (subdivisés en féodalistes et féodo-capitalistes) et musulmans progressistes (subdivisés à leur tour en libéraux et socialistes)
_ école de Déoband ou tariqa soufie de la Naqshbandiya
_ et enfin, naturellement, musulmans pro-karmali et musulmans anti-karmali... (liés aux autres critères et en fonction du pouvoir en place à Karagol)

L'école de Déoband, courant rigoriste de l'hanafisme (l'islam non-wahhabite le plus conservateur existant...) se partage à son tour entre quiétistes (rigoristes pacifiques) et djihadistes, ces derniers étant bien-sûr ultra-minoritaires.
L'école de la Naqshbandiya est une confrérie soufie plutôt rigoriste en comparaison des autres mouvements soufis. Elle a la particularité d'être à la fois très conservatrice et relativement progressiste sur les questions de société, cela en fonction du sujet ; tandis qu'elle défendra des idées de gauche sur le plan économique - "socialisme islamique").

Toutes ces catégories de musulmans souffrent universellement de la pauvreté. On rappellera que la population chaïbane accuse un niveau de vie parmi les plus bas au Monde.

Quant aux chrétiens, on dénombre deux tendances politiques majeures liées à leurs confessions :
_ les nestoriens, qui sont les plus ostracisés, meurtris par l'extrême pauvreté (et le nomadisme à l'Est), sont conservateurs sur les questions de société et rigoureusement progressistes voire socialistes en économie ;
_ les catholiques, concentrés autour de Manas et nettement plus aisés, se subdivisent eux-mêmes en libéraux-conservateurs et libéraux-progressistes ; quasi-unanimement favorables à la liberté d'entreprendre en économie.
_________________________________________________________________________________________________

Répondre

Revenir à « Chaïbanistan »